Depuis 2008, l’Office de tourisme de Vichy organise tous les ans, au printemps, des journées de fête historique pour rendre hommage à Charles Louis Napoléon Bonaparte. La 5e "Fête Napoléon III de Vichy", commémore le 150e anniversaire de la gare de Vichy.

L’espace d’un week-end, le temps s’inverse et l’architecture monumentale de Vichy, retrouve tout son lustre dans une profusion d’élégance et de musique qui enlève l’admiration des spectateurs pris au jeu.

Les visiteurs retrouveront les temps forts qui ont fait le succès de la manifestation les années précédentes : tels que le prestigieux dîner dansant restituant jusqu’aux mœurs culinaires de la seconde moitié du XIXe ou la grande parade musicale, de plus de 300 costumés et calèches, qui défilera au cœur de la ville.

Repères historiques

La première relation entre la ville et la famille impériale se noue en 1799, lors de la cure à Vichy de Maria Letizia Bonaparte, mère de Napoléon 1er Empereur des Français. De 1861 à 1866, son neveu, Louis-Napoléon Bonaparte, alias Napoléon III séjournera, pour raisons de santé, à cinq reprises à Vichy (à l’exception de 1865).

Le 27 juillet 1861, Napoléon III ordonne par décret la construction à Vichy de huit routes, d'une digue sur l’Allier avec un nouveau parc, d’une église et d’une mairie. Il décide de faire de Vichy la station thermale française de référence, capable de rivaliser avec les autres grandes destinations de l'époque.

Vichy allait devenir la "Reine des villes d’eaux" et accueillir des hôtes de la terre entière.

L’Esprit de la fête Napoléon III : une ambiance du Second Empire.

Cette année, l’opéra de Vichy a intégré Vichy Fête Napoléon III à sa programmation en proposant un opéra bouffe, prétexte à un pot-pourri des meilleurs airs d’Offenbach. On prétend d’ailleurs que le descendant du grand Jacques pourrait être dans la salle…

En 2012, le quartier du Fer-à-Cheval remonte le temps et devient Le quartier d’autrefois pour accueillir des artisans et déballer le XIXe sur le trottoir. A noter le retour très attendu du "Campement des Zouaves", évocation de la vie sous l’uniforme en proposant des reconstitutions de combats et des charges de cavaliers.

Le volet culturel des fêtes Napoléon III propose des expositions et conférences. Sur le modèle des causeries littéraires, l’historien Michel de Decker évoquera Napoléon III dans son siècle et ses rapports avec ses illustres contemporains (Hugo, Dumas…).

Surprise : cette année le final sera le théâtre d’un happening original

Chaque année, plusieurs milliers de spectateurs se pressent sur le parcours du grand défilé pour admirer costumes militaires ou civils, frôler le taffetas des robes à crinoline, ou s’enthousiasmer au passage des voitures hippomobiles. Comme il se doit, c’est le couple impérial en personne qui termine ce défilé.

Plus de 1000 masques de personnages du Second Empire se tourneront vers l’objectif pour une photo, telle qu’on aurait pu la prendre en 1865 !

Enfin, pour clore ce week-end, le grand casino résonnera une nouvelle fois des fastueux échos des valses, polkas et autres mazurkas. Sans oublier : les promenades en calèches dans le Vichy impérial, les visites guidées théâtralisées sur les pas de l’Empereur à travers toute la ville, les multiples reconstitutions historiques.

Renseignements pratiques

  • Office de Tourisme et de Thermalisme de Vichy
  • 19 rue du Parc - Boîte postale 62418 - 03204 VICHY cedex
  • Tél. : 04 70 98 71 94 - Fax: 04 70 310 600
  • tourisme@ville-vichy.fr
  • Tout le programme de la manifestation est sur L’Incompris offert au public, journal officiel des organisateurs

Sources d’informations