Vendre son bien immobilier en viager peut-être un moyen efficace de s’assurer un complément de revenu jusqu’à la fin de sa vie. Le bien immobilier est alors cédé à un débirentier moyennant le paiement d’un bouquet et d’une rente jusqu’au décès. Le montant du bouquet librement fixé par le vendeur, représente dix à 40 pour cent du bien en général. La rente, calculée aussi sur la valeur du bien prend en compte l’espérance de vie du vendeur. Plus elle est faible, plus la rente est élevée.

Mettre un bien immobilier en viager pour augmenter ses revenus

Vendre un bien immobilier en viager offre l’avantage de générer des revenus supplémentaires. Ils peuvent permettre de faire face à des dépenses imprévues ou liées à l’âge comme le placement dans une maison de retraite. Ils peuvent être à nouveau réinvestis en bourse ou dans une assurance vie par exemple. C’est aussi grâce à ces revenus un moyen de faire une donation à ses enfants. Enfin ils peuvent permettre de rénover ou d’embellir sa maison ou tout simplement de se faire plaisir !

Le viager occupé

Le crédirentier reste dans le logement en vendant son bien immobilier en viager occupé. Il garde l’usufruit du bien, la nue propriété revenant au débirentier. Il peut aussi garder simplement un droit d’usage et d’habitation. Dans ce dernier cas il n’aura pas la possibilité de le mettre en location. Cependant ce droit d’usage et d’habitation peut se limiter à une partie du bien comme le rez de chaussé ou le premier étage par exemple.

Le viager libre

Cette solution est à privilégier si vous envisager de vous établir dans une résidence secondaire ou partez dans une maison de retraite. Vendre un bien immobilier en viager libre permet à l’acquéreur de disposer immédiatement du bien mais en contrepartie le crédirentier a une rente plus élevé. Ce peut être aussi une bonne solution si vous avez un bien en location et que vous rencontrez quelque problème avec ce type de régime.

Faire un viager à ses enfants

Vendre son bien immobilier en viager à ses enfants est un excellent moyen de laisser le bien dans le patrimoine. Cependant il doit être envisagé avec précaution. Vous avez toutes les chances que le fisc considère cette vente comme une donation déguisée. Pour se prémunir de ce litige, l’accord devant notaire, des frères et des sœurs est indispensable.

Comment trouver un acquéreur ?

Pour vendre un bien immobilier en viager consulter la presse spécialisée comme Pap. Vous pouvez trouver aussi de nombreuses offres en ligne : Viager Lapous, Costes viager, institut national du viager. N’hésitez pas à consulter les notaires ou agences immobilières près de chez vous

Vendre en viager son bien immobilier, semble aujourd’hui, encore souffrir de trop de réticences. En cause l’image trop souvent véhiculée que l’acquéreur ne souhaiterait que la mort la plus rapide possible du propriétaire. Pourtant si le terme viager recèle bien de par son origine un pari sur la mort, il n’en reste pas moins que de leurs vivants, les contractants, peuvent tirer des bénéfices sans aucune arrière pensée.