L’exposition The Luminous Interval, présentée au Guggenheim Museum Bilbao jusqu'au 11 septembre prochain, offre pour la première fois la possibilité au public de découvrir les choix de la collection du mécène grec Dimitris Daskalopoulos, à l’origine de l’une des collections privées d’art contemporain les plus importantes et les plus ambitieuses au monde. L’exposition réunit un environ une soixantaine de très grandes installations des plus grands artistes d'aujourd'hui. Partant de la réunion de pièces majeures des années 80 et 90 par Matthew Barney, Louise Bourgeois, Robert Gober, Martin Kippenberger, Mike Kelley, Paul McCarthy ou Annette Messager, et se poursuivant par les propositions d’artistes issus de générations plus récentes - Paul Chan, Guyton\Walker, Nate Lowman ou Wangechi Mutu - l’exposition plonge le visiteur au cœur d’une sélection pointue illustrant les développements décisifs et les recherches artistiques majeures de ces dernières décennies.

Une approche philosophique de l'art contemporain

L’exposition doit son titre au philosophe grec Nikos Kazantzakis (1883-1957) pour qui la vie consistait en un ‘intervalle lumineux’ durant lequel la lutte et la désintégration sont les conditions préalables à la production créative et au renouveau. Opérant des allers-retours entre fragmentation chaotique de formes définies par la géométrisation et la restriction, l‘exposition s’intéresse particulièrement à la coexistence entre espoir et désespoir inhérente toute condition humaine, faisant notamment appel aux concepts d’aliénation, de traumas, de réalité corporelle et d’identité culturelle.

Une sélection de grandes installations

Nancy Spector, Directrice Adjointe et Commissaire en chef du Solomon R. Guggenheim Museum et Katherine Brinson, Curatrice assistante au Solomon R. Guggenheim Museum, commissaires de l'exposition ont choisi des oeuvres de Marina Abramovi?, Kutlu? Ataman, Matthew Barney, John Bock, Louise Bourgeois, Paul Chan, Mark Dion, Robert Williams, Kendel Geers, Robert Gober, Guyton\Walker, Mona Hatoum, Thomas Hirschhorn, Damien Hirst, Mike Kelley, William Kentridge, Martin Kippenberger, Nate Lowman, Sarah Lucas, Paul McCarthy, Steve McQueen, Annette Messager, Wangechi Mutu, Rivane Neuenschwander, Chris Ofili, Gabriel Orozco, Paul Pfeiffer, Alexandros Psychoulis, Walid Raad/The Atlas Group, Kiki Smith, et Rachel Witeread figurent parmi les artistes exposés. Pour nombre d’entre ces œuvres de premier ordre, The Luminous Interval est l’occasion d’une première présentation publique depuis leur entrée dans la collection.

La collection Dimitris Daskalopoulos

Collectionneur et mécène, l’athénien Dimitris Daskalopoulos a réuni au fil des ans l’une des plus importantes collections d’art contemporain au monde. Celle-ci rassemble plus de 400 œuvres d’environ 170 artistes différents. Au cours de ces quinze dernières années, Dimitris Daskalopoulos a ainsi rendu possible le prêt de plus de 140 œuvres à environ 120 musées internationaux en Europe et aux Etats-Unis. La collection est particulièrement riche en grandes installations et en sculptures ainsi qu’en vidéos et films.