Les infestations intestinales de vers sont bien embarrassantes... Ascaris, ténia, oxyures s'installent dans nos intestins et y vivent une vie tranquille entre ponte et alimentation ! Nos enfants sont beaucoup plus sensibles à l'infestation par ces petits vers, mais il existe heureusement de nombreuses solutions naturelles pour prévenir et empêcher ces parasitoses intestinales.

Comment reconnaître une infestation intestinale de vers chez l'enfant : les symptômes

Vomissements, diarrhées, cernes, anémie, maux de tête, perte de poids parfois importante et démangeaisons anales ou vaginales intenses, de préférence la nuit ? Et, en conséquence, votre enfant a du mal à dormir, est réveillé la nuit par d'intenses démangeaisons ? C'est peut-être le signe d'une infestation par de petits vers intestinaux qui nichent et pondent dans l'intestin de l'homme, et plus particulièrement de l'enfant. Les symptômes de troubles du sommeil chez l'enfant redoublent généralement la nuit et non pendant la sieste, car c'est à cette période que les femelles pondent leurs œufs.

Il est nécessaire de consulter votre médecin en cas d'apparition de ces symptômes, pour vérifier la présence de petits parasites intestinaux, mais il existe en complément et surtout, en prévention, des remèdes naturels à base de plantes qui éviteront à vos petits, et au reste de la famille, de se faire coloniser par ces envahisseurs invisibles à l'œil nu, mais aux conséquences bien pénibles.

Des méthodes efficaces à base de plantes pour éviter les parasitoses et les vers intestinaux

Les enfants sont plus fréquemment touchés par ces affections, même dans les climats non tropicaux, car ils ont souvent tendance à ramasser des objets ayant pu rentrer en contact avec des déjections animales contaminées par les vers. L'hygiène manuelle sera donc une première étape indispensable pour protéger vos petits bouts de ces vers.

Les traitements en phytothérapie varient selon le type de ver :

  • Pour lutter contre et prévenir la colonisation par les ascaris : une infusion de thym (laissez infuser dix minutes avant de filtrer) fera merveille pour débarrasser les intestins de ces vers. Boire un verre de cette infusion trois fois par jour, de préférence après les repas, jusqu'à disparition des symptômes. Cette infusion est également bonne en prévention et, dans la mesure où la tisane de thym est très polyvalente, ne vous privez pas de ses bienfaits au quotidien !
  • Pour éviter et se débarrasser des oxyures : une infusion de feuilles de céleri mises dans de l'eau bouillante. Laissez les feuilles infuser une dizaine de minutes, filtrez et consommez cette décoction trois fois par jour, de préférence après les trois repas.
Sachez que l'ail est également utilisé depuis des temps immémoriaux pour ses vertus antiparasitaires, mais son goût fort n'est pas toujours apprécié par les petits... Nos grands-mères n'hésitaient pas à faire sucer aux enfants une gousse d'ail ou un clou de girofle, vermifuges naturels pour les petits ! Dans ce cas, prenez des gélules d'ail en boutique de produits biologiques ou en pharmacie, pour bénéficier de ses vertus... en gardant bonne haleine !

Un petit conseil final : pensez à bien vermifuger régulièrement vos animaux de compagnie, vous limiterez ainsi la prolifération et la contamination des vers !

À lire pour aller plus loin : Bien se soigner par les plantes, du docteur Jean Claude Houdret, Pocket.