Le meilleur moyen de lutter contre le feu est d’empêcher que l’incendie ne se déclare et ne se propage. Une évidence, certes, mais pourtant loin d’être réellement prise en compte lors des aménagements chez soi. Dans un logement équipé d’un ou plusieurs points où la flamme est utilisée pour le chauffage, il ne faut jamais sous estimer les risques. Et dans un établissement recevant du public (E.R.P.) la législation se durcit de plus en plus sur ces sujets ; chambres et tables d’hôtes, gîtes, salles de réunions… soyez vigilants.

Cheminées ouvertes ou fermées, poêles, poêles cheminées, inserts ouvrables… qui dit flamme dit risque potentiel d’incident ou d’incendie dus au feu. Dans le même temps, les tissus, rideaux, voilages, mousses, tapis… sont des accessoires de décoration incontournables pour créer des ambiances chaleureuses autour des cheminées ou poêles, mais peuvent accroitre le risque. Alors, attention… faites les bons choix ! (*)

Anti feu - non feu : quelles différences ?

Les termes anti-feu (anti feu ou antifeu) et non-feu (non feu), voire contre le feu, sont souvent utilisés par les fabricants. Contre le feu est assez général ; par contre, il existe une vraie différence entre « non feu » et « anti feu ».

Anti Feu : les articles anti feu permettent de lutter contre l’incendie, notamment en étouffant le feu. Ces accessoires peuvent être des couvertures antifeux, par exemple. Il ne s’agit donc pas d’objet d'utilisation ou d'équipement, mais de protection. Un tissu, un tapis, un voilage de décoration, un canapé, un matelas… ne sont donc pas anti feux !

Non Feu : la Norme Française NF P. 92.507 établit un classement en 5 catégories, pour définir la réaction au feu des matériaux. Les tissus entrent tout à fait dans cette classification qui va de M0 le plus difficilement inflammable à M4, le plus facilement inflammable. Notons que l'inflammabilité est la quantité de gaz inflammable émise par le matériau, alors que sa combustibilité est la quantité de chaleur émise par combustion complète du dit matériau.

Non Feu, la classification des matériaux (dont les tissus, voilages…)

M0 matériaux " incombustibles "

M1 matériaux " non inflammables "

M2 matériaux " difficilement inflammables "

M3 matériaux " moyennement inflammables "

M4 matériaux " facilement inflammables"

M5 matériaux " très facilement inflammables"

Cette classification est établie par le Centre Technique du Bois et de l'Ameublement (CSTB) et les autres laboratoires agréés par le ministère de l'Intérieur. Elle détermine le temps de résistance à la flamme d'un matériau à une température donnée. Un matériau classé M0 résiste longtemps avant de commencer à se consumer, alors qu’un matériau classé M4 s'enflamme très vite et favorise la propagation du feu.

Textiles ininflammables, textiles ignifugés ?

Les textiles ininflammables sont de catégorie M0 (incombustible) et M1 (combustible). Les textiles de catégories M2, M3 et M4 sont tous plus ou moins inflammables et combustibles.

A proximité d’une cheminée ou d’un poêle, il est souhaitable chez soi d’utiliser au minimum des tissus, voilages et tapis classés M2 (difficilement inflammable). Par contre, tous les produits grand public (literie, canapés… et par extension rideaux, tapis…) voués à une utilisation collective doivent résister à un test de non-allumabilité à la cigarette et seront donc obligatoirement ininflammables.

Articles et textiles ignifugés : on les appelle aussi textiles d’ameublement de sécurité. Il s’agit essentiellement des produits Trevira CS. Les tissus Trevira CS sont constitués de fibres et de fils de «sécurité intégrée». Ce textile ignifugé est le résultat des recherches sur les causes de feu ou les textiles ne conviennent pas à contribuer considérablement à la propagation du feu. Ces produits sont ininflammables ou difficilement inflammables (M1 ou M2) et marqués par une flamme barrée : « La flamme Trevira CS textiles » répond aux normes nationales et internationales importantes sur la sécurité incendie. Ils sont parfaits comme coussin, oreillers, housses, couettes, rideaux… tant pour les particuliers que dans les ERP. Ils peuvent aussi être antimicrobiens.

Tissus et textiles non feu, une grande diversité

La diversité des collections et des fabricants de textiles d’ameublement et de literie est très large avec ces gammes de produits Non Feu, ce qui permet un choix impressionnant de tissus, rideaux, voilages, tapis, housses, tentures, afin de se créer l’ambiance chaleureuse recherchée ou réaliser un décore en harmonie avec d’autres pièces par exemple.

Parmi les aspects particulièrement importants de ces textiles, signalons que ces produits ignifugés sont de surcroît faciles d'entretien, avec des caractéristiques de lavage économique : nettoyage rapide, faible consommation d'eau et de détergent et temps de séchage réduits entraînent une réduction notables des frais d’entretien ce qui compense à terme leur surcoût initial.

Il est important de savoir que le coton surtout, mais également la laine sont naturellement des fibres résistantes au feu. Selon leur mise en œuvre ces fibres peuvent répondre au classement M1. Mais attention il s’agit des fibres brutes, dans leur aspect naturel, surtout.

En utilisant pour la décoration des abords de vos cheminées et poêles ces fibres naturelles et ces textiles ignifugés, vous limiterez la propagation d'un feu et réduirez le risque d'accidents à la source, de manière très conséquente par rapport à des produits inadaptés.

_____________

(*) D’après Ministère de l'intérieur, plaquette Sécurite contre l'incendie de SECUROFEU, Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB) et le site de Trevira.