Qui peut se vanter de n’avoir jamais eu d’hémorroïdes? Lorsqu’elles frappent, elle le font sans prévenir, n’importe quand, et sont parfois si douloureuses que certaines personnes ne parviennent ni à s’asseoir ni à aller à la selle. Si de nombreux traitements peuvent être achetés à la pharmacie pour lutter contre ce mal, les huiles essentielles y parviennent aussi bien, et à moindre coup, le tout naturellement.

Les bonnes huiles essentielles contre les hémorroïdes

Il en existe de nombreuses qui peuvent agir contre les hémorroïdes, mais celles qui s’avèrent les plus efficaces contre ce mal sont l’huile essentielle de cyprès, grâce à ses vertus décongestionnantes des veines, et l’huile essentielle de géranium, un puissant antalgique naturel qui agit localement. La première va donc combattre les hémorroïdes en les décongestionnant, et l’autre va soulager la douleur que génère cette congestion.

L’application des huiles essentielles

Deux solutions sont possibles pour appliquer les huiles, l’une lorsque l’on peut se faire aider, et l’autre si l’on est seul.

Si vous pouvez vous faire aider, le mieux est de verser les huiles essentielles directement sur les hémorroïdes: elles agiront plus efficacement. Il faut alors verser deux gouttes de chacune des huiles directement sur les hémorroïdes, et absorber l’excédent avec une compresse en tamponnant tout doucement.

Si vous êtes seul pour opérer, versez cinq gouttes de chacune des huiles sur une compresse, qui devra être parfaitement imbibée, puis tamponnez les hémorroïdes durant trois minutes sans frotter.

Un soulagement rapide

Au contact des huiles essentielles, vous ressentirez une sensation d’échauffement qui va s’atténuer en deux ou trois minutes. Les huiles commencent à agir immédiatement, et l’on constate généralement qu’elles entrainent un soulagement au bout de trois ou quatre heures, la décongestion étant rapide et entrainant le dégonflement des hémorroïdes.

En général, trois jours suffisent, à raison de deux applications par jour, pour faire disparaitre les hémorroïdes et la douleur qu’elles entrainaient.

Mise en garde particulière

Si, lors de l’application des huiles essentielles sur vos hémorroïdes, l’échauffement que vous devez ressentir vous apparaît plutôt comme une brûlure impossible à supporter, nettoyez-vous immédiatement avec un savon doux: vous êtes probablement victime d’une allergie à l’une des huiles.

Les traitements à base d’huiles essentielles sont à utiliser avec précaution. L’huile essentielle de cyprès ne doit pas être utilisée par la femme enceinte et allaitante, et dans le cadre de certaines pathologies cancéreuses. L’huile essentielle de géranium ne doit pas être utilisée chez la femme enceinte.

Sources:

La Bible de l'aromathérapie, par Gill Farrher-Halls, éditions Guy Trénadiel.

Le site Aroma-zone.com