Principaux maux de la société moderne : la dépression, le stress, la nervosité ou l’anxiété rongent notre quotidien et empoisonnent notre vie.

La dépression nerveuse est un état psychique d’abattement et de profonde tristesse avec ou sans cause évidente et qui est accompagnée de perte d’appétit, d’insomnie et de tendance à l’inactivité.

C’est souvent à cause de la pression extérieure et principalement de l’environnement humain voire l’entourage de l’individu qui cause principalement cet état dépressif.

Et c’est souvent à la suite d’un choc émotionnel que l’individu devient dépressif et dans ce cas, il est recommandé de prendre des plantes à l’action équilibrante et tonifiante sur le système nerveux et celles qui apportent des substances nutritives à l’instar des vitamines du groupe B ou la lécithine.

Comme la phytothérapie donne de bons résultats face à ces maux de notre société, il est jugé intéressant de considérer cette branche en plus de la psychothérapie qui l’accompagne. Et parmi les plantes à considérer dans le cas de dépression figurent :

-l’avoine

-la mélisse

-la valériane

-le serpolet

-l’angélique vraie

-le céleri

-le ginseng

-le sésame

-la sauge

-le millepertuis

-le thym

En ce qui concerne le stress, il s’agit d’un état d’excitation nerveuse causé par le rythme et la pression au quotidien, et qui plus est, pèse progressivement sur l’individu et qui peut conduire jusqu’à un épuisement physique et nerveux.

Dans ce cas, le traitement phytothérapique préconise la combinaison de plantes tonifiantes pour augmenter l’énergie vitale (afin d’affronter les situations stressantes) et celles qui sont sédatives du système nerveux. Tout comme le traitement de la dépression nerveuse, la phytothérapie use de deux sortes de plantes. Les plantes qu’il convient de prendre en compte dans le cas du stress sont ainsi :

-la mélisse

-la passiflore

-le tilleul

-l’angélique vraie

-la vigne

-le ginseng

-le thé bourrique

-la rose rouge

Le cas de la nervosité et de l’anxiété est également traité avec succès par la phytothérapie.

La nervosité est un état d’excitation nerveuse, avec ou sans cause justifiée.

L’anxiété est une émotion non désirée et non justifiée dont l’intensité n’est pas proportionnelle à la menace éventuelle qui la provoque. Elle se manifeste par un état d’hyperexcitation nerveuse. Tout comme la dépression nerveuse ou le stress, la phytothérapie apporte une contribution non négligeable sur ces états plutôt difficiles et complexes qui affectent l’individu. Il est également nécessaire pour ces deux cas d’associer la psychothérapie à la phytothérapie.

Les plantes préconisées dans ces cas sont des plantes qui équilibrent le système nerveux et qui sont aussi sédatives tels que :

-l’avoine

-l’oranger

-le houblon

-la laitue sauvage

-la lavande

-la mélisse

-la passiflore

-le tilleul

-la valériane

-l’aubépine

-l’onagre

-le citronnier

-le coquelicot

-la marjolaine

-la verveine odorante

-le saule blanc

La personne atteinte de ces maux, ne doit pas uniquement se concentrer sur la phytothérapie mais doit associer le traitement phytothérapique à la psychothérapie pour un résultat optimal et tel que le dit l’aphorisme grec « tout d’abord, la parole ; ensuite, la plante ; en dernière instance, le couteau ».

La personne dépressive, stressée, nerveuse ou anxieuse doit se décharger de ses souffrances et soulager sa détresse en parlant, par la psychothérapie et calmer ses angoisses en prenant des plantes médicinales à l’action équilibrante et tonifiante pour augmenter sa vitalité et régénérer ses fonctions nerveuses.

La psychothérapie à elle seule, peut ne pas résoudre ces maux étant donné que la dépression, le stress, la nervosité ou l’anxiété affecte l’organisme de la personne souffrante et ce qui de ce fait, rend la phytothérapie indispensable au traitement.