Vous comptez séjourner en Turquie, mais vous ne voulez pas vous enfermer dans les circuits traditionnels du tourisme de masse ? Pour cela, rien de mieux que d'en comprendre et d'en découvrir la langue pour aller à la rencontre des hommes et des femmes qui habitent ce pays à l'histoire millénaire.

Voici quelques notions de base pour découvrir l'histoire d'une langue vivante et étonnante, ainsi qu'un lexique des mots et expressions courantes indispensables pour votre séjour.

La langue turque : naissance d'une "langue-nation"

Pour comprendre la Turquie et les Turcs d'aujourd'hui, il est impératif d'établir, avant toute chose, que la création et la cohésion politique, sociale et culturelle de ce pays se sont essentiellement basées sur la pratique d'une langue unique : le turc moderne.

La langue turque, constituée de nombreuses variantes d'origine ouralo-altaïque héritées des peuples nomades venus des monts Altaï, est adoptée comme langue unique et officielle sous l'impulsion de Mustapha Kemal, en 1929 (lire ici l'histoire de cette révolution linguistique: "Dil Devrimi"). L'alphabet arabe est abandonné au profit de l'alphabet latin. Alors que le pays compte plus de 40 langues différentes (d'origine altaïque, indo-européennes ou caucasiennes), l'école, les institutions et les organes politiques instaurent le turc comme langue fédératrice pour unifier les pratiques ethniques des peuples qui composent cette jeune nation.

Le turc moderne : une passerelle linguistique entre Asie et Europe

Fait rare et singulier dans le domaine de l'histoire linguistique, la naissance de cette langue ne s'est pas faite sans difficultés. Un certain nombre d'artifices, comptant emprunts et ajouts, font du turc une langue à la signature particulière. A ses influences mongoles, tartares, asiatiques sont venues se greffer des influences européennes. De la forme grammaticale et lexicale des langues agglutinantes telles que l'allemand - dont le turc emprunte nombre des codes - aux ajouts de mots et d'expressions entières du français, de l'anglais ou de l'italien, le turc joue le rôle de langue passerelle entre Orient et Occident.

Vivante et riche, elle s'entrecroise avec les autres langues régionales ou ethniques en fonction des zones que vous traverserez durant votre voyage. Après près d'un siècle de domination linguistique, l'Etat accorde depuis peu à certaines autres langues droit de citer. Le kurde, pratiqué par plus de 13 millions de locuteurs, est depuis peu admis comme langue secondaire dans le cercle privé ou pour quelques émissions de télévision ou certains journaux. Mais elles ne sont toujours pas admises dans le cadre institutionnel ou éducatif national.

Petit lexique des expressions les plus utiles pour votre séjour :

Afin de vous permettre une véritable immersion, il est primordial pour tout voyageur de comprendre et de pouvoir utiliser la langue du pays qu'il visite. Voici regroupées ici quelques expressions de base pour vous permettre de communiquer et d'échanger durant votre séjour en Turquie. Afin de vous aider à parfaire votre prononciation des mots et expressions ci-dessous, trouvez ici un tableau des prononciations phonétiques françaises de l'alphabet turc.

Les formules de politesse usuelles :

  • Soyez le ou la bienvenue : hos geldiniz
  • Salut ou bonjour : merhaba
  • Le "bonjour" du matin : günhaydin
  • Bonsoir : iyi aksamlar
  • Bonne nuit : iyi geceler
  • Au revoir : "allaha ismarladik" ou "hadi eyvallah"
  • Bonne route ou au revoir simplifié: güle, güle
  • S'il vous plaît : lütfen
  • Merci: "mersi" ou "tesekkür ederim"
Pour les conversations courantes :

  • moi : ben
  • toi : sen
  • vous : siz
  • thé : çay
  • café : kahve
  • Comment allez vous ? : Nasilsiniz ?
  • Je vais bien : Iyiyim
  • Pour porter un toast : Serefe ! ("Santé !")
  • C'est gentil : Naziksiniz
  • Comment vous appelez-vous ? : Adiniz ney ?
  • Mon nom est... : Benim adim (rajouter votre nom juste après)
  • Combien coûte ce tapis ? : hali fiyati nedir ? ("hali" signifiant "tapis", vous pouvez enlever au besoin ce mot pour le remplacer par l'objet dont vous voulez connaître le prix)
Pour demander votre chemin :

  • côté droite : sãg taraf
  • côté gauche : sol taraf
  • la rue de droite : sãg yolu
  • la rue de gauche : sol yolu
  • je voudrais aller à la poste : ben postaniye gitmek istiyorum (pour l'hôtel ou le restaurant, remplacez "postaniye" par les traductions ci-dessous)
  • restaurant : "lokanta" ou "restauran"
  • hôtel : otel

Relations et politesses : Codes des civilités

Les relations au sein de la famille, du village ou de la ville obéissent toutes à la loi d'aînesse. Les plus jeunes marquent toujours la déférence envers l'aîné et cela que la personne soit de leur famille ou un étranger. L'usage du prénom est admis lorsque vous le connaissez, mais il devra être suivi d'une marque de respect. Dans tous les cas, c'est toujours à la personne la plus jeune de saluer en premier. Voici les terminologies exactes pour réussir vos salutations et vos échanges :

  • Dans le cas où vous vous adressez à une personne sensiblement du même âge que le vôtre, vous ajouterez juste après le prénom : "Bey" (l'équivalent de Monsieur) pour les hommes et "Hanim" (Madame) pour les femmes;
  • Pour une personne plus âgée que vous, vous ajouterez après le prénom : "Agabey" (frère) pour un homme, ou "Abla" (soeur) pour une femme;
  • Dans le cas où la différence d'âge est très importante, il faudra ajouter après le prénom : "Amça" (oncle) pour un homme et "Tèzey" (tante) pour une femme;
  • Une personne âgée peut, pour marquer sa bienveillance ou simplement saluer, caresser du pouce le front d'une personne plus jeune. Il est malvenue en général de refuser une telle marque de politesse. Privilège de l'âge, le sénior peut se passer de l'ajout de la formule de politesse après le prénom .
  • un enfant (-de 16 ans) devra systématique ajouter "Amça" ou "Tèzey", lorsqu'il s'adresse à un adulte, quelque soit l'âge de l'adulte.
Lire la suite de l'article ici : Réussir ses vacances en Turquie: politesse,usages et coutumes

En ligne sur le Web : trouvez ici un traducteur du français au turc pour des phrases simples afin de préparer vos vacances.

Coté livre, à lire l'indispensable et très complet "Parler le turc en voyage" - Editions Harrap's - 2009

Histoire, politique et culture turc ? A lire : "Une histoire de la Turquie" de Ibrahim Tabet - L'Archipel - 2007