La retraite est là... mais il y a différentes raisons qui peuvent vous motiver pour désirer continuer à travailler ou pour prendre un job d'appoint. Différences entre votre pension de retraite et votre salaire, baisse de votre train de vie, envie de continuer à rester actif, faire enfin une activité dont vous avez toujours rêvé, maintenant que vous avez le temps pour le faire... mais à quelles conditions peut-on cumuler un emploi et la retraite ? Comment déclarer ses revenus d'appoint ? Et si votre train de vie a baissé, comment arrondir ses fins de mois et obtenir un revenu d'appoint pour compenser la perte de revenus ? Conseils pour reprendre une activité salariée quand on est retraité et que l'on était salarié.

Que dit la loi du cumul emploi-retraite ? Est-ce possible et légal de travailler quand on est retraité ?

Si vous souhaitez reprendre une activité salariée une fois que vous êtes à la retraite, il y a des conditions à prendre en compte pour pouvoir le faire en toute légalité. Par exemple, avez-vous entièrement "liquidé" la totalité des retraites auxquelles vous avez droit, retraite de base, retraite complémentaire ?

  • Vous devez avoir procédé à cette liquidation et bénéficier du taux plein pour pouvoir reprendre une activité salariée tout en bénéficiant de la totalité des sommes qui vous sont dues dans le cadre de votre pension de retraite.
  • De plus, si vous souhaitez retravailler chez votre ancien employeur, vous êtes tenu légalement de respecter un délai de six mois entre votre départ à la retraite et votre retour à l'emploi dans cette même entreprise.
  • Attention, il y a également un plafond de ressources à ne pas dépasser dans le cadre du cumul emploi-retraite : le cumul de votre pension de retraite de base avec les éventuelles majorations auxquelles vous avez droit, et de votre salaire de reprise d'activité ne doit pas dépasser le montant que vous avez touché pour votre dernier salaire.

Reprendre une activité quand on est retraité : et la retraite complémentaire ?

Vous pouvez donc cumuler, sous certaines conditions, une reprise d'emploi et continuer à toucher votre pension de retraite de base. Mais qu'en est-il de votre retraite complémentaire ? Tout d'abord, pensez à prévenir la caisse de retraite complémentaire dont vous dépendez (Arrco si vous étiez salarié, Agirc et Arrco si vous étiez cadre). Attention, vous devez avoir atteint au moins 65 ans et bénéficier de votre retraite à taux plein pour reprendre une activité salariée sans que cela n'ait de conséquence sur votre retraite complémentaire. Le cumul de votre retraite de base, de votre ou de vos retraites complémentaires et de vos revenus d'activité salariée ne doit pas dépasser :

  • le montant de votre dernier salaire quand vous étiez en activité
  • un montant supérieur à 160% du SMIC
  • le montant de votre salaire moyen au cours des dix dernières années
Attention également : si le salaire que vous toucherez en reprenant une activité donnera lieu aux cotisations usuelles, y compris de retraite complémentaire, une fois que votre retraite est liquidée, elle est liquidée et ne sera pas recalculée. Il s'agit donc d'un complément de revenu mais pas d'un moyen pour augmenter à terme les sommes que vous percevez au titre de votre retraite.

En revanche, si vous avez atteint plus de 65 ans et que vous touchez votre retraite à taux plein au moment de la liquidation de votre retraite, vous n'avez aucun calcul de plafond de ressources cumulées entre votre nouvelle rémunération et votre retraite de base et retraite complémentaire.

L'année 2010 est l'année de la réforme du système des retraite en France, n'hésitez pas à vous renseigner si vous souhaitez en savoir plus notamment sur l'allocation de solidarité aux personnes âgées et sur le minimum vieillesse en cliquant ici.

Lancez-vous dans les placements, investissements financiers pour arrondir vos fins de mois : vous trouverez ici des conseils pour vos premiers pas en Bourse et autres placements à rendement intéressant.