Le bouton de fièvre résulte d’une infection au virus de l'herpès simplex de type 1 (VHS-1). Selon une étude de la Sofres en janvier 1995, 1 adulte sur 5 peut être confronté à ce virus et développer plusieurs boutons chaque année. La prévention est difficile à mettre en œuvre, puisque ce virus, très répandu, se transmet surtout durant l’enfance.

Description du bouton de fièvre

L’herpès labial, plus connu sous le nom de bouton de fièvre, apparaît le plus souvent sur ou au bord des lèvres, plus rarement, dans le nez, sur l’oreille, le menton ou la joue. Cette forme d’herpès est la plus courante, elle se manifeste par l’apparition de vésicules entourées d’une auréole rouge. Des croûtes apparaissent lorsque les bulles éclatent. Les symptômes peuvent durer une huitaine de jours.

Mode de contamination du virus

Les lésions dues à l’éclatement des vésicules sont très contagieuses. Dans cette période, le contact direct (peau, salive) ou indirect (objets contaminés : gants, serviettes de bains, etc.) est fortement déconseillé sous peine de transmission du virus.

Dans des cas rares, la transmission du virus peut se faire par la salive, sans que le virus soit identifiable visuellement.

Chez les adultes, les baisers et les relations sexuelles, orales ou génitales, sont à risques dans ces périodes.

Les huiles essentielles efficaces contre l’herpès buccal

Plusieurs huiles essentielles (HE) sont particulièrement actives dans la lutte contre les boutons de fièvre. Néanmoins, il faut préciser que chaque individu réagira de manière différente : telle HE sera inefficace, tandis qu’une autre sera particulièrement performante.

Pour exemple, sur un échantillon de trois personnes ayant contracté une forme visible d’herpès labial, l'une réagira à l’hélichryse, l’autre au tea tree et la dernière au ravensara.

Les huiles essentielles sont réputées pour leur action antivirale puissante ; elles sont donc efficientes dans la lutte contre le très désagréable bouton de fièvre.

D’après G. Roulier, une éradication du virus a été observée par l’application de quelques gouttes d’HE de niaouli sur le pourtour des lèvres pendant plusieurs semaines, et ce même après la disparition des lésions cutanées.

Recettes et huiles essentielles pour se débarrasser d’un bouton de fièvre

Attention, l'usage des huiles essentielles n'est pas anodin, il est nécessaire de procéder à un test sur la peau (main, bras) 48 h avant. Si le bouton comporte des lésions, il est préférable de consulter un professionnel de santé.

Ces HE peuvent être appliquées directement sur la peau, à faible dose : une goutte d’application locale suffit.

  • Hélichryse italienne (immortelle, Helichrysum italicum)
Un seul auteur (G. Roulier) fait référence à cette HE en raison de ses propriétés antivirales et anti-infectieuses. D’autres (D. Baudoux et Lydia Besson) lui confèrent un pouvoir de cicatrisation. On peut donc penser qu’elle agit en complément d'une autre huile essentielle. Ce que préconise G. Roulier, avec l'utilisation du niaouli et de l'hélichryse.

  • Niaouli (Melaleuca quinquenervia)
Cette HE est indiquée comme antiviral et utilisée pour les cas d’herpès labial (R. Rougier) et d’herpès génital (D. Baudoux). Elle est également cicatrisante.

  • Ravintsara (Cinnamomum camphora)
Ses propriétés antivirales en font un remède efficace contre les affections virales comme la grippe, le zona, la mononucléose, les hépatites et, bien sûr, l’herpès.

  • Tea tree (Melaleuca alternifolia)
Disposant de qualités antivirales élevées, il est également indiqué pour les maladies de peau ; on l'utilise contre le bouton de fièvre.

D’autres huiles mériteraient d’être explorées pour l’éradication de l’herpès, comme la lavande vraie, le citron, hautement antiviraux. Nous pensons néanmoins que ces quelques huiles essentielles reconnues dans cette lutte sont suffisantes et apportent un résultat probant.

Recette de D. Baudoux

  • HE Ravintsare aromatique : 1 goutte
  • HE niaouli : 1 goutte
  • HE thym CT thujanol : 1 goutte
Conseil d’utilisation : 1 goutte en application locale, 6 à 8 fois par jour, pendant 48 heures ou plus. En raison de la présence de thym, les peaux sensibles incorporeront un peu d’huile végétale au mélange (de noisette, par exemple).

Conseils en cas de douleurs

Appliquer un glaçon sur le bouton de fièvre et maintenir hydraté.

Sources :

Roulier G., Les huiles essentielles pour votre santé, éditions Dangles,1990

Bosson L., L'aromathérapie énergétique, éditions Amyris, 2004

Baudoux D., Se soigner par les huiles essentielles, éditions Amyris, 2002

Padini F. et Lucheroni M.T., Les huiles essentielles pour retrouver la vitalité, le bien-être, la beauté, éditions de Vecchi, 1997

www.passeportsanté.net