La recette du vin chaud existe depuis le Moyen-Age. En hiver, pour lutter contre le froid, les débitants de boissons servent le vin chaud. Ils améliorent son goût (souvent âcre, à l'époque) en rajoutant du miel et des épices. L'Europe du Nord, qui connaît une longue saison hivernale, maintient cette tradition jusqu'à nos jours. A la fin du XIXe siècle, le vin chaud devient la boisson de Noël en Suède. Cette coutume se répand ensuite dans le reste de l'Europe.

Quel vin choisir pour le vin chaud de Noël ?

Idéalement, le vin chaud se prépare avec un vin rouge, jeune et fruité (provenant des cépages Gamay, Carignan, Mourvèdre, Cinsault ou Merlot). En pratique, tout vin rouge, même bouchonné, peut être utilisé. Cette souplesse au niveau des ingrédients provient de la cuisson à feu doux du vin chaud. Elle permet d'éliminer le gaz carbonique, responsable de l'acidité du vin.

Choisissez une bouteille bon marché : le résultat sera au rendez-vous. Attention, cependant, à la température de cuisson. Si le vin est porté à ébullition, il perd en degré d'alcool et ses arômes se concentrent. Cette cuisson correspond au "vin brûlé". Elle permet d'éliminer l'alcool présent dans le vin, en retirant la casserole du feu et en plaçant une allumette enflammée au-dessus du liquide bouillant.

Moins dense que l'eau, l'alcool chauffé monte à la surface du vin. Comme il s'agit d'un liquide volatile et inflammable, une partie de l'alcool se transforme en vapeur au contact de l'air, et le reste disparaît dans la combustion créée par la flamme. Le vin brûlé que l'on demande au café est donc un vin chaud sans alcool.

Les ingrédients pour une recette facile de vin chaud

La recette facile de vin chaud comporte quatre ingrédients ajoutés au vin : du sucre, de l'orange (zeste), de la cannelle et des clous de girofle. Pour une bouteille de 75 cl, les proportions sont les suivantes : 125 g de sucre, 1/2 zeste d'orange (fruit non traité après récolte), 2 bâtons de cannelle et 3 clous de girofle.

Verser le vin dans une casserole et porter le liquide à 60°C (formation de petits bouillons). Ajouter le sucre, le zeste d'orange et les épices, puis remuer. Conserver la température de 60°C pour faire mijoter le mélange pendant 20 min. Retirer du feu, filtrer le liquide et verser aussitôt dans un mug ou dans un verre épais.

Cette recette facile peut être personnalisée en remplaçant le sucre par du miel et l'orange par du citron. Les mélanges pour vin chaud existent, mais ils ne sont pas bon marché. De plus, ils contiennent du gingembre et de la cardamome, deux ingrédients qui ont tendance à masquer le goût du vin. En revanche, on peut ajouter sans inquiétude 1 étoile d'anis et 2 ou 3 grains de poivre par bouteille de vin.