Nos chers félins à quatre pattes sont dotés d'armes d'attaque et de défense colossales. Outre les allergies à la salive, les dents et les griffes sont aussi source d'infections en cas de blessures.

Votre chat mord ou griffe, que pouvez-vous faire ?

Avant tout, l'éducation du chaton est très important. Lui apprendre à ne pas vous mordre ou à ne pas vous griffer demandera du temps et de la patience. Mais, peu à peu, votre animal acquerra le sens du jeu sans vous blesser.

Cependant, dents et griffes restent ses outils instinctifs de jeu, il se peut alors que par mégarde, ou par peur d'un autre animal, votre chat vous morde ou vous griffe sévèrement. Mais, quel que soit le degré de gravité de la blessure, sachez qu'elle peut toujours s'infecter.

Les morsures

Les cas de morsures de chat ne sont pas fréquents. On compte aujourd'hui 10 à 20 % de cas de morsures de chat contre environ 80 % pour le chien, le reste s'appliquant aux rongeurs. Les morsures graves de chat sont donc plutôt rares.

Pourtant, le chat utilise souvent ses dents pour jouer, ou se reproduire (le mâle mord la femelle dans le cou pour l'immobiliser) et comme la salive regorge de bactéries occasionnellement dangereuses, vous devez être prudents en manipulant vos chers félins.

Que faire en cas de morsure de chat ?

Les dents de votre de chat ne sont jamais propres. Bien que votre fidèle compagnon aime la propreté, elle n'est pas égale à la nôtre. N'oubliez pas que votre chat se lèche pour faire sa toilette et que peu importe ce qui l'a souillé (excrément, boue...), il se lèchera pour se nettoyer.

Selon la profondeur de la plaie, la blessure ne nécessitera pas les mêmes soins. Lorsque la morsure est peu profonde, la désinfecter suffira souvent amplement. Le chat mord rarement profondément. Cependant, s'il est effrayé, il pourra enfoncer ses dents dans votre chair. Dans ce cas, après avoir désinfecté la plaie, direction votre généraliste qui vérifiera sans aucun doute la validité de tous vos vaccins qui pourraient entrer en jeu dans cette situation, en particulier celui contre le tétanos et vous fera peut-être quelques points de suture. Rassurez-vous, peu de morsures sont réellement dangereuses, si vous êtes soigné correctement. Mais, lorsqu'elle est violente, considérez-la comme une morsure de serpent, leurs crocs sont aiguisés pour la chasse !

Les chats lèchent aussi beaucoup leurs hôtes humains. En cas de contact avec une plaie ouverte, faites attention à ce que celle-ci ne s'infecte pas.

Que faire en cas de griffures de chat ?

Les griffes sont porteuses de beaucoup de germes. Arbres, pelouses, sols, litières... Les griffes de votre animal ne sont jamais saines ! Elles ne laissent pas souvent de cicatrices, mais méfiez-vous de certaines d'entre elles qui pourraient vous marquer à vie. Il serait dommage, de devoir recourir à une chirurgie esthétique pour une griffure de chat mal placée sur le visage.

Bien que beaucoup de griffures soient bénignes, selon l'endroit où vous êtes griffé, l'urgence ne sera pas du même type. Une griffure sur le corps (jambes, mains, torses...) sera rarement grave. Un petit coup de désinfectant et rien n'y paraîtra plus.

Les coups de griffes les plus dangereux sont ceux portés aux yeux. Une paupière qui bat est un jeu hypnotisant pour votre chaton qui ne dort que d'un oeil à vos côtés. Cette fois, une seule solution : ophtalmologue ! L'urgence paraît radicale, c'est vrai. Mais seul le cabinet de ce spécialiste regorge d'outils perfectionnés pour vérifier l'état de votre cornée. Il saura vous manipuler sans douleurs, ou presque, et précisément – techniques et outils que votre généraliste ne possède pas forcément. Une griffure de chat mal soignée à l'oeil, ou mal cicatrisée, peut entraîner plusieurs mois de soins à base d'antibiotiques.

La maladie de la griffe du chat

Avec chaque année 5000 cas en France, la maladie de la griffe de chat n'est pas un facteur d'infection à négliger. 35 % de félins domestiques en seraient porteurs. Elle touche en général les personnes de moins de 18 ans et peut entraîner quelques complications graves. Toutefois, la maladie se traite relativement bien et se guérit facilement. Les premiers symptômes (ganglions, inflammations de plaie) apparaissent généralement 1 à 2 semaines après le contact avec l'animal.

  • Le vecteur principal de la maladie de la griffe de chat est la puce.
  • La contamination se fait par : piqûres de tiques ou de puces, excréments de puces, contact direct avec une plaie, griffes, morsures.
  • Les symptômes : ganglions, inflammation de la plaie, pustules, fièvre, malaise...
  • Les symptômes exceptionnels : conjonctivite (syndrome occuloglandulaire de Parinaud).
Selon certaines études, le dégriffage de l'animal n'aurait aucune incidence sur la transmission de cette maladie. A savoir, que le dégriffage est interdit en France depuis le 18 mai 2004. Beaucoup pratiquée aux Etats-Unis et aux Canada, en Europe cette pratique est condamnée. Par contre, le traitement antipuces serait propice à la non-transmission de la maladie à votre chat, alors n'oubliez pas de protéger votre animal préféré contre ces parasites.

Pour plus d'information à propos de cette maladie, vous pouvez consulter le site du CHU de Rouen qui regorge d'articles récents à ce sujet.

La rage ?

Dans tous les cas, si l'animal n'est pas le vôtre, ne prenez pas de risque et direction votre généraliste ou les urgences. Vous n'êtes pas à l'abri d'un animal contaminé par la rage.

Selon l'Institut Pasteur, le virus cause encore 55 000 décès par an dans le monde. Chaque année 15 millions de personnes sont potentiellement contaminées et suivent un traitement antirabique.