Originaire de Caroline du Nord aux Etats-Unis, Patrick Dougherty est un artiste à part. Ses œuvres éphémères sont faites de branches de bois tressées et surprennent autant par leurs formes insolites que par les sites choisis pour les implanter. Invité par des jardins botaniques, des musées ou encore des universités, Patrick Dougherty voyage de pays en pays pour y dresser ses sculptures végétales, fruits de son imagination.

S’inscrivant dans la mouvance du "LandArt" (l’art dans la nature), Patrick Dougherty, s’inspire avant tout des lieux choisis pour l’implantation de ses sculptures. Il les étudie scrupuleusement avant de débuter tout projet. Les œuvres doivent se fondre dans la nature et les matériaux sont ainsi tous récoltés dans l’environnement immédiat des sites des sculptures. Patrick Dougherty est non seulement le sculpteur qui imagine les œuvres mais il est aussi l’architecte, en charge de diriger et de former des groupes de bénévoles venant bâtir, telles des fourmis, ces gigantesques sculptures.

Le bois, inspiration de Patrick Dougherty

Né en 1945 aux Etats-Unis, Patrick Dougherty passe son enfance en Caroline du Nord. Après avoir travaillé pendant plusieurs années dans l’administration hospitalière, il s’inscrit à des cours de sculpture et d’histoire de l’art au début des années 80. Il est aujourd’hui artiste sculpteur à temps plein et parcourt le monde à longueur d’année. En trois décennies, près de 200 œuvres éphémères et fantasques sont sorties de son imagination.

Son inspiration, il la puise dans son enfance lorsqu’il se baladait dans les forêts de Caroline du Nord et s’amusait avec des bouts de bois et des branches d'arbres pour construire des cabanes. Après avoir obtenu son diplôme en art, il a longuement observé les techniques de nidification des oiseaux pour comprendre l’enchevêtrement des branchages.

Les principales essences de bois utilisées pour ses sculptures sont le saule, l’érable, l’orme ou encore les joncs. La souplesse des branches est bien entendu un critère essentiel car elles doivent se plier aux multiples formes imaginées par l’artiste.

Les sculptures de Patrick Dougherty intégrées à leur environnement

Patrick Dougherty est non seulement un maître dans l’art du tressage et du tissage, c'est aussi un artiste qui étudie en profondeur l’environnement du site pour imaginer ses sculptures. Il passe ainsi du temps à observer la nature, les bâtiments, les essences de bois disponibles, puis il esquisse ses premiers croquis.

Une fois sa sculpture établie sur papier, il réunit une équipe de bénévoles pour l’aider à récolter, couper, tresser et lier les branchages. L’œuvre de l’artiste devient ainsi également le fruit du travail de plusieurs collaborateurs et créé du lien social. Il n’est pas rare de voir sur les chantiers des personnes de tous horizons se côtoyer avec pour seul but commun de construire.

Patrick Dougherty arrive non seulement à s’inspirer de la nature et de son environnement pour son art, mais il parvient également à fédérer et à motiver un groupe de personnes à produire un travail dont le résultat est certes éphémère mais avant tout grandiose et féérique.

En savoir plus sur Patrick Dougherty

Le site internet de Patrick Dougherty présente sa biographie, la liste des projets en cours et à venir, ainsi que de magnifiques photos et quelques vidéos. Il est aussi possible d’y commander son livre "Stickwork".

En Mai 2011, le jardin botanique Lewis Ginter situé à Richmond aux Etats-Unis a accueilli Patrick Dougherty en résidence. La vidéo réalisée par l’équipe du jardin botanique permet de se rendre compte des efforts réalisés pendant trois semaines pour construire l’imposante sculpture végétale.

Le domaine de Trévarez situé à Saint-Goazec dans le Finistère a présenté dans ses jardins jusqu’au 16 octobre 2011, une sculpture de Patrick Dougherty « Sur les pas d’Atlas » (sculpture en forme de tortue). Une exposition était également consacrée à l’artiste avec les plus belles photos de ses œuvres.