Parrainée par Claire Guyot qui est Donna dans "Mamma Mia!", la troupe Nouvelle génération a mis la comédie musicale à l'honneur en présentant des chants et des danses de toutes les époques. En quinze ans, elle en est à son quatrième spectacle. La première partie est une reprise de ses anciens succès, la seconde est entièrement nouvelle. De "Hello Dolly" à "Starmania" en passant par l'opéra rocck de Mozart, le choix est éclectique pour s'adapter à tous les publics.

Chorégraphie et chant

La troupe est composée de trois danseurs et de dix chanteurs de 17 à 44 ans. Le directeur est Patrick Dellière. Président de l'association Zodiaque Sport Culture de Mantes-la-Ville (78), c'est un passionné de comédie musicale et il a réalisé son rêve de créer une troupe. Ce sont des amateurs, certes, mais ils sont pris en charge par des professeurs de chant et de danse.

Amélie Antoniotti a la responsabilité de la mise en scène en plus des cours de chant destinés à maîtriser la technique vocale.

"C'est à moi de trouver les idées, explique-t-elle, après de nombreuses passées à écouter de la musique, et à les proposer aux autres. Je dois faire attention pour m'adapter à tous les niveaux."

En ce qui concerne la danse, elles ne sont pas moins de trois pour encadrer les artistes.

"Nous nous inspirons des idées données pour créer une chorégraphie, affirment-elles. Ensuite, nous validons toutes ensemble."

Costumes et coiffures

Le nombre des costumes est impressionnant: chaque comédien en a une dizaine et n'a que très peu de temps pour se changer. Pour les confectionner, il est donc nécessaire de privilégier la simplicité et le confort. De même que pour les coiffures. Comme pour les vêtements, il faut les modifier à chaque titre de chanson.

Pour que ce soit parfait, chacun est pris en photo, de face et de profil et un coiffeur professionnel étudie les modifications possibles. Une natte dans un tableau se transforme en chignon dans le suivant, qui sera caché sous une casquette dans le suivant. Une fleur ou une plume donnera un tout autre aspect. On n'hésite pas non plus à utiliser une perruque. Toute la difficulté est d'assortir le mieux possible costume et coiffure.

Comme le spectacle dure trois heures, chaque artiste est présent dans un titre sur deux. Le changement ne doit pas durer plus de trois minutes. C'est assez dire si le chronométrage doit être parfait.

Une passion qui ne se dément pas

Tous ceux qui sont dans cette troupe, sur scène ou en coulisses, sont des amateurs. Pour eux, c'est une passion qui leur a été communiquée par Patrick Dellière. Chacun a sa chance lors des castings. Ce qui compte le plus, c'est la motivation, être toujours présent aux répétitions, avoir l'esprit d'équipe. Car il faut tenir bon sur la durée: la préparation de "Nos années génération" a duré un an et demi.

Ces quinze ans de comédie musicale ont créé des liens. Certains ont quitté la troupe, puis sont revenus, n'hésitant pas parfois à parcourir plusieurs dizaines de kilomètres pour répéter. Des couples se sont unis et ont eu des enfants. C'est cet esprit de convivialité que Patrick Dellière a toujours voulu entretenir.

Nos années génération

Samedi 28 avril, à 21h, à la salle Jacques Brel de Mantes-la-Ville

Entrée: 18€ et 10€ pour les moins de 14 ans.

Renseignements au 01 34 77 19 58

www.zodiaque-sport-culture.fr