Nous avons tous nos clichés sur Noël, mais les plus répandus sont en général le froid, la cheminée fumante, la bûche, la dinde, le sapin et la famille. Dans le département de la Réunion, il en est tout autrement. D’abord, Noël est en plein été austral, ce qui signifie en moyenne 35 degrés à l’ombre et un taux d’humidité dans l’air record. Exit le foie gras, qui supporte mal le climat et autres plats chauds métropolitains. Sans compter sur les prix de ces produits d’exportation pour « z’oreilles » que sont par exemple les huitres (comptez en moyenne 1,60€ l’huitre, sans garantie de trouver une perle, même à ce prix-là).

Sur l’île ce plat fait l’unanimité pendant les fêtes, il existe bien entendu autant de recettes que de familles, à déguster froid ou chaud, sucré ou salé selon vos goûts car les réunionnais sont pragmatiques et accueillants et savent adapter la pluralité de leur culture même à leur cuisine.

Tourte sucré-salé, farci de viandes (poulet, porc), ce plat se mange traditionnellement froid à l’apéritif, accompagné d'un petit verre de liqueur anisée (avec modération la liqueur….).

Chaud il sera un parfait plat principal à accompagner d’une salade et d’un rougail tomates ou mangues vertes.

Farci de confitures de papaye, de goyaviers ou autres, il se mange en dessert en buvant un café grillé la cours (sinon avec votre cafetière c’est moins bon mais ça fait l’affaire) et toujours avec modération (et parce qu’on n’est pas habitué au rhum à 70°) un petit verre de rhum arrangé.

Recette du pâté créole réunionnais

Comptez ½ heure de préparation et 1 heure de cuisson

Ingrédients (pour 8 à 12 personnes) :

  • 1 kg de farine
  • 250 g de sucre
  • 250 g de beurre
  • 6 œufs (5 pour la préparation et 1 pour la décoration)
  • un peu de liqueur anisée
  • 1 cuillère à café de poivre
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1 cuillère à café de curcuma
  • 1 sachet de levure
  • de l’huile
La farce sucrée :

  • des morceaux de fruits exotiques confits ou par défaut de la confiture de fruits exotiques.
La farce salée :

  • viande de porc ou de poulet hachée très fin, assaisonnée à votre goût (pour les plus courageux avec du piment cabri)
  • pour ma part je vous conseille le curcuma et une pointe de massalé piquant ou non
  • Attention votre viande doit être cuite mais rester moelleuse

Préparation :

Mélangez bien les ingrédients secs. Puis, ajoutez 250 g de beurre découpé que vous aurez pris soin de sortir à l’avance pour qu’il soit malléable. Travaillez le tout comme une pâte sablée. Ajoutez les œufs et la liqueur. Continuez à malaxer la pâte un long moment en la tapant sur le plan de travail en rajoutant de l'huile (jusqu'à deux à trois louches) si elle est trop sèche.

Laissez-la reposer une bonne demi-heure dans un torchon.

Beurrez un moule, mettez une partie de la pâte au fond, ajoutez la farce,

Recouvrez de pâte. Découpez quelques morceaux de pâte pour la décoration puis dorez au jaune d'œuf.

Mettez à four chaud à 170°C au moins 1 heure (testez la cuisson en plantant la pointe de couteau qui doit ressortir sèche).

Voilà a « zot »de goûter, et comme on dit en créole : « alors comment il est ? Bon ? Mange c’est mi qui lé fé…. »