Le nouveau single de Mylène Farmer est-il bon ou mauvais? Alors qu'une fois de plus, la chanteuse coupe la France en deux, il faut faire ce constat: il y a une formidable machinerie autour du phénomène Mylène Farmer. Une mécanique si bien huilée qu'elle saura, comme pour Bleu-Noir en 2010, comme pour On Tour, Points de Suture, Avant que l'Ombre, Innamoramento, Anamorphosée et tant d'autres, faire de son prochain Best Of 2001-2011 un énorme succès.

Une promotion au millimètre

Prévu le 5 décembre prochain dans les bacs et en téléchargement sur le net, il fait l'objet d'une promotion calculée au millimètre: le 2 novembre dernier, les internautes ont eu le privilège de découvrir trente secondes de son nouveau single «Du Temps», une chanson concoctée avec son compositeur de toujours Laurent Boutonnat.

Puis, le 4 novembre, Mylène a dévoilé la pochette: pas une simple photo comme d'habitude, mais une peinture un peu abstraite représentant la moitié de son joli visage, un portrait énigmatique, voire mélancolique à demi dissimulé derrière une vague de cheveux roux.

Enfin, le 7 novembre, c'est l'événement: l'une des deux nouvelles chansons du Best-Of est diffusée en totalité sur le Net et proposé en pré-vente. C'est «Du Temps». Et voilà qu'en deux jours, il est dans le Top 3 des ventes sur I Tunes.

C'est «nul» pour les uns, du «pur Farmer» pour les autres

Que faut-il penser de ce nouveau single? Est-ce «nul», «du rien», «de l'électropop baclée» comme déjà l'affirment certains critiques? Est-ce au contraire du vrai Mylène, dans la veine certes connue, mais efficace et nostalgique qu'elle a souvent privilégiée, comme leur rétorquent déjà ses fans et ses défenseurs? À chacun de de faire une idée. En partant d'une évidence: Comme toujours, Mylène Farmer n'engendre pas la tiédeur des sentiments. Ou on l'adore, ou on la déteste.

C'est comme ça depuis plus de 25 ans. Mylène Farmer ne peut rien faire, rien chanter, rien tourner sans créer la polémique. Quand elle remplit le Stade de France en 2010, certains disent qu'elle est «mégalo», quand elle se montre nue dans son premier clip en 1985, d'autres crient au scandale.

La belle rousse a beau avoir aujourd'hui plus de 50 ans, elle génère de nombreux sites plus ou moins officiels sur le Web, rassemble autour d'elle des millions de fans de toutes générations, dont certains l'idolatrent depuis qu'ils ont six ou sept ans, des millions de fidèles prêts à boire ses textes et ses musiques qu'ils appartiennent à tous les registres, même les moins nouveaux et les plus convenus.

Les commentaires enthousiastes de ses fans

Il suffit pour se convaincre du futur succès de «Du Temps» de lire quelques commentaires relevés ici ou là sur le Net, au bas des nombreux articles consacrés à l'événement

  • Roxane B.: «Personnellement ce nouveau titre de Mylène Farmer que je suis depuis près de 10 ans m’a tout de suite fait bouger. J’aime beaucoup ce mélange qu’elle a su trouver entre ces chansons qu’elle a pu faire avec Laurent Boutonnat et Redone».
  • Mickael Gaultier: «vraiment trop excellent ! Mylène nous étonnera toujours jusqu’au bout ! même si des critiques se font entendre ! sa restera la meilleur femme des années 80′ a ce jour, laissons les mauvais êtres parler ! bravo Mylène et Laurent ♥♥♥. Fan depuis l’âge de mes 18, 20 ans».
  • Maeva: «J’adore vraiment ! Je suis fan de Mylène depuis que j’ai 6-7 ans et j’aime toujours tout ce qu’elle fait . Je trouve cette nouvelle chanson super, elle bouge énormément, elle a beaucoup de «Peps» et ça va faire un super «carton» en boîte ou même au réveillon».

D'autres réactions moins gentilles

  • Chris B. : «Concernant le renouvellement, la chanteuse a démontré qu’elle pouvait le faire, et avec brio (cf l’album Bleu Noir). Il est vrai qu’avec «Du temps», on retrouve les vieilles recettes. Mais n’est-il pas plus difficile de se renouveler lorsque l’on conserve le même compositeur (ou/et auteur), ou qu’on l’est soi-même (ou/et auteur)? Je pense là à des Souchon, Voulzy, Cabrel, Goldman… Je me dis que finalement, malgré quelques loupés («Du temps» en fera-t-il partie ?) sur 25 ans de carrière, la chanteuse n’a pas à rougir».
  • David : «Il est évident que Mylene Farmer a du mal à se renouveler. Elle a voulu prendre un tournant plus électro, c'est son choix mais à l'heure de la technologie de pointe, faire de la musique aussi peu innovante c’est affligeant. On ne peut pas se reposer sur ses acquis et sortir une banalité un mois avant Noël pour vendre un best of. Les ficelles sont trop grosses».
  • Laissons le mot de la fin à Liliane, une fan inconditionnelle: «Ça fait 25 ans qu’elle se fait cracher dessus par «la critique»; et ça fait 25 ans qu’elle cartonne»!