Michael Phelps naît à Baltimore (Etats-Unis) le 30 juin 1985. C'est à l'âge de sept ans qu'il découvre les bassins, cherchant à canaliser son hyperactivité débordante : c'est une révélation. Depuis, il n'a eu de cesse de repousser les limites de la natation.

L'homme de tous les records

Premier record des Etats-Unis à 10 ans. Premier record du monde à 16 ans.

Celui que l'on surnomme "le glouton de Baltimore", "la balle de Baltimore" ou encore "le poisson volant" a aujourd'hui tout gagné, au point de devenir l'athlète le plus titré de l'histoire olympique avec 22 médailles. C'est aux Jeux Olympiques de Londres (2012) qu'il bat ce record, précédemment détenu depuis 1964 par la gymnaste soviétique Larissa Latynina et ses 18 titres entre 1956 et 1964. Dans la capitale anglaise, il obtient six médailles, dont quatre en or et deux en argent.

Sa première apparition olympique remonte à 2000. Il a alors à peine 15 ans et termine 5e du 200m papillon à Sydney. Il faudra attendre Athènes en 2004 pour le voir affoler les bassins : il y récolte huit médailles, dont six en or et deux en bronze.

Aux JO de Pékin en 2008, il est irrésistible. Jamais auparavant un athlète n'avait obtenu autant de titres en une seule olympiade. Il y décroche en effet huit médailles, toutes en or, et bat par la même occasion sept records du monde : 200m nage libre, 200m papillon, 200m quatre nages, 400m quatre nages, 4x100m et 4x200m nage libre et 4x100m quatre nages. Seul le record du monde au 100m papillon lui échappe... mais il pulvérise quand même le record olympique dans cette épreuve.

Le palmarès de Michael Phelps ne se limite pas aux Jeux Olympiques : il a par ailleurs engrangé 33 médailles en championnat du monde, dont 26 en or, entre les championnats de Fukuoka (Japon, 2001) et de Shanghai (Chine, 2011). En outre, il a battu en individuel ou en équipe, plus d'une trentaine de records mondiaux.

Un homme hors du commun

Les superlatifs ne manquent pas pour décrire ce virtuose des bassins. En plus de susciter l'admiration du public, il est également respecté par ses pairs. Pour son adversaire serbe Milorad Cavic, il est "le roi des JO". Pour la nageuse américaine Missy Franklin, quadruple championne olympique à Londres, "il a changé le monde de la natation". Camille Muffat, la nouvelle championne française, reconnaît elle le regarder "comme une groupie".

Phelps, fort de ses dimensions adaptées à sa discipline (1m93, 201 cm d'envergure, 88kg, long torse triangulaire et jambes courtes de 88 cm, chevilles plus flexibles que la moyenne), s'adonne également à une préparation physique intense. ll nage 36h par semaine et travaille ses stratégies de course avec précision.

De plus, il suit un régime peu banal, que seul un champion olympique comme lui peut supporter : il engloutit chaque jour 12 000 kcal, là où un homme adulte "normal" en consomme 2 500 à 3 000! Au petit-déjeuner il avale ainsi trois sandwichs à l'omelette avec fromage, laitue, tomates, oignons frits, mayonnaise, une omelette de cinq oeufs, du pain perdu sucré, un bol de gruau, trois pancakes au chocolat et deux tasses de café. A midi, il consomme un demi kilo de pâtes, deux sandwichs jambon-fromage-mayonnaise et boit 1 000 kcal de boisson énergétique. Enfin, au dîner, il boit à nouveau la même quantité de liquide énergisant et mange pizzas et pâtes.

Parfois soupçonné de dopage, Michael Phelps a toujours cherché à démontrer qu'il doit son palmarès à son seul talent et à son travail acharné. Il est engagé dans le programme Believe de l'agence américaine antidopage qui effectue des contrôles sur les athlètes volontaires plus poussés que la norme. Lors des mondiaux à Rome, il a refusé le port de la très controversée combinaison en polyuréthane... ce qui ne l'a pas empêché de s'imposer et de battre de nouveaux records.

Samedi 4 août 2012, Phelps a tiré sa révérence après une dernière course...conclue par une médaille d'or. Si la relève semble prête à assurer le spectacle, il reste cependant fort à parier qu'aucun nageur ne fera prochainement oublier ce champion hors norme, le plus grand nageur de tous les temps.