Le choix d'une carrière professionnelle, dans laquelle on se réalise pleinement, permet non seulement de se sentir bien mais aussi d'être beaucoup plus efficace. C'est de là que découle toute l'importance des indicateurs de personnalité tels que le MBTI. Petite introduction ci-dessous.

Qu'est ce que le MBTI?

Basé sur la théorie des types psychologiques de C.G. Jung, le MBTI (Myers-Briggs Type Indicator), est aujourd'hui largement utilisé, notamment en matière d'orientation professionnelle. Ce questionnaire permet de définir le profil psychologique, par un code à quatre lettres, selon les préférences exprimées dans les réponses données. Par exemple, une personnalité pourrait être de type ISTJ (introversion, sensation, pensée, jugement) et son inverse parfait serait de type ENFP (extraversion, intuition, sentiment, perception). En tout, il existe 16 profils type (4 x 4) combinant: introverti/extraverti, sensation/intuition, pensée/sentiment, jugement/perception.

Manières de percevoir: sensation ou intuition ?

C.G. Jung a suggéré deux manières opposées qu’ont les gens de voir le monde. Certaines personnes perçoivent leur environnement surtout à travers leurs sensations (les cinq sens). Tandis que d'autres préférent se fier à leur intuition ou 6ème sens (inconscient). Les personnes qui utilisent plutôt leurs sensations, sont plus sensibles aux faits concrets du présent, et trouvent les idées abstraites moins intéressantes. Les intuitifs préférent voir les possibilités du future, avec les grandes lignes d'une vision globale, sans s'encombrer de trop de détails.

Prendre des décisions: pensée ou sentiment?

Il existe deux manières de prendre des décisions: soit par la logique rationnelle (issue de la pensée) ou bien par le ressenti (décider "avec ses tripes" comme on dit parfois). La pensée sous-entend la prise en compte de critères objectifs et impersonnels. Tandis que le sentiment implique l’influence de critères subjectifs et personnels. La pensée est la conviction du juge, le sentiment est la persuasion de l'avocat.

Les quatre personnalités de base et les choix de carrière professionnelle

Les sensations (S), l’intuition (N), la pensée (T) et les sentiments (F) composent les quatre personnalités d’où découlent certaines valeurs, besoins, les habitudes et les traits de caractères:

  • ST: sensation et pensée
  • SF : sensation et sentiment
  • NF : intuition et sentiment
  • NT : intuition et pensée
Le NF a tendance à être chaleureux et convivial, mais au lieu de se focaliser sur la situation actuelle, il sera plus intéressé par les possibilités du futur. L'idéal pour lui serait de combiner son don pour la communication à son besoin d'améliorer les choses. Le NF peut se réaliser dans l'enseignement supérieur, les métiers du conseil, de la publicité, de la psychologie et de l'écriture (écrivain, journaliste).

Les personnes NT mettent aussi l'accent sur les possibilités futures, mais préfèrent s'appuyer sur leur puissance d'analyse rationnelle pour atteindre des résultats. Le NT s'épanouit dans les professions qui exigent de l'ingéniosité afin de résoudre des problèmes, notamment de nature technique, tels que les sciences, l'informatique, les mathématiques ou la finance.

Les personnalités ST préfèrent palper des faits concrets. Dotées d'un esprit pratique et analytique, elles se réalisent mieux dans des domaines tels que la chirurgie, le droit ou la comptabilité.

Quant aux personnes SF, elles préfèrent également compter sur leur sensations, mais se fondent plus sur ce qu'elles ressentent que sur une analyse purement rationnelle. Elles s’épanouissent mieux dans des métiers de relation d’aide ou de service tels que les soins infirmiers, l’enseignement secondaire, le travail social ou la vente.

Enfin, notons que des recherches (notamment celles menées, en France, par le Dr Annie Richard) ont mis en évidence le fait que beaucoup de personnes souffrent de maladies psychosomatiques, simplement parce qu'elle font un travail qui ne correspond pas à leur personnalité.

Orientation de l’énergie : extravertis ou introvertis ?

Les extravertis aiment la variété et l'action, ils sont tournés vers leur environnement extérieur (énergie centripète). Spontanés, ils essayent d'influencer directement leur réalité. Ils agissent rapidement et souvent sans réfléchir. Les extravertis sont à l'aise avec les gens, aiment leur compagnie et apprécient la communication verbale en générale (y compris par téléphone). Les introvertis, quant à eux, sont orientés vers leur monde intérieur (énergie centrifuge). Ils prennent le temps de laisser mûrir leurs idées avant d’agir. Ils sont plus mesurés et réfléchis. Les extravertis les trouveront lents et pas assez réactifs.. L'introverti trouvera que l'extraverti bavarde sans arrêt, parle sans réfléchir et ne laisse pas de place aux autres.

Organiser sa vie : perception ou jugement ?

Le type "Perception" est flexible, il s'adapte bien au changement. Il n'aime pas les échéances et travaille mieux sous pression. Cependant, il a tendance à commencer plusieurs choses sans les terminer et à remettre les tâches désagréables à plus tard. Contrairement à lui, le type "jugement" est un planificateur décidé, il est très organisé et n'aime pas les imprévus.

Des tests gratuits similaires au MBTI ici.

Lire aussi l'article au sujet de l'intelligence émotionnelle.

Pour aller plus loin:

http://www.16-types.fr/index.html

http://www.myersbriggs.org/ (site officiel du MBTI - en anglais)