L'hortensia "commun" forme un bouquet de branches raides, peu ramifiées, comportant un grand nombre de feuilles ovales vert pale. Les fleurs s'épanouissent sur les inflorescences terminales.

La multiplicité des variétés en est de fait peu connue : grosses têtes, têtes plates, hortensias arbustifs (paniculata) et grimpants (petiolaris). On en recence en moyenne 40 variétés sélectionnées pour leur beauté, leur facilité de culture et d'adaptation à tous les sols, tous les climats. Parmi les variétés peu connues l'Hortensia nain à port compact, de 50 cm de hauteur. Très florifères les hortensias nains aborent 15 à 20 fleurs par pied qui fleurissent sur les bois de l'année. Leurs coloris vont ainsi du bleu au rose et au rouge .

Différentes variétés

L'hydrangéa Préciosa est par excellence l'hortensia du plein soleil. Sa floraison généreuse de juin jusqu'en novembre, passe du rose pâle tachetée de rouge au rouge bordeaux translucide en fin de saison.

Ses fleurs moyennes, diamètre 11 à 15 cm, apparaissent sur une plante au port dressé d'1,20 m de haut.

Planté en sol acide, ses têtes rondes se teintent d'un mélange de bleu pâle, mauve, violet et vert pâle. Une succession de coloris surprenants.

L'hydrangéa-tige couleur feu est une variété appelée Leuchfewer. Conduit en tige, il est particulièrement recommandé pour le décor des terrasses et des petits jardins. La tige haute de 80 cm se termine par une touffe ronde qui porte 4 à 5 très grosses fleurs rouge vif, de 25 cm de diamètre. La plante conserve éternellement la même hauteur.

Parmi les autres variétés d'Hortensias on retrouve : Altona, rose, Ami Pasquier rouge, Yvonna à fleurs géantes (40 cm de diamètre), Chaperon Rouge, carmin, Benelux, rose, King George, rouge, Merveille, rose, Soeur Thérèse, blanc, etc

Le coloris bleu très recherché par certains collectionneurs est en fait obtenu en partant de variétés roses. Il suffit pour créer ou maintenir une variété rose dans les tonalités de bleu d'arroser sa plante avec une solution de sulfate d'alumine durant toute sa végétation. On peut aussi le cultiver dans des sols schisteux très acides tels ceux que l'on trouve dans la région d'Angers. Vous pouvez également piler des ardoises naturelles à mélanger à la terre au niveau racinaire voire lui apporter un engrais spécifique Hortensia bleu.

Où les admirer

Leurs régions de prédilection restent l'Anjou, la Vallée de la Loire et la Bretagne. Ces arbustes particulièrement rustiques sont susceptibles de prospérer et de fleurir partout en France.

Plantation

Il convient de les planter de préférence au printemps, en groupes, le long d'un mur de haie au nord ou en situation semi-ombragée. Car, hormis quelques variétés très spécifiques, l'hortensia n'apprécie guère le soleil.

Plantez-les dans de la terre de bruyère ou, tout au moins, dans une bonne terre de jardin non calcaire. Fertilisez-les de mars à septembre avec un engrais spécial hortensia ou un engrais à fleurs riche en potasse, en magnésie, et en oligo-éléments.

Arrosez-les copieusement, régulièrement et vaporisez le feuillage fréquemment en été. Paillez au pied en disposant une couche épaisse de 5 à 8 cm d'écorces de pin pour conserver une bonne hygrométrie du sol.

L'entretien

Pas de taille spécifique, l'hortensia est une plante facile à vivre par excellence. Il suffit de couper les fleurs fanées pour les voir refleurir naturellement. Rappelons que les hortensias traditionnels fleurissent sur les bois de l'année précédente. S'il gèle, il faut attendre parfois un an avant de les voir fleurir à nouveau.

Après la floraison, supprimez les fleurs fanées. Coupez les vieilles branches et les rameaux trop faibles pour aérer les plantes. Laissez en place les branchages de l'année qui fleuriront au printemps suivant.

Fertilisez avec une fumure organique deux fois par an au printemps et à l'automne. Cette couche protègera en outre les racines en hiver, elle servira en même temps de paillage.

Dans les régions aux hivers rigoureux enveloppez la plante dans un film non tissé pour la protéger.

Maladies

Les feuilles et pousses sont envahies de boucliers brunâtres ou d'amas blancs, cotonneux auquel s'ajoute un dépôt noir semblable à de la suie ? Aucun doute il s'agit d'une attaque de cochenilles. A traiter d'urgence avec un Anti-Cochenilles.

Des feuilles grisâtres avec un léger feutrage à la base inférieure signalent la présence d'acariens. A traiter à l'aide d'un insecticide Araignées rouges et jaunes.

L'Oïdium se traduit par des taches rougeâtres sur les tiges et les feuilles, laissant progressivement la place à un feutrage blanc farineux. Pour l'éliminer utiliser un produit spécifique "Maladies des plantes ornementales".

Enfin l'Ascochyta qui laisse apparaître des taches noires ou grises sur les feuilles, et la pourriture grise qui touche les boutons floraux et les bourgeons en les recouvrant d'un feutrage gris seront traités avec un produit type "Maladies et Pourritures".

En pot

L'hortensia, utilisé comme plante d'appartement, demande beaucoup de lumière mais pas de plein soleil. La température la plus adaptée est alors comprise entre 16 et 20° C.

Au printemps les boutons ne supportent pas les gelées blanches et la plante ne peut alors demeurer sur un balcon.