Spectacles de rues, danses, musiques, expositions, conférences sur le thème de la Renaissance et du 16e siècle vont une fois de plus animer les rues de la ville du Puy-en-Velay le troisième week-end de septembre, et ce pour la 25e fois.

Historique

Les fêtes du "Roi de l'Oiseau" sont apparues pour la première fois au Puy-en-Velay en 1524. Cette coutume, lancée par Charles V, consistait à essayer d'abattre un oiseau de chiffon, le "papegaï" ("perroquet", en occitan) d'une flèche. Le vainqueur, proclamé "roi" pour une année, recevait les clés de la ville, avait le droit de porter l'épée et d'assister aux processions au rang des consuls et il était exempté d'impôts.

A l'époque, la manifestation se déroulait chaque année le lundi de Pentecôte. Elle se perpétua pratiquement jusqu'à la Révolution, avec cependant quelques interruptions - semble-t-il - au moment des Guerres de religions.

C'est en 1986 que la ville du Puy-en-Velay renoua avec cette tradition populaire et haute en couleurs, en créant les fêtes Renaissance du "Roi de l'Oiseau".

Depuis, le leitmotiv des organisateurs est l'authenticité, que ce soit dans les costumes, les scènes de la vie quotidienne ou dans les camps militaires, les musiques et les danses. Tout doit "respirer" le XVIe siècle!

Ces fêtes constituent une véritable leçon d'histoire grandeur nature.

Le déroulement des festivités

Priorité est donnée aux animations et spectacles de rue. Durant quatre jours, les rues et ruelles du centre historique vont être peuplées de personnages d'un autre temps : mercenaires, gueux, lépreux, gentes dames et beaux damoiseaux, artisans... Des camps militaires et les camps des isles reconstituent la vie quotidienne de l'époque, des animations rendent compte des métiers : fileurs, tisserands, enlumineurs, calligraphes, etc. Les isles représentent les différents quartiers de la ville du Puy : il y a 8 isles, représentant la Communauté d'agglomération de la ville du Puy-en-Velay ; au 16e siècle, il y en avait 22. Chaque isle dispose de son propre camp et les bénévoles ressuscitent le quotidien de l'époque.

Au détour des rues, on peut découvrir des musiciens, des saltimbanques, des échassiers, des lanceurs de drapeaux ... Tout au long de ces quelques jours, le spectacle est partout : il suffit de déambuler dans les rues pour retrouver l'ambiance sonore et visuelle de la Renaissance. Un marché permet également d'acheter des produits caractéristiques de l'époque et des tavernes proposent des mets qui rappellent la cuisine de la Renaissance.

Mais les temps forts de ces journées sont tout d'abord la finale du concours de tir à l'arc qui désigne le roi de l'année , le grand spectacle inédit qui rassemble une vingtaine de comédiens et 60 musiciens et qui met en scène cette année Léonard de Vinci, et enfin le grand défilé historique qui rassemble plusieurs milliers de participants magnifiquement costuméset qui clôture les festivités.

Durant toute la durée des fêtes, il est également possible d'assister à des conférences sur des thématiques en relation avec l'événement, une occasion d'allier réjouissances et culture.

2010 sous le regard de Léonard de Vinci

Chaque année, les fêtes revêtent un caractère particulier par le choix d'un thème par les organisateurs. En 2010, pour célébrer la 25e édition des fêtes Renaissance, leur attention s'est portée sur l'un des plus grands génie du 16e siècle, tout à la fois peintre, architecte et grand inventeur visionnaire : le maître Léonard de Vinci.

Le défi de cette année consistera à présenter au roi François 1er en personne une machine révolutionnaire réalisée grandeur nature : le premier char d'assaut imaginé par le génial inventeur il y a prés de 500 ans.

Les fêtes Renaissance sont l'occasion de rêver et d'entrer dans l'histoire.

Pour plus de renseignements : consulter le site officiel roideloiseau.com