Lorsque l'on se penche un peu sur les étiquettes de produits alimentaires, on est souvent effrayé par le nombre d'additifs ou de colorants apparemment chimiques, portant des numéros ou des lettres. Or, il ne faut pas croire que ces nomenclatures algébriques désignent systématiquement des produits néfastes pour la santé. Dans ce domaine, les colorants alimentaires font partie des produits désignés par des symboles. Certains sont parfaitement naturels et sans danger pour la santé, d'autres en revanche sont d'une haute toxicité. Comme ils sont pratiquement tous étiquetés sous la lettre E, on ne sait pas différencier le bon grain de l'ivraie. Voici donc un tour d'horizon des E 120, E 124 et cie...

Les colorants alimentaires rouges

  • Naturels et sans danger
E 120 : un colorant provenant de la cochenille, insecte parasite du monde végétal, qui termine sa vie broyée pour en faire une poudre très colorante, dont on se sert pour teinter les bonbons, les yaourts, la grenadine parfois, ou les tapis au Mexique ! Ce yoghurt à la fraise vous fait-il toujours autant envie ?

E160e : du concentré de carotène, 100 % naturel.

E162 : bétanine, suc extrait de la betterave, que l'on trouve plutôt dans les plats de charcuterie ou les potages.

  • Artificiels ou synthétiques, toxiques ou non
E 122 : l'azorubine, produit artificiel, dont les effets sont parfois très marqués sur les personnes allergiques, asthmatiques. Il est interdit dans de nombreux pays (USA, Norvège, Autriche...)

E 123 : l'amarante (rien à voir avec la fleur du même nom), un produit synthétique toxique et interdit en France, mais il est toléré dans le caviar (on se demande bien pourquoi faire exception pour ce produit). Il est cancérigène, et provoque chez les allergiques à l'aspirine, les mêmes symptômes.

E 124 : appelé Ponceau 4R ou Rouge cochenille, alors qu'il n'est pas issu de cet insecte. À déconseiller car il serait impliqué dans les problèmes d'hyperactivité chez l'enfant. Il est considéré comme cancérigène et d'ailleurs interdit aux USA et en Scandinavie.

E 127 : l'érythrosine, à base d'iode, bien que toxique à haute dose, est très souvent utilisée notamment dans les sirops, et dans les médicaments.

Les colorants alimentaires jaunes

  • Naturels et sans danger
E 100 : la curcumine, extrait du curcuma, plante dont le rhizome est consommé comme épice en Asie, est non seulement sans danger mais en plus bon pour la santé, antiseptique et anti-inflammatoire.

E 101 et E 106 : la riboflavine, la vitamine B2, présente dans les abats, le lait, les œufs, indispensable à l'organisme, donc sans danger en tant qu'additif alimentaire, bien au contraire.

  • Synthétiques et dangereux pour la santé
E 102, 103, 104, 105, 107, 110, 111 : produits synthétiques toxiques, certains sont interdits en France (allergisants, cancérigènes). Il faut donc être vigilent lorsque l'on voyage à l'étranger, notamment en Asie, où la réglementation est moins draconienne.

Les colorants alimentaires bleus/verts

On utilise plus souvent un mélange de bleu et de jaune pour obtenir un colorant vert. Le seul colorant vert naturel est le E 140, chlorophylle naturelle, mais son extraction nécessite l'utilisation de produits toxiques comme l'acétone. Ce colorant est utilisé pour les chewing-gums.

Le E 133 : colorant bleu synthétique, mais non toxique, quoique... Il est interdit en Suisse. Les risques d'allergie ne sont pas exclus. On le trouve dans le curaçao, certains chewing-gums, ou les fruits confits.

Les colorants alimentaires bruns/noirs

Choisissez sans hésiter tous les E 150 (a, b, c, d) à base de caramel, naturels donc.

Quant au noir autant prendre le E 153, à base de charbon naturel, plutôt que le E 151, colorant artificiel.

Les colorants dans la CEE et à l'étranger

Les législations changent d'un pays à l'autre, mais c'est surtout dans les pays non occidentaux qu'il vous faut être prudent. Ci-dessous une liste de tous les colorants interdits en France et dans la CEE, mais que vous pourrez trouver partout ailleurs le plus souvent. Les aliments thaïlandais et chinois sont les premiers utilisateurs de produits alimentaires toxiques, et l'étiquetage n'est pas toujours honnête, transparent, et il est même parfois inexistant. Pourtant ces produits sont en vente libre dans les épiceries asiatiques en Europe. Alors, à vos risques et périls... Mieux vaut manger au restaurant que d'acheter des produits emballés "made in Asia".

Colorants interdits: E103, E105, E111, E121, E123, E125, E126, E130, E152, E236, E237, E238, E239, E240, E241, E260, E261, E262, E263, E280, E281, E307, E308, E309, E480, E481, E482, E483

Les colorants ne sont qu'une toute petite partie des additifs alimentaires. Un prochain article leur sera dédié.

Lien

Analyse assez exhaustive de tous les colorants alimentaires

À lire

Les additifs alimentaires, ce que cachent les étiquettes, Hélène Barbier du Vimont, Editions Trédaniel