Reconnaissable les yeux fermés à cause ou grâce à ses feuilles piquantes, l'ortie est un remède traditionnel qui cache sous son aspect urticant de multiples vertus thérapeutiques. Déjà, les Grecs et les Romains l'utilisaient pour soigner les maux hivernaux, l'arthrite et pour stimuler la pousse des cheveux. Pour soulager les rhumatismes, ils se flagellaient avec de belles brassées d'orties fraîchement cueillies. De nos jours, à l'instar de nombreuses plantes, l'ortie bénéficie d'un regain d'intérêts bien mérité.

Souveraine pour la santé, l'ortie est également utile au jardin et délicieuse en cuisine. Cette plante, phare de la phytothérapie, dont toutes les parties sont utilisées, se récolte de mai à octobre.

Recette et bienfaits de la tisane de feuilles d'ortie

À titre préventif : une tasse par jour d'une tisane faite avec une cuillerée de feuilles d'ortie infusée rapidement dans 250 ml d'eau frémissante prévient efficacement les affections virales, maintient le dynamisme et l'énergie et éloigne la fatigue.

À titre curatif : 4 à 5 tasses par jour de cette tisane aide dans tous les cas de goutte, de rhumatisme, d'arthrite et de sciatique. Une cure d'ortie traite et éloigne les eczémas et les acnés les plus rebelles. En cas de problèmes urinaires, l'ortie soulage la vessie et les reins. Le rhume des foins s'en trouve amélioré, voire éradiqué si une cure de 3 mois a été entreprise avant la période critique.C'est un excellent dépuratif et un détoxifiant général.

La richesse en zinc, silice et vitamines (A,B,C,E, ...) rende l'ortie très utile dans le traitement des ongles cassants, des cheveux fragiles et ternes tout en stimulant leur pousse.

Recette et emploi de la décoction de racine d'ortie

Des études démontrent l'efficacité de la racine d'ortie dans le traitement des problèmes liés à la prostate. Une décoction faite d'une cuillerée de racine sèche ou fraîche mise dans de l'eau froide amenée ensuite à ébullition durant 1 minute et laissée reposer pendant 10 minutes est des plus bénéfiques. Quatre à cinq tasses par jour soulagent efficacement les problèmes dus à l'hypertrophie de la prostate.

La décoction de racine d'ortie est également efficace ajoutée à l'eau du bain pour soulager rhumatismes et sciatique.

Teinture de racine d'ortie : recette et bienfaits

Déterrez et lavez les racines d'ortie. Taillez-les en petits morceaux, y adjoindre une poignée de graines (facultatif), en remplir un bocal et couvrir d'alcool. Laissez macérer 2 à 3 semaines dans une pièce tempérée. Ce macérât alcoolique est un excellent tonique capillaire. Employé en massage sur le cuir chevelu, il favorise la repousse des cheveux et éloigne les pellicules.

Une cuillère à soupe de cet alcoolature, diluée dans un verre d'eau est bénéfique pour les problèmes d'inflammation urinaire.

Usage du jus frais d'ortie

Les vertus hémostatiques de l'ortie sont utiles contre le saignement de nez et les blessures légères. il suffit d'imbiber un coton de suc frais et de l'appliquer sur l'origine du saignement. Le jus frais s'emploie également en gargarisme contre les maux de gorge et inflammations de la bouche.

Idées de recettes à l'ortie

L'ortie n'est pas, a priori, considérée comme un légume pourtant c'est un végétal des plus nutritifs. Les premières feuilles du printemps sont les plus aptes à un emploi culinaire. On peut les hacher finement et les ajouter à une salade ou à du fromage frais. L'ortie se prête aussi à la préparation de soupe, de soufflé ou de tarte aux légumes. Les feuilles séchées et broyées servent à saupoudrer salades, potages et légumes.

Sources :

La Pharmacie du Bon Dieu, Fabrice Bardeau, Le Livre de Poche

La Santé à la Pharmacie du Bon Dieu, Maria Treben, Éd. Ennsthaler