Si le plus beau jardin du monde est peut-être le vôtre, et si la notion de « plus beaux au monde » est toujours discutable et subjective, certains jardins botaniques font l’unanimité lors des conférences ou comme références scientifiques ou artistiques-paysagères.

Notre seule ambition est ici de fournir des pistes et liens, en vue de rechercher des informations ou préparer un voyage. À noter :

  • ces jardins d’exception se visitent en plusieurs jours, pour les vrais passionnés. Une découverte plus rapide nécessite une très bonne préparation afin de bien cibler les objectifs de visite.
  • l’International Association of Botanic Gardens (BGCI) est une source très fiable pour repérer les grands jardins botaniques d'importance internationale : plus de 700 inscrits dans le monde entier .

Kew Garden ou Royal Botanic Gardens of Kew : le jardin le plus célèbre au monde

Les jardins royaux de Kew sont situés à l'ouest de Londres : plus de 30 000 espèces végétales sur une superficie de 121 hectares. Véritable institution emblématique de l’époque victorienne, l’ensemble fut fondé en 1759, et est inscrit depuis 2003 sur la liste du patrimoine mondial par l’Unesco.

Kew Garden c’est aussi un centre de recherche en botanique mondialement réputé et le plus grand herbier du monde avec plus 7 millions de spécimens. L’excellent site web permet de préparer la visite.

Jardin Botanique de Montréal : un des plus importants et plus beaux du monde

Fondé le 9 juin 1931, il fut reconnu comme lieu historique national du Canada en 2008. Grâce à sa collection de 22 000 espèces et cultivars de plantes, ses 10 serres d'exposition, sa trentaine de jardins thématiques, ses programmes d'animation, s’y balader c'est se laisser éblouir par les parfums et les couleurs du monde: Jardin de Chine, jardin japonais, Jardin des Premières-Nations, Roseraie, Jardin du sous-bois, arboretum… et l’Insectarium, la Grande Serre ou la Maison de l’arbre sont de ces nombreuses richesses à découvrir.

Royal Botanic Gardens of Sydney : un parc exceptionnel au cœur de la ville

En Australie, lors de la colonisation, l’établissement d’un jardin botanique se faisait avant de construire la ville ! Ainsi, les 34 ha de celui de Sydney restent le plus bel endroit pour avoir les meilleures vues de la ville : opéra, Harbour Bridge, gratte-ciels, etc. Ce jardin d’exception est un lieu à voir toute l’année. On y découvre des collections de succulentes, rosiers, bégonias, orchidées, camellias..., des arbres très rares comme le célèbre pin de Wollemi (Wollemia nobilis) récemment découvert.

Kirstenbosch National Botanical Garden : le plus beau jardin d’Afrique

Plus de 5000 des 20 000 espèces végétales du pays, dont les spectaculaires espèces de la famille des Proteaceae, sont présentées à Kirstenbosch. Jardin créé en 1913 au Cap (Cap Town) il fut le premier au monde consacré à la flore indigène d’un pays. Il offre certains des plus beaux paysages de montagne du Cap. Ses 36 ha inclus dans un vaste ensemble de 528 ha floristiques protégés sont classés depuis 2004 au patrimoine mondial naturel. Plus de 7000 espèces végétales présentées dont de nombreuses espèces très menacées.

Fairchild Tropical Garden : un écrin végétal d’une beauté exceptionnelle

Ce jardin de 34 hectares, crée en 1938, fait partie de l’histoire de Miami. Il abrite une collection impressionnante d’espèces végétales très rares. Une référence mondiale en terme d’étude et de conservation de la flore.

Fairchild est un mélange soigneusement orchestré d'art et de science. Place aux palmiers, cycas, nymphéacées, orchidées et fruitiers du monde entier… Des milliers d’espèces essentiellement sur le thème de la biodiversité de l'environnement tropical. Panoramas et expositions remarquables pour une expérience inoubliable.

El Jardín Botánico de Cienfuegos : les trésors botaniques de Cuba et du monde

Une des très belles collections de palmiers au monde avec des spécimens à couper le souffle, mais pas seulement. Sur 97 ha, 2000 espèces de plantes représentent 670 genres et 125 familles. Fondé en 1901 par une famille passionnée de plantes tropicales, le jardin possède des collections importantes d’orchidées (plus de 400), de palmiers (plus de 230), de ficus (plus de 65) et de bambous (29). Plus de 500 espèces sont uniques. Un cadre magnifique sert d’écrin à ce splendide jardin.

Singapore Botanic Gardens : la plus grande collection de fleurs tropicales

Avec plus de 70 ha, ce jardin créé en 1859 par une société agro-horticole est aujourd’hui une grande référence pour les collections qu’il abrite. Plantes médicinales, palmiers, plantes rivulaires… A la richesse spécifique s’ajoutent des spécimens remarquables, vu l’ancienneté du parc ; le tout dans un décor exceptionnel de lacs (comme le Swan Lake dans le Tanglin Core), ruisseaux, fontaines et cascades, ou de forêt tropicale. Situé au cœur de Singapour, le lieu est très animé.

VanDusen Botanical Garden : un véritable délice pour les yeux

Ce jardin de 22 ha à Vancouver est assez récent (1975), après avoir échappé à des programmes immobiliers. Jouissant d’un climat assez clément, situé sur la côte ouest canadienne, il est impressionnant par la richesse de ses collections de rhododendrons, azalées, magnolias et camélias notamment. Le visiteur peut aussi y dénicher de superbes idées d’aménagements à réaliser par lui-même dans son jardin. Toutes les plantes sont identifiées, regroupées par pays d’origine.

Jardin de Pamplemousses : un des plus anciens et des plus esthétique au Monde

Sur 37 hectares près de Port Louis, ce parc botanique de l’île Maurice, créé en 1746, est une véritable oasis ombragée où l’on découvre plus de 800 espèces tropicales, dont des plantes endémiques de l’île, sous 20 degrés de latitude sud. Une collection spectaculaire de palmiers, de figuiers et d’arbres remarquables qui poussent autour de magnifiques bassins emplis de nénuphars exceptionnels.

le Jardin Botanique Alpin du Lautaret : 2 000 fleurs des Alpes et des montagnes du monde

Créé en 1899, et situé à 2100 mètres d’altitude au Col du Lautaret, face aux glaciers de la Meije, ce jardin de la Station alpine Joseph Fourier (UJF/CNRS) s’étale sur une surface de seulement deux hectares. Et pour cause, puisque la flore d’altitude est de petite taille ! Avec ces aménagements paysagers, c’est pourtant l’un des plus beaux jardins de haute montagne au monde qui permet de voyager à travers les massifs montagneux de la planète (Alpes, Pyrénées, Caucase, Balkans, Atlas, Sierra Nevada, Himalaya, Andes, Japon, Sibérie...).