«Life in plastic, it’s fantastic», et si c’était vrai! Le plastique est en tout cas très à la mode. On le trouve partout: dans la décoration, le mobilier, les accessoires pour la maison et il a fait une apparition remarquée dans les dressings féminins. Terminé le temps où le plastique ne rimait pas avec glamour mais avec chaussures de plage et bottes en caoutchouc. Après avoir porté des bottes de pluie en hiver, on découvre avec bonheur que les accessoires en plastique vont également nous accompagner en été. Chaussures, chapeaux, sacs, lunettes, montres, ceintures..., on trouve tout, ou presque, dans cette matière si tendance. Petit parcours au pays fantastique du plastique.

Le plastique, c’est chic, mais c’est quoi ?

Que portons-nous lorsque nous avons un accessoire en plastique dans notre tenue? Notre indispensable ami Le Grand Robert de la langue française nous indique qu’il s’agit d’une matière constituée de macromolécules obtenues par polymérisation ou polycondensation et qui a pu être moulée. Polymérisation signifie la production d’un nouveau composé par la réunion des molécules d’un premier composé.

A la mode: les chaussures en plastique

S’il y a bien un élément qui se détache dans les tendances mode en plastique, ce sont les chaussures. Toutes les formes, toutes les couleurs sont disponibles dans cette matière. Vous pouvez ainsi trouver des tongs, des sandales, des salomés, des ballerines, des spartiates, etc. De nombreuses marques proposent désormais des chaussures en plastique.

La marque brésilienne Melissa en fait même une spécialité depuis vingt-cinq ans. Elle allie mode et développement durable en produisant des chaussures en plastique recyclé. Il s’agit de souliers haut de gamme, créés par de grands designers. Très colorés, finement dessinés dans cette matière lisse et brillante, ils ont une allure folle.

D'autres accessoires mode en plastique et leurs prix

Nombreux sont les éléments en plastique à pouvoir envahir notre garde-robe : une ceinture en cuir et PVC, un bob, un cabas ou une pochette en PVC et métal par exemple.

La cote du plastique est montée et les prix aussi. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les accessoires en plastique ne sont pas moins chers que ceux confectionnés dans d’autres matières. Chez André, les ballerines en PVC et velours coûtent trente-cinq euros. La montre Toy Watch en caoutchouc et acier inoxydable est à cent soixante-cinq euros et celle de la marque Triwa à quatre-vingt dix-neuf euros. Pour un sac Prada, il faudra débourser huit cent cinquante euros et pour un collier Tosca Blue soixante-quinze.