Ce charmant mammifère est un rongeur très actif qui a besoin d'espace pour se sentir bien. Quand on observe un écureuil de Corée, on peut remarquer que ce petit animal amusant est un acrobate très doué qui saute et grimpe partout. Il est déconseillé aux enfants de moins de 12 ans, car c'est l'un des rongeurs les plus difficiles à apprivoiser et qui demande beaucoup de patience. Ce charmant rongeur est aussi un animal têtu qui n'obéira pas spontanément à vos ordres et qui n'hésitera pas à mordre le bout des doigts de son maître !

Fiche d'identité de l'écureuil de Corée

Cet écureuil, originaire des forêts de Mongolie, de Sibérie, ou encore de Corée ou de Chine est un animal aux couleurs attrayantes : il porte une belle robe marron aux reflets roux avec les flancs et le ventre gris crème. Il est rayé dans le cou et autour des yeux et sa queue est panachée. Il possède des abajoues comme le hamster pour pouvoir faire des stocks de nourriture en prévision de son hibernation. De taille petite, son corps mesure de 13 à 20 centimètres avec une queue d'une dizaine de centimètres. Il n'est guère plus lourd qu'une grosse gerbille et son poids oscille de 70 à 130 grammes. La femelle est plus grosse que le mâle. Son espérance de vie varie de 5 à 12 ans.

Son mode de vie

C'est un animal diurne alternant les périodes de repos et d'activité et qui se couche assez tôt le soir. Il est surtout actif au petit matin et en fin de journée. On peut constater qu'à l'arrivée de l'automne, son rythme de vie se ralentit. À l'état sauvage, l'écureuil de Corée hiberne en effet d'octobre à avril. Bien évidemment, en captivité, il n'aura pas le même cycle hibernal, puisque son organisme suit la température extérieure pour se mettre en hibernation.

De nature, l'écureuil de Corée n'est pas fait pour vivre en groupe, mais en captivité on peut éventuellement détenir deux écureuils, s'ils sont issus de la même fratrie et placés ensemble jeunes. Mais il faut savoir que ce rongeur est territorial et que les bagarres sont fréquentes. On peut d'ailleurs constater que la femelle n'accepte le mâle qu'en période de chaleur. Il faut par conséquent prévoir une maisonnette et une gamelle par écureuil et une cage de type volière de grande taille. Les dimensions pour un seul individu doivent être de 100 x 50 x 100 cm et être doublées quand ils sont deux.

La cage devra être placée dans une pièce à l'abri des courants d'air et au contact des humains pour que l'écureuil ne s'ennuie pas. Quelques accessoires comme une roue en fer, ainsi que des branches pour se percher feront le bonheur de ce petit rongeur. Il faut éviter les éléments en plastique que l'écureuil s'empressera de détruire et prévoir des matériaux résistants, l'écureuil étant un rongeur hors pair !

L'écureuil de Corée hors de sa cage

Il est important de rappeler que l'écureuil de Corée est un animal sauvage même s'il est considéré de nos jours comme animal de compagnie. Cela veut dire que le lien que l'on aura avec lui sera différent que celui que l'on peut développer avec d'autres rongeurs. Il est vital que ce petit mammifère puisse sortir tous les jours hors de sa cage qui risque de devenir une prison dans le cas contraire.

En liberté dans une pièce, il va pouvoir explorer tous les coins, car il est d'un naturel curieux. On ne peut pas le laisser sans surveillance, puisque c'est un acrobate habile qui grimpe n'importe où. Avant d'envisager ces sorties, il est nécessaire qu'il soit habitué à son maître et par conséquent apprivoisé. Il est inutile de vouloir l'attraper quand il est lâché dans une pièce s'il n'en a pas envie. En revanche, il est capable de retourner seul dans sa cage qu'il considère comme son refuge.

Les soins de l'écureuil de Corée

Comme le chinchilla ou l'octodon, il a besoin d'un bac à sable pour lustrer son poil. Il est préférable de ne pas laisser en permanence le sable afin qu'il ne soit pas souillé, mais de lui mettre une dizaine de minutes deux à trois fois par jour. Il se fera un plaisir de se rouler dedans !

On veillera à mettre au fond de la cage une couche épaisse de litière végétale et à la changer une fois par semaine. Comme à l'état sauvage, l'écureuil appréciera de pouvoir creuser. Il faut rappeler que l'eau du biberon doit être changée quotidiennement et le biberon nettoyé avec une petite brosse. On s'assurera aussi que l'écureuil n'a pas laissé de nourriture fraîche dans un coin de la cage et on jettera tout ce qui est souillé.

La décision d'adopter un écureuil de Corée demande une certaine réflexion. Son comportement est très différent des petits rongeurs « classiques » et on ne peut espérer obtenir la même satisfaction qu'avec un rat ou un cochon d'Inde par exemple. Il est à réserver aux passionnés et fortement déconseillé aux enfants.