650000 festivaliers ont rendez-vous à Lorient du 6 au 15 août, à la rencontre de 4500 artistes du monde. Le Festival Interceltique de Lorient qui fête sa 40e édition - alors que se célèbre l'année de la Bretagne - vient de dévoiler sa programmation.

F.I.L. ou Festival interceltique de Lorient : les origines

La Bretagne, au carrefour de nombreuses influences, a su préserver ses racines celtes. Tous les territoires celtiques ont peu à peu été représentés au festival depuis sa création en 1971, jusqu’à intégrer les régions celtes d’Espagne et des pays plus lointains ayant accueilli des communautés celtes : Australie, Etats-Unis, Canada, Nouvelle-Zélande…

Ainsi est né l’interceltisme. Des personnalités ont contribué à son développement : Hervé Le Men et Polig Montjarret, qui inventent les Bagadoù, Alan Stivell dans les années 70 et son inoubliable « Tri Martolod », des musiciennes comme Mariannig Larc’hantec ou Kristen Noguès qui ont remis la harpe celtique au goût du jour. Puis sont venues Beatrice Kerno pour la Cornouailles, Dougie Alexander en Écosse, Thomas Mac Ruairi en France, David Petersen au Pays de Galles, Lisardo Lombardía en Asturies. Et Geranio Torreiro et Ignacio Perez de Galice.

La programmation de la grande fête du monde celtique évoluait en parallèle avec l'arrivée des concours de binious, de harpes celtiques et de bombardes, des Master Classes, et même la création d’un véritable orchestre symphonique.

Puis l’interceltisme gagnait la capitale et investissait le Stade de France, Paris Bercy, la Villette…

En cette année 2010, de la Bretagne, les Bretons souhaitent ancrer le festival dans une démarche de métissage et de partage, rassembler les citoyens du monde.

Musiciens, chanteurs, danseurs ou plasticiens venus d’Écosse,d’Irlande, du Pays de Galles, de Cornouailles, de l’Île de Man, de Galice, des Asturies, de Bretagne, des USA, du Canada ou d’Australie vont enflammer le port de Lorient durant 10 jours et 10 nuits.

Le festival aujourd’hui

Le Festival interceltique de Lorient s’engage pour le développement durable et solidaire en Bretagne. Les festivaliers disposeront d’un véritable dispositif d’information sur les initiatives responsables et citoyennes. Un « village solidaire » permettra de rencontrer sur de nombreux stands, l’artisanat des pays du monde, l’alimentation équitable, le tri des déchets, les toilettes sèches et la restauration biologique.

Véritable aventure solidaire et humaine, son organisation est rendue possible grâce au soutien de plusieurs centaines de bénévoles qui sont pour la plupart des familiers de l’événement.

Aux côtés de la programmation musicale, le Festival propose aussi des expositions (« l’Euro Celtic Art »), des concours d’instruments et de danses de Bretagne : championnat des bagadou, master classes d’instruments celtes – accordéon, cornemuse, pipe-bands, gaïta… - des fest-noz, des scènes ouvertes, des cours de langue bretonne..

La programmation 2010

Invitée d’honneur, la Bretagne marquera sa présence avec les participations incontournables de Gilles Servat, Alan Stivell, Nolwenn Korbell, Dan Ar Braz et Soldat Louis.

Les Cranberries, groupe mythique de rock irlandais, ouvriront les festivités lors de la soirée du 6 août.

Soirées folk typiquement galloise ou écossaise, Bagadoù, Grande Parade des Nations Celtes avec 3000 artistes qui défileront dans les rues de Lorient le 8 août, concours de cornemuses, concours de jeunes groupes folk des Nations Celtes, concert des « femmes des pays celtes », musique sacrée, master classes instrumentales, danses bretonnes, championnat de pipe-band, fest-noz…

Un programme éclectique mené tambour battant durant 10 jours, sans oublier les nuits interceltiques durant lesquelles les feux d’artifice enflammeront le port de Lorient… en musique.

Pour connaître toute la programmation :

Festival interceltique de Lorient 2011

www.festival-interceltique.com

A découvrir : Bretagne des légendes...

A découvrir : Festivals, concerts, spectacles de l'été sur la Côte d'Azur

Le Festival de la Côte d'Opale