De tout temps, on a cherché à se soigner grâce aux produits que nous offrait la nature. Aujourd’hui encore, et malgré les avancées majeures de la pharmacologie moderne, les médecines naturelles, dites douces, peuvent apporter un plus dans la recherche du bien-être, un soin supplémentaire contre nos maux quotidiens.

L’apithérapie est l’une de ces médecines naturelles. Elle consiste à utiliser les produits issus des ruches et des abeilles afin d’en tirer les substances à même d’améliorer la santé, tant des hommes que des animaux.

Propolis, miel, cire, venin d’abeille ou gelée royale peuvent, dans une certaine mesure, nous apporter différents bienfaits.

Le miel

Moins calorique que le sucre (300 Kcal pour 100 g contre 400 Kcal pour 100 g) pour un pouvoir sucrant supérieur, il est donc une alternative équilibrée au sucre blanc dans le cadre d’un régime .Très énergétique, il est un très bon carburant. Efficace sur certains types de brûlures et de plaies, il en accélère la cicatrisation (spécialement le miel de thym). On l’utilise également pour ses propriétés anti-inflammatoires (légères) dans le cas de maux de gorge peu intenses.

La gelée royale

Une ruche peut donner de 300 à 1 000 g de gelée par an suivant les races d'abeilles. La gelée royale contient une grande quantité de protéines, d'acides aminés, de lipides, de vitamines et de sucres, et est reconnue pour ses diverses vertus nutritionnelles et pharmacologiques. Elle a une activité vasodilatatrice, hypotensive, anticholestérolémiante, voire anti-cancérigène.

Pour les femmes ménopausées, c’est son action sur la production d'œstrogènes qui intéresse certains gynécologues.

La propolis

Dans l'Égypte antique, la propolis servait à l’embaumement. Les soldats romains s’en servaient, quant à eux, pour soigner les blessures (effets anti-hémorragiques, antiseptiques et cicatrisants).

La propolis est un très puissant anti-infectieux, antibactérien, antibiotique et antifongique. Elle a également un pouvoir anesthésiant, cicatrisant et anti-inflammatoire et réactive le métabolisme cellulaire.

En usage interne, la propolis est utilisée pour les extinctions de voix, les enrouements, les maux de gorge, les angines, la toux, le rhume, la bronchite, mais aussi les problèmes de gencives et les infections dentaires. En usage externe, on l'emploie pour nettoyer et cicatriser les plaies, certains champignons et autres problèmes cutanés.

La cire d'abeille

Utilisée en cosmétologie, toujours pour ses propriétés cicatrisantes mais aussi hydratantes, on en fait des crèmes, des lotions, des onguents. Elle est présente dans certains bâtons de rouge à lèvres.

Le venin d’abeille

Utilisé pour soigner les affections rhumatismales et les arthrites chroniques, le venin est administré soit directement sur les zones à soigner par des piqûres d’abeille (aïe !!), soit dilué à l’aide de seringues. On le trouve également sous forme de comprimés, crèmes, lotions, gouttes, pour le traitement de l’arthrite, des inflammations des tendons et des articulations, et pour certaines affections cutanées.

L’apipuncture est une combinaison du traitement à base de venin d’abeille et de l’acupuncture. Utilisée dans le traitement de certaines épilepsies, de l’incontinence et des troubles arthritiques, elle reste très peu connue du grand public.