La méthode Snoezelen® consiste à mettre en éveil des sensations physiques. Le terme « Snoezelen » résulte de la contraction de deux mots néerlandais : « snuffelen » pour renifler et « doezelen » pour somnoler.

Depuis les années 1990, le concept Snoezelen® se développe de plus en plus en France dans les établissements pour personnes âgées en perte d’autonomie, et plus particulièrement dans les unités spécialisées Alzheimer en hôpital, maisons de retraite et en accueils de jour Alzheimer.

Cette méthode correspond à un mode de prise en charge original, utilisant la stimulation multisensorielle dans un environnement adapté que l'on nomme « l’espace Snoezelen ».

Un environnement particulier

Il s’agit de créer un lieu spécifique avec une ambiance apaisante et de proposer une stimulation des différents sens grâce à un éventail de sons, d’odeurs, de formes, de textures. La détente musculaire est obtenue par les matelas à eau, coussins ou objets divers attrayants, faciles à manipuler. L’ambiance sonore et les effets lumineux invitent à la détente mentale.

Communiquer autrement

La communication non-verbale permet d’engager un autre mode de relation avec ces personnes. Avant d’être une technique ou un agencement de matériel spécialisé, la méthode Snoezelen® implique un état d’esprit vis-à-vis de la personne malade, dont elle permet l’accompagnement avec humanité. Elle nécessite disponibilité, écoute attentive de ses manifestations de plaisir et de déplaisir, d’intérêt ou d’inquiétude.

Résultats observés

Ces lieux ont révélé des réactions inattendues. Certains malades Alzheimer retrouvent, pendant quelques instants, la parole pour chanter ou raconter voire se raconter. Des agressivités se dénouent. Des angoisses s’évacuent. Des souvenirs refont surface... Imaginez cet espace comprenant une lumière tamisée, colorée, une colonne à eau où serpentent des chapelets de bulles, des senteurs de parfums, une musique douce, des mobiliers et décor aux surfaces variées pour le toucher. Un lieu immobile où tout bouge (bulles, bouquets de fibres optiques, lit vibrant…) mais sans danger, sans agressivité.

La stimulation des sens

  • La vue : fibres optiques, lumière ultraviolette, colonnes à bulles, projection d’images.
  • L'ouïe : musiques de relaxation.
  • L'odorat : diffuseur d’huiles essentielles, jeux d’odeurs.
  • Le toucher : toucher-massage, matériel tactile et interactif.

Des univers spécifiques pensés et créés pour des effets ciblés

  • La salle « blanche » : cette salle permet la relaxation et développe la vue. Elle crée une atmosphère de détente, de sécurité et de stimulations douces. Les effets lumineux, les lumières mobiles, les colonnes à bulles ou à balles ou encore la musique appropriée encouragent la concentration. Elle peut aussi développer le sens tactile grâce au toucher des revêtements faits de textures diverses.
  • La salle de découvertes encourage le mouvement à partir de différentes positions du corps et favorise les jeux moteurs. Le sens olfactif y est stimulé au moyen de diffuseurs d’huiles essentielles, notamment.
  • La salle interactive favorise l’entrée-relation, grâce aux souffles, aux jeux de lumière, de sons et aux fréquences de différents instruments de musique…

Précautions

Attention cependant, la méthode Snoezelen® n’est en aucun cas un soin thérapeutique. Il est recommandé que le personnel soignant soit formé à cette méthode d'accompagnement. Pour cela, des formations existent tout au long de l'année.

Des financements peuvent être sollicités pour participer à l'achat de matériel et à la formation du personnel.

L'avis d'un accompagnant en Snoezelen®

"Le Snoezelen est un environnement d'éveil et de ressourcement que je connais bien pour y avoir accompagné des polyhandicapés. Pour moi, il s'agit moins d'une "méthode" qui évoque plus un savoir "faire", que d'un savoir "être".

Le nom flamand renvoie d'ailleurs à un vécu, un ressenti. Il s'agit bien de cela : l'espace Snoezelen délimite un vécu intense dans le présent de l'être. S'il aide à apaiser, il aide aussi à prendre conscience de ce qui nourrit le présent de l'être (le beau, le bon, le doux, le chaud mais pas trop, le mou mais pas trop, le rond, etc...), à trouver le juste milieu en jouant sur les contrastes, etc.

A mon sens, ce n'est pas une technique mais une philosophie de vie qui nous suit consciemment hors de cet espace si nous le comprenons bien !"

Pour en savoir plus :

Le concept Snoezelen® en images.

Le blog de l'auteur sur la maladie d'Alzheimer.