Douceur de vivre, harmonie, châteaux, paysages vallonnés le long du fleuve… sur bientôt 800 km, et dans la lignée de l’Eurovélo 6, l’Eurovéloroute des fleuves, qui reliera l’Atlantique à la Mer Noire, sur près de 3600 km, vous attendent pour d'étonnants parcours cyclotouristiques.

Les différents parcours à réaliser à vélo

Adapté à une pratique familiale, le parcours est signalisé dans les deux sens et ne présente aucune difficulté technique.

Parmi les tronçons incontournables, on notera le parcours «Empreinte du terroir», sur 47 km entre Briare et Sancerre, où de nombreuses haltes permettent de s’initier à la gastronomie locale : crottin de Chavignol à Bonny-sur-Loire ou Belleville-sur-Loire, pause œnologique dans les vignobles de Sancerre.

Sur la «Piste des bateliers», entre Orléans et Châteauneuf-sur-Loire, on retrouve les traces de la batellerie d’antan, dans le sillage des gabares des mariniers qui sillonnaient la Loire chargées de vins, de grains, de vinaigre et de sel ; la «Route orléanaise» vous fera traverser le fleuve par le «pont de l’Europe». Vous admirerez les vergers en ralliant Beaugency, puis direction Blois ou Candé-sur-Boeuvron pour un «itinéraire nature» au cœur de la Sologne, en pleine forêt de Chambord, avec vue majestueuse sur le château, et peut-être la chance d’apercevoir biches et chevreuils au détour d’un sentier.

De Tours à Amboise, vous dégusterez avec modération les vins AOC des caves de Montlouis-sur-Loire, avant de retrouver le génial Léonard de Vinci au Clos Lucé.

Sur la «Trace des écrivains», le «jardin de la France» vous fera goûter sa douceur de vivre, comme en leur temps, Rabelais, Ronsard et Balzac. Vous ne manquerez pas de visiter Azay-le-Rideau, Chinon et Villandry avant d’aborder la «Piste des îles» à partir d’Angers, porte de la Loire royale.

Aux beaux jours, vous passerez la Loire par le bac Pellerin pour découvrir Nantes, ville des ducs de Bretagne.

Les amoureux du littoral poursuivront vers la Vendée sur une centaine de kilomètres entre Noirmoutier et les Sables-d’Olonne.

Et puis, ici et là sur le parcours, de nouveaux tronçons de 7 à 25 km, dont le dernier qui permet de rallier l’océan entre Paimboeuf et Saint-Brévin-les-Pins.

Informations pratiques : y aller, stationner, louer son vélo, faire acheminer ses bagages

Ceux qui se rendent sur place en voiture pourront stationner sur l’un des nombreux parkings à proximité de l’itinéraire. De nombreuses dessertes en train sont possibles, grâce aux TER entre Orléans, Blois, Tours, Angers et Nantes. Vous n’avez pas de vélo ? un réseau de professionnels répartis le long du parcours en met à votre disposition. Vous rendez votre vélo dans le point de location de votre choix. Certains proposent même l’acheminement des bagages pour rouler léger, à l’instar d’environ 150 hébergements labellisés «Accueil Vélo» (hôtels, campings et chambres d’hôtes).

Les différents supports pour bien se documenter

Pour ne rien manquer des mille et une anecdotes à connaître sur les sites balisés, vous pourrez télécharger au format MP3 une quarantaine de commentaires audio sur le site www.chateauxavelo.com, ou vous munir des topo-guides vélo des éditions Chamina, des éditions Ouest France, ou des cartes de l’Eurovélo6 qui en comprend 4 sur la Loire à vélo.

Pour préparer votre escapade cyclotouristique, rendez-vous sur le site www.loire-a-velo.fr !

A découvrir : la visite du château d'Amboise en Touraine