Depuis six ans, elle s’installe chaque année pendant quelques jours au Grand Palais. Un parcours nommé « Hors les murs » accompagne l’événement au Jardin des Tuileries, en collaboration avec le Musée du Louvre et au Jardin des Plantes, en collaboration avec le Musée d'Histoire Naturelle. Les œuvres seront présentées en pleine nature, offrant une vision unique de celles-ci. Afin de comprendre les installations parfois même sonores, ce sont des étudiants en art qui accueilleront les visiteurs.

Cinéphémère

Cette année encore, le projet Cinéphémère permettra de découvrir des films de trente minutes maximum présentant différentes performances dans de petites salles d’une quinzaine de personnes. Ces œuvres cinématographiques seront présentées au Théâtre du Chaillot, au Jeu de Paume et dans l’auditorium du Grand Palais. Dans les œuvres présentées, on retrouvera notamment « La Promesse de l’Ecran » de Pierre Leguillon.

Les galeries présentes

Du 20 au 23 octobre 2011, ce sont plus de 165 galeries qui se rassembleront pour présenter les artistes contemporains qu’ils défendent au quotidien. Des galeries venus du monde entier : 21 pays représentés dont la France, les Etats-Unis, le Brésil, la Corée du Sud… En France, trois galeries sont particulièrement intéressantes.

En premier lieu, la Galerie Loevenbruck qui présentera trois artistes : Alina Szapocznikow cette artiste qui a connu les camps de concentration et qui témoigne à travers ses œuvres de l’Histoire du monde. Fabien Giraud et Raphaël Siboni que beaucoup ont pu découvrir lors de l’exposition collective la Force de l’art 02 au Grand Palais en 2009. Enfin, Jean Dupuy, artiste français qui pendant longtemps s’est expatrié à New York.

La Galerie Emmanuel Perrotin exposera une quinzaine d’artistes parmi lesquels JR qui a sillonné le monde à la recherche de femmes exceptionnelles. De ses photos et de ses recherches, il a fait un film : Women are heroes, et Takashi Murakami, cet artiste plasticien et sculpteur qui s’est exposé en 2010 au milieu du Château de Versailles.

La Galerie Denise René présentera une trentaine d’artistes dont Jesus Rafael Soto et Le Corbusier. Le premier s’est toujours efforcé de présenter ce qui est définitif, immuable en révélant le changement de l’univers. Le second est l’un des plus grands architectes et designers de son époque.

Récompenses

Enfin la FIAC servira aussi de jury. De nombreux prix seront remis tels que le Prix Lafayette à la galerie la plus prometteuse. Celle-ci se verra attribuer une contribution financière pour l’achat d’une œuvre d’art. Le Prix Marcel Duchamp, organisé avec le concours du Musée d’Art Moderne et du Centre Pompidou, récompense un artiste. Il se verra offrir un chèque de 35 000 euros pour la création d’une œuvre originale, exposée ensuite pendant deux mois au Centre Pompidou.

Sources : fiac.com