Finalement, un anniversaire se résume à une suite de discussions autour des projets et de l'âge, avant le moment clé du soufflage de bougies. Mais que serait ce moment sans la traditionnelle chanson qui l'accompagne ? Joyeeuux aaaa-nniii-vèèèr-saiiiire, etc...

Happy Birthday in Kentucky

La mélodie qui résonne dans la tête de chacun une fois par an trouve ses origines à Louisville, dans le Kentucky. C'est du moins aussi loin que peut remonter Max Cryer dans "Love Me Tender: The Stories Behind the World's Favourite Songs", publié en 2009.

En 1893, Mildred Hill, une professeure de maternelle, y compose les phrases musicales afin de distraire les enfants de sa classe. Un air simple, instinctif et répétitif, qui se retient bien et plaît beaucoup. À tel point que la sœur de Mildred, Patty, ajoute à la mélodie des paroles simplistes, à savoir "Good Morning to You, Good Morning to You..."

Puis, au fil des années, les paroles ont évolué. À force de chanter la chansonnette lors de fêtes d'anniversaire, les enfants ont fini par remplacer "Good Morning to You" par "Happy Birthday to You." Non sans l'aide de Patty Hill.

Une mélodie très lucrative

Mais les sœurs Hill étaient trois. C'est justement la troisième, Jessica, qui vit le côté lucratif de l'affaire. Grâce à son esprit marchand, elle parvint à faire de l'air un bien privé. Si bien que jusqu'en 2030, un copyright pèse sur l'utilisation de la mélodie, que ce soit pour un film, une série ou une carte postale musicale.

Si les sœurs Hill perçurent un pourcentage des royalties jusqu'à leur mort, elle léguèrent la totalité des droits d'auteur à une fondation de leur création. Un organisme racheté depuis par Warner, et qui perçoit plusieurs millions de dollars par an !

Mister President !

"Happy Birthday to You" reste donc la chanson d'anniversaire par excellence. Certaines interprétations de la mélodie sont particulièrement connues. Parmi elles, certainement la plus fameuse: celle de Marilyn Monroe le 19 mai 1962, à l'occasion des 45 ans du président Kennedy.

La sensualité avec laquelle la jeune femme susurre les quelques paroles dans le microphone ce jour-là choque et fait couler beaucoup d'encre. Il s'agit d'un événement culte, à tel point que les parodies en ont été nombreuses. Une ampleur qui tient sans doute au fait qu'il s'agissait de la dernière grosse apparition publique de Marilyn Monroe. Trois mois plus tard, elle meurt dans des circonstances peu claires.

L'anniversaire dans l'espace

Le 12 avril 1961, Yuri Gagarine est le premier homme à chanter dans l'espace. En apesanteur, il fredonne une mélodie de Chostakovitch, et entre doublement dans l'histoire. Pourtant ce n'est pas cette prestation qui a été la mieux retenue.

Huit ans plus tard, le 8 mars, les enceintes du centre de contrôle de la NASA délivrent un air bien connu. Entré dans l'espace pour rejoindre la Lune, l'équipage d'Apollo 9 entonne alors "Happy Birthday to You" à l'attention de leur directeur, Christopher Kraft. Certainement le seul air musical qui résonne encore dans le vide infini ! Du Kentucky à l'espace, la mélodie aura connu une belle épopée.

ANNIV2