Avec six cents kilomètres de sentiers balisés, le parc national de la Vanoise est un lieu propice aux randonnées familiales et à la découverte du milieu de la haute montagne.

Les itinéraires suivants permettent de découvrir la richesse de sa faune et de sa flore.

* Depuis Aussois :

- Le monolithe de Sardières : s'élevant au milieu de la forêt, le monolithe de Sardières, une aiguille de Cargneule de 93 mètres de haut, constitue une bonne idée de promenade familiale d'autant plus qu'un petit circuit éducatif a été créé autour.

Itinéraire : depuis Aussois, compter 2 h 30 aller/retour avec un faible dénivelé de 180 mètres. Le niveau est très facile.

- Le tour des barrages : le point de vue sur le lac est magnifique depuis les premières hauteurs. On peut croiser un troupeau de chèvres (et même assister à leur traite) ou de moutons accompagné de leur berger et de leur patou, l'espèce de chien utilisée pour protéger le bétail des grands prédateurs.

Grâce à leur cri strident, vous localiserez rapidement des marmottes. Peu farouches, elles peuvent se trouver très proches des sentiers.

Il est possible de faire une halte, en comptant un détour, au refuge de la Dent Parrachée, de la Fournache, du Plan Sec ou même du Montana.

La balade se prolonge sur les pistes de ski et redescend ensuite vers le parking.

Itinéraire : depuis le parking du pied du barrage du Plan d'Amont, compter une boucle de 3-4 heures avec un faible dénivelé de 382 mètres. Le niveau est très facile.

- La pointe de l'observatoire via le refuge du Fond d'Aussois : comme il faut compter 8 heures (pause incluse) aller/retour, il est conseillé de partir de bonne heure le matin et de déjeuner au refuge du Fond d'Aussois. La cuisine est simple mais délicieuse et d'un excellent rapport qualité/prix (il est conseillé de réserver).

La promenade qui y mène est facile et agréable. On peut croiser des troupeaux de moutons, de chèvres et de vaches.

L'ascension de la pointe de l'observatoire est sportive, le chemin caillouteux se transforme en sentier approximatif dans les rochers puis devient très raide. Il n'est pas rare de croiser des névés. Au final, la vue est magnifique, offrant un panorama sur le massif de l'Oisans jusqu'au Mont Blanc. La descente est délicate.

Itinéraire : depuis le parking du pied du barrage de plan d'Amont, compter 7 heures de marche aller/retour (3 heures aller/retour pour le refuge du fond d'Aussois plus 4 heures aller/retour pour l'ascension de la pointe de l'observatoire) avec un dénivelé total de 950 mètres. Le niveau est sportif.

* Depuis Bonneval-sur-Arc :

- Le cirque des Evettes : la promenade est magnifique et permet d'approcher le glacier des Evettes. On domine rapidement le hameau de l'Ecot pour poursuivre tranquillement jusqu'au refuge des Evettes à 2590 mètres. Le site est magnifique. La bonne idée est d'y passer une nuit pour prendre le temps d'approcher le glacier le lendemain.

Itinéraire : depuis le parking de l'Ecot, compter 4 h 30 aller/retour avec un dénivelé de 560 mètres. Le niveau est facile.

* Depuis Termignon :

- Le refuge de la Leisse : comme il faut 6 heures de marche pour accéder au refuge, il faut prévoir d'y passer une nuit. Le dépaysement est garanti avec une vue sur la Grande Casse, point culminant de la Vanoise à 3855 mètres. L'idéal est d'y passer deux nuits pour prendre le temps le lendemain de se promener en direction de Tignes, vers le plan des Nettes, le lac des Nettes et le lac de Leisse.

Après le parking de Bellecombe, il faut passer devant le plan du lac puis le refuge du plan du lac. Un peu plus loin se trouve le refuge d'Entre-deux-Eaux. On longe ensuite le vallon de la Leisse. Les marmottes sont nombreuses et certains auront la chance d'apercevoir des chamois.

Itinéraire : depuis le parking de Bellecombe, compter 12 heures de marcher aller/retour avec un dénivelé de 500 mètres environ. Le niveau est facile.