Le "drunch", cette nouvelle tendance dominicale vient directement des Etats-Unis et plus particulièrement de New York. Alors que le lunch est un repas pris en guise de petit-déjeuner et de déjeuner, le drunch peut être considéré comme un savant mélange de lunch et de dîner. Certains pensent que la récession économique est pour quelque chose dans ce nouveau concept, également proche de l’apéritif à l’italienne.

Apéro dînatoire, drunch ou slunch ?

Plus élaboré qu’un apéritif dînatoire, le "drunch", destiné au dimanche, se situe entre le goûter et le dîner. Le concept est de prendre une boisson et une collation vers 17/18 h, pour se terminer vers 21 h. Tandis que le "slunch", lui, désigne, selon Urban Dictionnary, un repas pris entre 14 h 30 et 16 h 45: il combine le déjeuner tardif et le souper.

Le repas débute souvent vers 18 heures: on reçoit ses amis tôt, ce qui permet de ne pas se coucher trop tard. Les Français ont vite été séduits par le concept et organisent des drunchs entre amis, pour le plaisir de leurs invités et partager des bons moments authentiques, en toute convivialité. La présentation de ce type de repas permet à la cuisinière de profiter pleinement de ses invités.

Cocktails, vin doux et buffet: on picore, on grignote

Le plus souvent, le drunch est un buffet rassemblant une grande quantité de nourritures variées salées et sucrées. La table se transforme en buffet offrant une variété de saveurs et de couleurs. Dans un drunch, les petits plats sont très souvent à thème: autour d’un ingrédient, d’une couleur, d’une culture, d’un pays, toutes les idées sont bonnes.

Ce type de repas, un brin artiste, accueille toute innovation culinaire et originalité: les verrines créatives souvent en version mini et les dips ont vraiment leur place dans ces dîners conviviaux. Un délicieux smoothie à la tomate et à la chantilly, des verrines de la mer, des bâtonnets de poulet avec leur sauce dip régaleront les yeux et les papilles.

On mange au salon plus que dans la salle-à-manger

On choisira un lieu plus agréable et moins protocolaire qu’une table et des chaises. Le salon, par exemple. Avec son ambiance "cosy" et ses fauteuils et coussins confortables. L’été en extérieur, autour de la piscine, sur la terrasse et pourquoi pas assis directement sur la pelouse?

Quant à l’art de la table, il multiplie les couleurs et les formes des assiettes, saladiers, plats, cuillères, mini cocottes, etc.

Voici quelques idées de thèmes et d’ambiances originaux pour druncher entre amis.

Le drunch zen

Couverts et assiettes, cuillères assiettes en bambou dans un décor végétal de lucky bambou, un salon sobre et éthéré, des petits plats mijotés asiatiques feront un drunch zen parfait. Pour parfaire votre thème vous pouvez privilégier les fameux aliments porte-bonheurs chinois !

Le drunch à l’italienne

Les focaccias sont idéales servies avec de la délicieuse charcuterie italienne, ajouter des antipastis à la tomate, aux artichauts, au fromage, à l'aubergine, etc., des salades de pâtes et des mini pizza frites.

Le drunch hispanique

Les tapas et empenadas sont des plats dont la diversité est inépuisable ! Ils raviront vos invités par leurs couleurs et leurs saveurs variées. Les mojitos seront aussi très appréciés.

Le drunch à l’orientale

Les mezze libanais avec leurs délicieuses falafel, le houmous, caviar d’aubergines, agrémenteront parfaitement votre buffet. Parfaites également, les recettes turques dont les saveurs ottomanes sont idéales pour ce type de repas : lahmajoun, entrées chaudes à la féta (Peynirli borek, Peynirli pide) et soupe de lentilles rouges en verrines.

Le dunch à la lyonnaise : le mâchon

Un brin rustique et oh combien savoureux, le mâchon lyonnais propose de la « cochonnaille » (sabodet ou saucissons chauds, grattons, rosette, jambon, etc.) , de la salade de lentilles aux lardons, du fromage avec du bon pain de campagne. A Lyon, on se sert aux Halles, pour trouver les meilleurs produits, bien frais comme Paul Bocuse.

Les français ont dit oui à cette nouvelle tendance pour recevoir

Le résultat d’une étude quantitative sur les nouvelles tendances du recevoir (en 2008), mandatée par Electrolux, Arthur Martin démontre que le drunch séduirait 88 % des 400 personnes interrogées.

Les raisons en sont : recevoir, c’est faire plaisir et se faire plaisir. Le drunch et un concept novateur et convivial, une manière de recevoir simplement, d’entretenir des liens sociaux authentiques avec des valeurs partagées et non imposées par un protocole de réception.

Les contraintes dont il est fait office dans cette étude sont un peu « extrêmes » puisqu’il s’agit des protocoles de réception du grand monde, telle que Nadine de Rothschild les décrit dans son ouvrage. Ces derniers ne s’appliquant pas à «Monsieur ou Madame tout le monde», il sont tout de même destinés à une certaine classe de la société.

Le drunch est un concept très sympathique et diffère de l’apéritif dinatoire par ses horaires et son jour de prédilection le dimanche. Il est également plus raffiné et sophistiqué et surtout axé sur des thèmes, des ambiances spécifiques.

Source :

Etude Opinonway pour Electrolux :http://www.opinion-way.com/pdf/opinionway-electrolux_le_drunch-presentation_presse-vf.pdf