Du 20 novembre 2010 au 03 janvier 2011, les Champs-Elysées acceuillent pas moins de 42 oeuvres de glace pour le plus grand bonheur des visiteurs. Un voyage au coeur des monuments les plus célèbres du monde dans une scénographie emprunte de magie et de rêve.

Ice magic en quelques chiffres

- Les sculptures de glace sont abritées dans un pavillon à isolation thermique avec une température de -6°C.

- Les 42 scènes représentées ont nécessité 450 tonnes de glace.

- Les plus grandes sculptures atteignent jusqu'à 4m de hauteur.

- Ces sculptures sont l'oeuvre de 20 artistes originaires du Canada, de Finlande, de Lituanie, d'Autriche, de Pologne et de France.

Quelques personnages historiques représentés au sein du Ice Magic

Atlas ouvre l'exposition, ce Titan fut exilé au bout du monde pour s'être révolté contre Zeus. La sculpture le repésente bien dans toute sa musculature, ployant sous le poids du fardeau imposé. Il a pour voisin un héro de Jules Vernes en la personne de Phileas Fogg.

Les colonnes égyptiennes couvertes de hyéroglyphes nous préparent à notre rencontre avec Ramsès II dit "le Grand", qui règna pas moins de 66 ans sur l'Egypte. Il ne perd rien de sa prestance dans cette sculpture de glace qui lui rend hommage.

Les monuments historiques sculptés dans la glace

C'est avec art et finesse que les sculpteurs se sont faits architectes afin de réaliser des copies de glace de monuments aussi prestigieux que le Colisée, le Parthénon, Big Ben, la Porte de Brandebourg, la Pyramide du Grand Jaguar à Tikal ou encore la grande muraille de Chine. Les monuments se dressent devant nous dans toute leur transparence mise en couleurs par des jeux de lumières, les détails ornementaux sont bien présents. En quelques pas, on voyage d'un pays à un autre.

Une exposition originale et bien mise en scène

Si de nombreux sites exposent des maquettes présentant des modèles réduits de monuments célèbres, celui-ci en choisissant la glace pour matière rend la présentation éphémère et magique et rentre bien dans le cadre des festivités de fin d'année. La scénographie est judicieuse, le parcours est bien pensé. Les allées permettent aisément de déambuler entre les oeuvres, même en étant encombré d'une poussette. Aucune distance n'est mise entre le visiteur et les oeuvres, nullle barrière n'entrave la proximité, même si les consignes préconisent de ne pas toucher les sculptures. Des jeux de lumières de couleurs différentes balayent les sculptures, les mettant en valeur et rendant l'exposition d'autant plus festive.

Des points photos permettent de se glisser dans les oeuvres et de glisser sa tête dans la sculpture de la méduse ou de poser sur un site célèbre.

De courts panneaux explicatifs écrits dans la glace jalonnent le parcours pour signaler les sites ou monuments représentés, ou encore donner des indications sur la réalisation. La visite s'achève de manière ludique pour les enfants, qui peuvent pénétrer dans un igloo et faire du toboggan de glace.

Une visite à faire en famille, bien couverts, et en se réchauffant par la suite d'un verre de vin ou de chocolat chaud au marché de Noël voisin.

Lire aussi sur le même sujet l'article de Colette Weinstein: news.suite101.fr/article.cfm/exposition-de-sculptures-de-glace-sur-les-champs-elysees-a21214