Home-sitting, échange de logement dans un même pays ou avec un pays étranger, la formule est séduisante pour les vacances. En effet, par le biais d'un organisme de home-sitting le plus souvent, ou par le bouche à oreilles, entre particuliers, échanger sa maison permet de passer des vacances moins chères dans un cadre dépaysant. Mais quand et comment assurer le logement pour un home-sitting?

Home sitting et échange de logement pour les vacances: quid de l'assurance?

Le home-sitting et les échanges de maison gratuits entre particuliers sont en plein développement (voir cet article du Figaro sur le "boom" des échanges de logements entre particuliers). Si les deux principes sont légèrement différents, puisque le home-sitting consiste à assurer un gardiennage gratuit à sa maison avec éventuellement soin aux plantes vertes et aux animaux, contre un hébergement gratuit, tandis que le troc de maisons entre particuliers concerne plus particulièrement les vacances, une question reste posée: quid de l'assurance habitation, de la responsabilité civile, de l'assurance auto?

En effet, en cas de dégât subi par le logement ou d'accident domestique, par exemple, la couverture des biens échangés, et la responsabilité civile des personnes font parfois l'objet de litiges. Qui est responsable des dégâts et des accidents dans le cadre d'un échange de logement? Les compagnies d'assurances font parfois la sourde oreille pour rembourser les frais.

Comment s'assurer pour un home sitting ou un troc de logements: mode d'emploi

En tout état de cause, lorsqu'il s'agit d'un troc de maison ou d'un home-sitting en France, vous devez dans un premier temps regarder votre propre contrat d'assurance habitation, qui comporte souvent une clause "villégiature" assurant la responsabilité civile et les dégâts dans le cadre de l'assurance multirisques habitations. Prévenez votre assureur de l'échange de maison pour faire le point avec lui sur les éléments couverts par la multirisque habitation, (sinistres, occupants du logement, animaux...) et le cas échéant, optez pour une couverture "vacances" supplémentaire et temporaire.

De même, si l'échange de maison prévoit l'utilisation du véhicule, suivez la même démarche avec votre assureur Auto en vérifiant les couvertures "responsabilité civile" pour les tiers comme pour les passagers, et les "dommages au véhicule" qui sont assurés, étendez au besoin la couverture Auto de manière temporaire.

Assurances pour les vacances: logement et véhicule bien assurés

Le point de la responsabilité civile et des dommages subis par les véhicules et les logements troqués, mais aussi, éventuellement, par les animaux domestiques, doit faire l'objet d'un suivi particulier si la maison prêtée pour les vacances est située à l'étranger. En effet, les couvertures multirisques habitations avec une clause "villégiature" ont souvent des limites géographiques territoriales.

Pour les différents besoins particuliers qui peuvent être les vôtres pour l'assurance "vacances", vous pouvez consulter cette page spéciale sur le site de la Fédération française des sociétés d'assurances.