Selon le Petit Larousse illustré, le recensement de population est une "opération administrative qui consiste à faire le dénombrement de la population d'un Etat, d'une ville, des suffrages d'un vote, etc. [...]."

Une idée née au XVIIe siècle

L'idée de recenser la population est née en 1664, sous le règne de Louis XIV. Elle est due au ministre Jean-Baptiste Colbert (1619-1683), alors futur contrôleur des finances.

Ce n'est finalement que cent ans plus tard – par la circulaire du contrôleur général Turgot du 9 juin 1774 – qu'eut lieu le premier véritable recensement nominatif qui, hélas, n'a pas été conservé pour toutes les villes et communes.

A quoi servit le premier recensement?

Il s'agissait à l’époque de dresser seulement la liste des familles, en ne mentionnant que les nom et prénom du chef de famille ainsi que le nombre de personnes qui les composaient. La Révolution fit naître en 1789 une volonté plus affirmée de dénombrer la population du pays. Malgré cela, les recensements entrepris à cette époque étaient très partiels et pauvres en informations.

Les recensements du XIXe siècle

Le recensement de 1806 donne des renseignements plus précis, mais n'a pas été conservé pour toutes les villes. Ce n'est véritablement qu'à partir de 1836 que des recensements nominatifs systématiques ont été établis pour tout le pays, par familles et individus.

À partir de cette date, ils ont été réalisés en France tous les cinq ans, les années en 6 et en 1, sauf en cas de circonstances particulières telles les guerres. Ainsi le recensement qui aurait dû avoir lieu en 1871 n'a été réalisé qu'en 1872, du fait de la guerre avec la Prusse. De même, les recensements n'eurent pas lieu en 1916 et 1941, durant les deux guerres mondiales.

Paris, un cas particulier

Paris fut dispensé de recensement nominatif jusqu'en 1925 ce qui signifie qu'il n'y eut pas de listes nominatives récapitulatives pour cette ville qui ne connut donc la première enquête de ce genre qu'en 1926. Avant cela, seules des informations statistiques générales étaient consignées. Il existe néanmoins pour Paris, des listes nominatives issues du recensement de 1872 concernant la population juive de la capitale. Ce recensement a été le dernier à comporter la mention de la religion.

Actuellement, le recensement de la population française se fait de façon différente. Il a désormais lieu tous les ans, mais la population est recensée de manière alternée. Même si des fiches individuelles sont remplies à cette occasion, les recensements ne donnent plus lieu à l'établissement de listes nominatives.