2ème volet du dossier auto-publication d’un livre : description du processus, éléments de choix d’une société d’auto-édition.

L’industrie de livre connait deux grandes révolutions, l’une avec l’apparition du livre numérique et ses polémiques sur les prix et les droits d’auteur. La deuxième est relative au développement de l’auto-édition et la vente de livres électroniques via des canaux de distribution comme Amazon, Apple, Barnes & Noble, entre autres.

De ces nouveaux segments de marché, sont apparues des plateformes d’auto-édition et de ventes d’ebooks sur les grandes places de marché du livre.

Faire soi-même son livre, séduit de plus en plus d'auteurs

Le marché indie (auteur éditeur), l’édition d’ebook sans intermédiaire séduit plus d’un auteur dans un marché du livre numérique qui s’envole enfin en Europe (voir article). C’est une tendance qui se développe. Devant les faibles rémunérations des auteurs, ou encore la difficulté de trouver un éditeur, les auteurs se dirigent sérieusement vers l’auto-édition. Selon un sondage Ifop réalisé pour Le Figaro Littéraire en 2009, 6 % des Français ont rédigé un manuscrit et souhaitent le publier. Ce qui représente 2,5 millions de personnes. Bien qu'il y ait peu de success story dans l'auto-édition, en février 2012, trois livres auto-édités étaient classés parmi les 10 meilleures ventes Amazon.

Qu’est ce que l’auto-édition ou l’auto-publication ?

Ce principe consiste à publier soi-même son livre, sa vidéo, sa musique ou autres médias numériques, en se passant d’un éditeur. Cela peut paraître séduisant devant la perspective d’une meilleure rémunération, qui va, selon les sociétés spécialisées de 100% à 35% du prix du livre.

Dans le principe de l’auto-publication, l’auteur est seul pour assumer de multiples tâches qui étaient jusqu’à présent assurées par l’éditeur. Ces dernières ne sont pas toujours à portée de tous, tant dans la maîtrise des outils technologiques, que dans les capacités à assumer l’ensemble du processus d’édition. L’auteur, outre la rédaction de son ouvrage, interviendra donc, dans de nombreux process.

Description de la procédure d’auto-édition d’un livre

  • La rédaction du livre.
  • La mise en forme du livre : assez exigeante pour assurer une mise en page correcte lors de la conversion en formats ebook (ce qui nécessite une certaine maitrise de l’outil traitement de texte).
  • La relecture, les corrections, confiées de préférence à des personnes compétentes.
  • La conception de la couverture de première page, intérieure et parfois de dernière page, accrocheuse, c’est elle qui fait vendre l’ebook.
  • Le choix d'une ou plusieurs plateformes, puis l’enregistrement, le téléchargement, la vérification des éditions converties dans les différents formats produits.
  • Fixer le prix de vente.
  • Obtenir un ISBN (s'il n'est pas fournit par la plateforme d'auto-édition).
  • Effectuer un dépôt légal numérique auprès de la bnf, s'il ne peut être collecté automatiquement. (voir code du patrimoine, formulaire de la bnf).
  • Les canaux de distribution, de marketing.
  • Assurer la visibilité de son livre sur le marché.
A noter que les plateformes d’auto-publication offrent de plus en plus des services aux auteurs à des prix raisonnables. Il s’agit la plupart du temps de proposer des services de relecture et de conception de couverture.

Choisir sa plateforme d’auto-édition pour publier un livre numérique ou imprimé

  • Auto-publication imprimée ou numérique ?
Il existe deux types d’auto-publication: imprimée, souvent vendue en ligne ou électronique. Il est bien entendu possible de choisir les deux formats. C’est d’ores et déjà ce choix qui déterminera le type de plateforme d’auto-édition. Certaines proposent l’édition imprimée et numérique, d’autres uniquement la publication numérique.

Livre numérique ou imprimé, illustré (contes, bandes dessinées, livres photos, cuisine, bricolage, loisirs créatifs...)

De nombreuses plateformes imposent un volume maximum lors du téléchargement de l'ouvrage. Elles ne sont pas pour la plupart adaptées aux livres illustrés. Fort heureusement, des plateformes s'ouvrent aux oeuvres créatives et permettent aux auteurs d'auto-éditer leur livre illustré, leur BD. Parmi d'autres on trouvera blurb et comixology (spécialiste de la BD, en version beta, prochainement disponible). Selon le type de livre, il s'agit d'un critère de choix primordial.

Vendre son e-book : des canaux de distribution via les places de marché et les opérations marketing

Quelques plateformes offrent en sus de l’auto-édition, la parution de l’ebook sur les grandes places de marché. Ce sont elles qui se chargent de la présentation, après contrôle, de l’ebook auprès de grands catalogues numériques. C’est un atout intéressant, notamment pour Apple ibookstore, dont la procédure d’acceptation est plutôt longue et complexe. Ajoutons, que la vitrine ibookstore / Apple store permet d'accéder au fantastique marché des Mac iBook, iPhone, iPad et iPod. Les plateformes de type agrégateurs sont en cela intéressantes (comme Smashword par exemple). En outre, quelques une proposent des outils de marketing ou un panel de conseils pour faire connaître le livre électronique, dès sa parution

La conversion des fichiers en fichier numérique lisible par le plus grand nombre de liseuses

Certaines plateformes disposent d’outils permettant de convertir un fichier créé via un traitement de textes ou en format html, par exemple, en de nombreux formats spécifiques aux ebooks. Quelques plateformes proposeront une conversion en multiples formats, d’autres en un seul format propriétaire.

La documentation des plateformes d’auto-édition

Devant les différentes étapes du processus qui peuvent, pour des néophytes, s’avérer complexes, l’aide en ligne, les manuels, guides et tutoriels sont primordiaux. Ils sont souvent disponibles en anglais, rarement en français.

Le libre choix du prix du livre numérique

Certaines plateformes imposent le prix du livre, d’autres non. Il faut cependant tenir compte d’un facteur : celles-ci sont souvent américaines. Aux Etats-Unis, le prix des ebooks n’est pas réglementé tel qu’il l'est en Europe. En Amérique le prix d’un livre peut représenter 10 % du prix de son pendant classique. Tandis qu’en Europe, le prix des livres numériques se situe entre 20 et 30 % moins cher que la version papier.

Frais d’inscription et cotisations mensuelles, annuelles

Si de nombreuses sociétés d’autoéditions sont gratuites, d’autres sont payantes, ce qui peut être un critère dans le choix d’une plateforme.

Droits d’auteurs et résiliation de contrat, suppression de la mise en ligne d’un ebook

Pour nombre d’auteurs, il est primordial de conserver les droits d’auteurs de son ouvrage et ce dans la durée. Il faut d’ailleurs être particulièrement vigilant sur ce sujet lors de l’inscription d’un ebook, une mauvaise case est vite cochée… Il en est de même pour le contrat liant la société d’auto édition à l’auteur, il doit être résiliable à tout moment, sans pénalité. Dans la même lignée, l’auteur doit pouvoir annuler la mise en ligne de son livre électronique. Il est également important de veiller aux clauses particulières, comme l’exclusivité par exemple. A l’inverse, certains auteurs souhaitent diffuser leur livre électronique en format « libre » et le rendre gratuit ; ce qui n’est pas toujours possible selon la plateforme.

La fiscalité ouverte aux pays étrangers

Aux Etats Unis les impôts et taxes sont de l’ordre de 30 % (IRS). Néanmoins, certains pays (ex: Canada, France...) disposent d’une convention fiscale avec les États-Unis, permettant d’être admissible à la réduction des retenues d'impôt. Pour cela, la société d’édition doit fournir à l'auteur un formulaire type, à compléter.

Le paiement des royalties, modalités et échéances

Souvent basées aux Etats-Unis, les plateformes d’auto-publication proposent un ou plusieurs moyens de paiements. L’idéal est de pouvoir être rémunéré via Paypal, qui est moins coûteux en frais et plus rapide. En effet, chèques et virements comportent, selon les banques, des frais bancaires conséquents.

Le rythme des paiements est également un facteur important, généralement il est versé trimestriellement.

Voici donc à la fois les étapes de production d'un livre et les critères importants à prendre en compte dans le choix d'une plateforme. Il est vital de prendre son temps, afin de donner toutes ses chances à un travail de longue haleine: l'écriture d'un livre. Si l'opération sollicite une capacité de persistance, elle n'est pas hors de portée, loin de là. En effet, les plateformes d'auto-édition mettent en oeuvre des interfaces et des procédures de plus en plus simplifiées.

A lire:

Le marché du livre numérique en hausse, une tablette low cost (volet 1 du dossier)

Auto-édition de livres numériques : un comparatif de Smashword et Lulu (volet 3 du dossier - 1/3)

A venir: un comparatif des sociétés d'auto-publication Bookrix, leanpub, Blurb

Faire un livre numérique en auto édition : Kindle et Booktango (volet 3 du dossier - 2/3)

Sources:

Définition de l'auto édition de Wikipedia: "L'auto-édition ou autoédition consiste pour un auteur à prendre lui-même en charge l'édition de ses ouvrages, sans passer par l'intermédiaire d'une maison d'édition."

Etude de l'auteur des plateformes d'auto-éditions: Smaswords, lulu, blurb, comixology, amazon kindle, kobo (writing life), Pub.it (Barnes & Noble), BookRix.de.

Test réel des plateformes Smaswords & Amazon Kindle par l'auteur

Le Figaro littéraire, L'autoédition dépasse l'édition, 2009

Bibliothèque Nationale de France, bnf, qu'est ce que le dépôt légal?