La situation d'être dans un échec professionnel peut-être de ne pas réussir à trouver du travail. Mais aussi d'être en procédure de licenciement ou entrer en période de chômage. L'échec professionnel peut se définir par une période d'inactivité, une impasse pendant les années d'activité d'une carrière professionnelle. Les raisons sont multiples à cette sous-pape d'inactivité. Les solutions existes même si le taux de chômage est en augmentation. Le comportement de la personne en situation d'échec professionnel sera déterminant pour un résultat positif éventuel. Quoiqu'il en soit l'objectif est de se remettre dans la course professionnelle dans les meilleures conditions et les plus brefs délais. Les raisons de la mise en situation d'échec sont souvent des terrains idéaux pour rebondir et redémarrer.

La mauvaise entreprise

Vous êtes dans une entreprise qui préfère d'autres profils professionnels pour la représenter. Vous n'avancez pas et votre tour sera toujours pour demain. Le manque de motivation est proche et malheureusement c'est encore vous qui en subira les conséquences. Vous en arrivez à vous dire que la solution est de donner votre démission pour trouver mieux ailleurs. Le problème est que les places sont chères sur le marché du travail et qu'il vaut mieux attendre une opportunité plutôt que d'aller la chercher.

Dans cette situation, votre maître mot est la patience. Effectivement, la patience pour trouver le bon interlocuteur qui vous aidera à vous orienter et non pas le jour où vous trouverez ce travail de rêve qui n'existe pas. Le dialogue que vous pouvez avoir avec un responsable du personnel, un formateur, un consultant vous apportera sûrement une information qui déclenchera une motivation pour sortir de l'impasse.

Le licenciement

Le licenciement a été prononcé et vous devez vous inscrire au chômage sans espoir de trouver une solution rapidement. Votre moral est en dent de scie. Vous n'avez aucune idée pour du type de poste pour lequel vous pourriez postuler parce que votre emploi n'est plus demandé dans votre région. La réorientation professionnelle pointe le bout de son nez. Cela signifie que vous allez devoir vous former mais dans quel domaine.

Le mieux reste le bilan de compétences qui vous aidera à déterminer vos choix et vos ambitions. Il permet une vision globale de sa situation professionnelle. Il aide aussi à éliminer les fausses questions sur les impossibilités de trouver une vraie solution à la reprise d'une activité.

Le chômage de longue durée

Vous constatez que votre chômage dure depuis plus d'un an et que vos candidatures reviennent systématiquement avec une réponse négative. Ce constat est démoralisant au possible. Les recherches que vous effectuez sont peut-être dans un domaine saturé ou votre profil ne correspond plus à la demande de l'entreprise. La maîtrise d'un métier ne veut pas forcément dire que l'entreprise a besoin de vous.

La solution est peut-être de vous mettre à votre compte et de créer votre activité. Le réseau des créateur d'activité est développé en France dans toutes les régions. Les élus locaux se sont

rendu compte depuis les années 80 que la création d'entreprise était un réelle source de baisse du chômage.

Conseils et astuces

Le dialogue reste votre meilleur allié. Vous ne trouverez jamais de solution en restant sur des positions passées ou en espérant une situation professionnelle qui ne vous convient plus. Il est parfois difficile de reconnaître ses défauts ou de regarder en face qu'un secteur professionnel ne vous accepte plus même avec une expérience solide. Chacun de nous doit faire face à ce genre de situation. Il est donc inutile de rester sur vos positions.