Fort Worth Stockyards est un quartier de Dallas-Fort Worth qui a gardé l'âme cow-boy. Les gens vivent là comme les premiers Américains qui se sont installés au Texas et cultivent l'art de vivre cow-boy.

Bien sûr, Fort Worth Stockyards attire beaucoup de touristes et de curieux, et vous trouverez là boutiques, souvenirs et restaurants dans un vieux hangar réaménagé, ainsi qu'une vieille locomotive de la Grapevine Vintage Railroad.

Mais à côté de ce secteur touristique, le vrai village des cow-boys existe encore avec les ingrédients indispensables !

Le saloon

Un saloon datant de l'époque héroïque a traversé le temps et tient une place de choix dans la rue principale. Le "White Elephant" doit son nom à une collection incroyable de statuettes d'éléphants blancs venus de tous les coins du monde.

C'est un saloon à la lumière tamisée, avec chaises et tables authentiques, tout comme la poussière et la fumée des cigarettes qui recouvrent les murs ! C'est une ambiance glauque, complètement décalée !

De nombreux cow-boys en jeans, Stetson et santiags sont ancrés au comptoir depuis des lustres, une, deux voire trois bouteilles de Bud à la main. Dans une autre salle, un billard fait passer le temps à quelques cow-boys nonchalants. Quelques filles sont là aussi, de tous les âges, et des couples dansent sur la musique country, la bière faisant tourner les têtes.

L'hôtel

Un hôtel au caractère ancien et au charme désuet, appartenant aux "Historic hôtels of America", est toujours complet le week-end. Un restaurant attenant, le "HB" (Henry Brothers) propose des steaks énormes et excellents, tendres comme du beurre, spécialités du Texas, of course !

Un autre restaurant "Le Ricky's", tout aussi réputé, propose des plats traditionnels et d'énormes ribs de porc.

Les "cow-boys shops"

À côté des boutiques de souvenirs pour touristes, de très belles boutiques spécialisées offrent tous les accessoires du parfait cow-boy.

Santiags et boots très sophistiqués, en cuir de vache, de buffle, en croco, en serpent, dont le prix peut atteindre 1 000 dollars la paire, chapeaux, Stetson en feutrine pour l'hiver ou en paille amidonnée pour l'été, sobres ou décorés de cordon, de ruban ou de pierres semi-précieuses, ceintures, gilets en cuir, en peau, manteaux, capes pour se protéger du froid dans les grandes plaines du Texas, jeans Wrangler ou Levi's, chemises à carreaux style Petite maison dans la prairie, bijoux en argent et en turquoise, couteaux, selles, lassos… rien ne manque !

Le rodéo

L'endroit le plus étonnant de Fort Worth est bien sûr l'arène de rodéo !

Distraction favorite des cow-boys le week-end, le rodéo attire les Texans qui se passionnent pour son championnat. C'est un spectacle très américain, une sorte de grande kermesse avec des jeux, des animations et des clowns qui amusent le public, sans oublier l'ouverture des festivités avec le très vénéré hymne américain !

Les épreuves de rodéo sont très sérieuses : un cow-boy doit rester huit secondes sur le dos d'une vache ou d'un taureau ; s'il réussit, il reçoit une note et participe à un concours. Mais les bestiaux, dans une rage folle, désarçonnent très vite leur monture, et l'épreuve tourne court ! C'est un spectacle assez violent et vraiment surprenant pour un néophyte.

D'autres épreuves sont également notés : course de vachettes, course à cheval, concours de lassos…

Les cow-girls ne sont pas en reste et font aussi une belle démonstration de leur talent de cavalière !

Tout à côté de l'arène, dans un vaste enclos, paissent tranquillement quelques têtes de longhorns (bœufs du Texas à longues cornes) qui portent bien leur nom : leurs cornes ont une envergure qui peut dépasser les deux mètres et des formes très sophistiquées, vraiment impressionnantes !

Les moyens de transport

Quelques cow-boys se déplacent à cheval, d'autres en énormes quatre-quatre rutilants. Mais si vous avez de la chance, vous tomberez sur une concentration de Harley-Davidson, moyen de locomotion favori du cow-boy d'aujourd'hui ou des bikers américains. Les motos sont magnifiques, lustrées à fond et garées le long de la rue principale, pendant que leurs propriétaires, en jean et en cuir noir, se désaltèrent d'une bière bien fraîche !

Après le rodéo, le steak et la bière, le cow-boy finit la soirée au Billy Bops, bar qui attire toute la jeunesse de la région. Concert de musique country, billards, bière à gogo, piste de danse avec "selle à facettes", les couples se lancent dans un two-step endiablé, valse à deux temps favorite des authentiques cow-boys !