Pour être certain que votre bois de chauffage soit bien sec et parfaitement stocké, afin de pouvoir l’utiliser dans votre poêle ou votre cheminée pendant l’hiver, veillez à le débiter correctement en bûches, à bien en ôter l’écorce et à l’empiler avec soin.

Pourquoi ne peut-on brûler que du bois sec?

Lorsque l’on brûle du bois, toute l’eau qu’il contient doit s’évaporer, ce qui demande une grande quantité d’énergie. Le bois que l’on vient juste de couper contient près de la moitié de son poids en eau, part qui descend aux environs de 20% quand le bois a été correctement séché. En conséquence, l’énergie thermique dégagée par du bois bien sec est près de deux fois supérieure à celle du bois fraîchement coupé.

Comment préparer ses bûches pour le séchage?

Pour sécher correctement, les bûches doivent être coupées et détaillées en bûchettes suffisamment petites. Avant de vous y mettre, vérifiez la taille maximale des morceaux que vous pouvez placer dans votre poêle ou votre cheminée. Les deux ustensiles indispensables pour préparer votre bois de chauffage, quand il provient d’un arbre récemment abattu, sont:

  • une scie à métaux à lame dentelée. On ne fait pas mieux pour couper du bois vert.
  • un merlin. Cet outil, qui ressemble à une hache, permet de débiter de grosses bûches sans problème.
Détaillez dans votre bois des tronçons de la longueur qui conviendra à votre cheminée ou à votre poêle. Pour débiter vos bûches avec un merlin, placez le morceau de bois verticalement, sur un rondin à la base large et robuste. Au besoin, demandez à quelqu’un qui a l’habitude de le faire de vous montrer comment débiter des bûches sans mettre votre sécurité en péril. Veillez à éloigner enfants et animaux pendant que vous coupez vos bûches. Les morceaux plus petits, qui iront dans votre poêle ou votre cheminée sans avoir été sciés, sècheront plus vite si vous en ôtez l’écorce sur toute la longueur, à l’aide d’une hachette.

Notez que l’abattage d’arbres est un travail de spécialiste, généralement effectué à l’aide d’une tronçonneuse. Ce n’est pas l’objet de cet article.

Comment empiler des bûches en vue de leur conservation?

Le bois doit être mis à sécher pendant au moins un an. Deux ans, c’est encore mieux, et si le climat est vraiment humide, les bûches peuvent même gagner à être conservées au sec pendant trois ans. Le bois de chauffage peut aussi être placé dans un séchoir, mais cette pratique est onéreuse et peu justifiée.

Pour entreposer votre bois, choisissez un endroit bien ventilé, légèrement surélevé pour éviter que le bois ne s’imprègne de l’eau du sol, et protégé de la pluie, sauf dans les climats très secs.

L’endroit idéal serait un hangar à bois ouvert sur l’avant, avec un sol bétonné, un toit en bon état et trois murs imperméabilisés, mais cela s’avère onéreux et n’est pas absolument indispensable.

Pour une solution meilleur marché, optez pour une pile de bûches autoportante en plein air. Comme il y a toujours le risque que la pile s’écroule, notamment par grands vents, assurez-vous que son effondrement ne causera ni dégât ni préjudice. Posez des blocs de béton carrés à plat sur un sol couvert de dalles, de béton ou de tout autre revêtement de ce type. Disposez plusieurs blocs de façon parallèle, en les rapprochant suffisamment pour que vos bûches puissent être couchées dessus.

Construisez votre pile de bûches, en l’appuyant sur les blocs de béton et en veillant toujours à ce que la pile soit aussi stable que possible. Couvrez-en le sommet d’une lourde bâche imperméable, comme on en utilise sur les chantiers, et attachez-la à l’aide d’une corde, ou faites-la tenir au sol avec des briques. Laissez un côté de votre pile à l’air libre, afin que le séchage se fasse au mieux.

Une fois que votre bois de chauffage est parfaitement sec, assurez-vous de tirer le meilleur parti de votre poêle à bois, en utilisant des accessoires performants.