Une carence en vitamine D procure fatigue, dépression et sensation d’épuisement. Et face à ce symptôme, certes banal mais handicapant, il n’est pas toujours facile d’en distinguer la cause. Des signes néanmoins peuvent être associés quand la carence est sévère. Des infections à répétition à cause d’un système immunitaire affaibli, des fourmillements dans les jambes, des crampes et une baisse de tonus musculaire.

Je consomme des produits laitiers. Puis- je avoir une carence en vitamine D ?

Oui parfaitement. D’abord parce que les produits laitiers ne sont pas les aliments les plus riches en vitamine D. Et ensuite l’apport alimentaire de cette vitamine ne couvre pas tous les besoins quotidiens. Le reste est fabriqué par une exposition régulière aux rayons ultra violets du soleil. Celle-ci a d’ailleurs un rôle fondamental puisque une exposition trois fois par semaine à l’heure du déjeuner peut couvrir plus de 80 pour cent des besoins quotidiens !

Et quand il n’y a pas de soleil, l’hiver notamment ?

Pas de panique ! La vitamine D est ensuite stockée dans les tissus adipeux. En clair, l’été on fait son stock, on épargne et en hiver on puise dans ses bas de laine. Cependant avec l’âge, la peau perd sa capacité à synthétiser la vitamine D ce qui explique que les besoins peuvent augmenter.

Les sources alimentaires

Pour couvrir la totalité des besoins alimentaires en vitamine D, manger une portion de saumon est l’idéal. Aliment très riche en vitamine D, il constitue avec les poissons gras en général comme le thon, les sardines, les maquereaux, une excellente source. Le foie de veau, les champignons et l’œuf en contiennent aussi une bonne part. Et là encore contre toute idée reçue le fromage, le lait pour la même quantité en renferment beaucoup moins. Ce qui explique peut-être que près de 80 pour cent de la population en France manque de cette vitamine !

Comment savoir si je manque de vitamine D ?

Une simple prise de sang détermine s’il y a carence. Une valeur supérieure à 30 ng/ml est attendue. En dessous il y a insuffisance et la fatigue se fait sentir. Avec perte de mémoire, difficulté à lire et à se concentrer. En dessous de 10 ng/ml la carence est sévère, il y a risque de ramollissement des os et de fractures.

Les traitements

En ampoule, en goutte ou en comprimés. En ampoule pour pallier à une carence en vitamine D. Les gouttes ou les comprimés en compléments alimentaires pour procurer un apport adéquat notamment l’hiver.

La vitamine D est indispensable à la forme physique et mentale. Encore face à une fatigue chronique, faut-il y penser !