Le cochon d’inde est un animal domestique vivant en moyenne six ans, dénué d’agressivité ce qui le rend fort apprécié des enfants et des parents. Et comme ce sont des êtres grégaires, partez du principe sans doute qu’il faut en acheter deux. Ceci afin de s’assurer qu’ils sont parfaitement heureux avec une espérance de vie maximale. Evitez néanmoins un mâle et une femelle, car la femelle est une grande procréatrice, elle peut avoir jusqu’à trois portées par an avec une moyenne de trois petits. Et afin d’éviter tout signe de rivalité et de bagarre préférez enfin les cobayes élevés ensemble depuis leur naissance. Enfin ce sont des êtres sociaux. C'est-à-dire qui réclament votre présence. Il faut prévoir d’être assez disponible pour leur parler régulièrement. Oui le cochon d’inde est un animal intelligent. Il reconnait parfaitement votre voix. Pour être sûr de leur donner cette présence, ainsi mieux vaut mettre leur cage dans la salle à manger qu’au fond de la buanderie.

Comment choisir son cochon d’inde ?

A poils ras, à poils durs, à poils longs, il y en a pour tous les goûts. A poils ras, s’il est couronné, il a une petite crête sur la tête, unie ou blanche. A poils durs, pour la majorité, son pelage se distribue sur le corps en rosettes. Le péruvien et l’alpaga ont des poils très longs qui leur donnent cet aspect de parfaits flegmatiques. Mais tandis que le poil du péruvien est très lisse, celui de l’alpaga est frisé. Enfin il y a le cochon d’inde satiné peut-être à part : Son poil lisse et doux évoque le satin.

Le coût

Le prix d’un cochon d’inde varie entre dix euros et 45 euros suivant la race. Comptez ensuite un budget de 40 euros par mois pour la nourriture. Le cochon d’inde se nourrit essentiellement de foin, de céréales, de grains secs ou germés, et de légumes verts divers tels que la salade, les carottes, le chou, la betterave et quelques fruits. Il faut aussi ajouter quelques médicaments comme les suppléments en vitamine C, si essentielle chez le cochon d’inde. Et quelques imprévus comme des visites chez le vétérinaire pour des soins divers ou la castration. Mais au final avec la litière il ne vous en coutera pas plus de 70 euros par mois, ce qui reste tout à fait raisonnable.

Apprivoisez votre cochon d’inde

Il est essentiel d’entrer dans sa vie progressivement. Les premiers jours soyez discrets puis multipliez les contacts. Au bout de quelques jours sortez le de sa cage, avec des temps de liberté de plus en plus grand afin qu’il s’habitue à l’environnement et exerce ses besoins d’exploration. Atteindre une heure par jour est l’idéal. Enfin si le cochon d’inde reste moyennement joueur, on ne le répétera jamais assez, il a besoin de contacts. Et son langage particulier doit impérativement être décodé. Comme ce sifflement si caractéristique quand il réclame de la nourriture ou ce couinement de joie quand il est heureux.

Où acheter votre cochon d’inde ?

En animalerie ou en élevage, les deux sont possibles. Se fournir auprès d’un éleveur est l’idéal. Vous avez toute la liberté de visiter l’élevage et de vous renseigner sur le pedigree. Si vous ne pouvez vous rendre dans un élevage vous avez toujours le choix d’aller dans une animalerie. Attention au moins de vous munir de quelques précautions. En animalerie, renseignez vous bien sur la provenance. Certaines animaleries se fournissent auprès d’éleveurs qui pratiquent la reproduction intensive. Il y a alors risque d’animaux en mauvaise santé ou nés de géniteurs consanguins. Demandez un carnet de traçabilité fournissant son origine. Ainsi si vous avez des doutes il est plus facile de vérifier la provenance et de vous renseigner, pourquoi pas sur l’éleveur.

Un cochon d’inde est un animal domestique peu encombrant, au prix de revient réduit, et pourvoyeur d’une bonne quantité d’affection. Alors pourquoi priver vos enfants ou vous-même ?