Maigrir vite, maigrir à tout prix... Les régimes alimentaires les plus farfelus surgissent en permanence en nous promettant de perdre 5 kilos en 3 jours, en supprimant tel ou tel aliment : supprimons les pommes de terre, les pâtes, le riz, la viande, les sauces, le yaourt, les fromages... et nous perdrons du poids. Vraiment ? Et si au lieu de surveiller en permanence notre assiette, nous nous mettions aussi à surveiller du côté de... notre verre ?

L'alccol fait grossir : les calories vides contenues dans les boissons alcoolisées

Une chose est certaine : si vous avez essayé, en vain, tous les régimes à la mode qui sortent chaque année et si vous ne perdez rien, l'un des obstacles à la perte de poids peut être les boissons alcoolisées qui peuvent être très calorique :

  • un verre de vin de taille classique apporte environ 100 calories
  • une pression ou un grand verre de bière apportent quant à eux... 140 calories !
  • un verre de cognac représente 200 calories
  • un verre de porto, de muscat, représente 160 calories
  • un verre de whisky représente 250 calories

Les équivalences entre les calories apportées par les boissons alcoolisées et par les aliments

Ces chiffres ne représentent peut-être pas suffisamment de bonnes raisons pour vous convaincre que les boissons alcoolisées font grossir. Les équivalences suivantes sont utiles pour se rendre compte de ce que représentent réellement les calories cachées et vides des boissons contenant de l'alcool:

  • un verre de whisky représente en calories l'apport de près de 300 grammes de pommes de terre
  • un pastis représente l'équivalent en calories de 100 grammes de pain blanc
Trois whisky à l'apéritif, et vous avez ingéré pratiquement l'équivalent d'un kilo de pommes de terre !

On comprend mieux ainsi le "piège calorique" que représente l'apéritif, où un ou deux whisky ou un ou deux porto plus quelques poignées de cacahouètes et de chips peuvent faire exploser le taux de calories ingérées en une demi-heure : vous risquez d'atteindre le quota limite des calories recommandées par jour en quelques minutes, pour peu que vous n'y fassiez pas attention.

Pourquoi l'alcool fait grossir ? Ralentissement de l'élimination des graisses et obstacle au régime

Certes, il y a les calories que contient la boisson alcoolisée. Ajoutez-y éventuellement le sucre contenu dans les jus de fruits ou les sodas qui sont associés à la boisson alcoolisée pour concocter certains cocktails, et la quantité de calories explose encore davantage.

Mais il y a pire encore. Il y a également les effets secondaires de la consommation de boissons alcoolisées qui non négligeables si vous souhaitez perdre du poids rapidement : en effet, il diminue l'élimination des graisses. Notre organisme brule en premier lieu les calories de la boisson alcoolisée quand nous en consommons, et ne s'occupe qu'ensuite de la digestion des aliments ingérés. En attendant, il stocke graisses et sucres pour s'occuper en premier lieu de la boisson alcoolisée ingérée !

L'organisme gère d'abord l'apport calorique de la boisson alcoolisée... pendant ce temps, les graisses et les sucres contenus dans notre alimentation sont stockés. Très calorique en soi, la boisson alcoolisée diminue donc les capacités de notre organisme à bruler les graisses et les sucres. L'effet de désinhibition de l'alcool diminue de plus les repères nous permettant de reconnaitre le sentiment de satiété : la boisson alcoolisée nous pousse à manger plus qu'à notre faim.

L'alcool, obstacle majeur lorsque l'on souhaite perdre son "petit ventre" à cause des calories vides

La liste des doléances des nutritionnistes contre les boissons alcoolisées ne s'arrête pas là : le petit porto de l'apéro représente ce que l'on nomme des "calories vides" : à taux de calories équivalent, un aliment va apporter à notre organisme des nutriments essentiels à notre corps. La boisson alcoolisée, non. Elle ne nourrit pas notre organisme, elle lui apporte uniquement des calories inutiles.

Et le "French paradox" alors ? Le vin a des bienfaits sur la santé ?

Certes, il existe ce que l'on nomme "le paradoxe français" pour les consommateurs réguliers d'un ou deux verres de vin par jour, avec modération et pour le plaisir. La très sérieuse revue scientifique britannique "The Lancet" a publié de nombreuses études consacrées à ce "paradoxe français".

Mais les alcools blancs, la bière, les apéritifs sont particulièrement nocifs pour ceux qui souhaitent perdre du poids ou pour les personnes souffrant de cholestérol, de tension artérielle, et bien entendu de problèmes hépatiques. Les boissons alcoolisées favorisent tout particulièrement le stockage des graisses au niveau abdominal, c'est la fameuse "bedaine" des gros buveurs de bière.

En résumé : si vous souhaitez perdre du poids, en particulier au niveau de la ceinture abdominale si joliment nommée "le petit ventre", limitez sérieusement votre consommation de boissons alcoolisées, et le cas échéant, préférez un verre de vin à un apéritif ! Sachez également que tout dépend de votre métabolisme, en effet, un fin amateur de spiritueux peut ne peser que 48 kilos...

A lire pour en savoir plus sur l'indice glycémique et les boissons alcoolisées dans le cadre d'un régime :

Claude Allard, IG Indice glycémique, votre dernier régime, Hachette pratique 2007.