La ville d’Orange, située en Provence, doit sa célébrité aux monuments qui subsistent du temps où elle était une fastueuse colonie romaine. Elle est aussi connue grâve au festival de réputation international qui a lieu tous les ans au Théâtre antique. Les plus grands artistes lyriques viennent se produire devant le célèbre mur de scène

Le musée d’Art et d’Histoire d’Orange propose une exposition du 1er avril 2011 au 29 février 2012: "Un siècle de spectacles pour célébrer les 40 ans des Chorégies". Cet événement est présenté à l’occasion de l’anniversaire du célèbre festival d’art lyrique et du retour de la Comédie Française sur la scène du Théâtre antique le 17 juin 2011 prochain.

Délaissé pendant des siècles, le Théâtre antique d’Orange a retrouvé sa fonction d’origine au XIXe siècle. Partiellement restauré, le théâtre accueille en 1869 les fêtes romaines. En 1902, les manifestations prennent le nom de "Chorégies" et deviennent annuelles.

Le Théâtre antique d’Orange, un témoignage historique

Le théâtre d’Orange est le plus beau, le mieux conservé, non seulement de Provence, mais de tout le monde antique. Classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco en 1981, ce théâtre témoigne de la grandeur de l'Empire romain en Occident.

Elevé un peu avant l’ère chrétienne, à l’époque d’Auguste, il a les mêmes dimensions que celui d’Arles, mais les gradins sont ici adossés à à la colline Saint-Eutrope, ce qui permettait une construction plus rapide et plus économique.

Histoire d’Orange : ville romaine, hollandaise puis française

Durant la paix romaine, Orange jouit d’une grande prospérité. Mais, au IVe siècle, l’Empire romain d’Occident est démantelé. Les Wisigoths ravagent la ville et portent un premier coup à toutes les richesses artistiques.

Au Moyen Age et à la Renaissance, Guillaume au Cornet, comte de Toulouse se bat vaillamment contre les Sarrasins. Le petit cor sur les armoiries de la ville d’Orange a été choisi en son souvenir.

La principauté, créée au XIIe siècle, est ensuite passée aux seigneurs des Baux puis à la famille de Chalon. En 1530, le dernier de cette lignée la laisse en héritage à son neveu René de Chalon, prince de Nassau, dont les descendants resteront princes d'Orange jusqu'en 1702. Quand Louis XIV entre en guerre contre la Hollande, il occupe la principauté d’Orange. Celle-ci, devient une possession française en 1713, après le traité d’Utrecht.

En face du Théâtre antique, le musée d'Orange

Depuis 1933, un hôtel particulier du XVIIIe siècle abrite le musée d’Art et d’Histoire d'Orange. La visite offre un complément indispensable à celle du théâtre, puisqu'au rez-de-chaussée sont conservés les fragments des frises provenant du décor du mur de scène: aigles, amazones et centaures y poursuivent depuis des siècles leur course figée dans la pierre.

Programmation des spectacles 2011 au Théâtre antique d’Orange

  • Les Aigles de l’Empereur les 7 et 8 mai : le Théâtre antique propose à ses visiteurs un spectacle exceptionnel de fauconnerie équestre assuré par la compagnie de l’Hippogriffe.
  • Au Temps d’Auguste du 16 au 24 avril : pour les vacances de Pâques et de la Toussaint, le Théâtre antique propose des ateliers pédagogiques et ludiques pour les enfants: du 22 au 30 octobre.
  • Les Chorégies d’Orange du 9 juillet au 2 août : des spectacles en plein air uniques au monde,
  • Festival d’Orange du 5 au 10 août : le Festival d’Orange vous convie à des concerts exceptionnels sur la scène mythique du Théâtre antique d’Orange,
  • La fête Romaine les 10 et 11 septembre : remontez le temps pour un voyage au cœur de la Rome antique avec combats de gladiateurs, pézomachies (présentation de chars)...
  • Les Journées du Patrimoine les 17 et 18 septembre : un week-end dédié au patrimoine au cœur du théâtre romain le mieux conservé d'Europe.

Informations pratiques