Cette affection chronique, malheureusement évolutive, concerne les personnes de 20 à 70 ans avec une fragilité plus prononcée pour les personnes entre 30 et 50 ans ayant un teint clair. Elle touche à l'heure actuelle 10 % de la population canadienne, et 4 millions de Français, avec 8 personnes sur 10 concernées !

Quand et comment la rosacée apparaît ?

Cette rougeur se produit lorsque les vaisseaux sanguins du visage se dilatent et se remplissent de sang. Le fard disparaît lorsque les vaisseaux sanguins reprennent leur taille normale. La rosacée se manifeste alors par de petits boutons rouges, des rougeurs sur le visage, les joues, le nez et le menton.

La couperose chez la femme et l'homme

Si la rosacée se retrouve plus souvent auprès de la population féminine, chez les hommes elle prend une forme inflammatoire : le rhinophyma. Il se concrétise par un nez rouge violacé, bosselé et enflé, souvent le résultat d'une couperose non traitée.

Les stades évolutifs de la couperose

En dehors de l'exemple d'inflammation cité ci-dessus, la rosacée peut évoluer de différentes manières :

  • les rougeurs peuvent s'accentuer et la peau devenir très sèche ;
  • l'apparition de boutons rouges (papules) simples ou avec pus (pustules) sur le visage ;
  • la rosacée oculaire : les yeux sont irrités, brûlants, et les paupières rouges et enflées.
Sans traitement, la rosacée disparaît rarement seule et tend à s'aggraver au fil du temps. Dans la plupart des cas, elle est cyclique ; ce sont des poussées de couperose régulières, suivies par des semaines ou des mois d'absence de rougeurs.

L'acnée rosacée chez l'adulte

Il ne doit pas être confondu avec la forme d'acné des adolescents. Chez l'adulte, on note l'absence de points noirs et de boutons blancs, mais la présence de petits boutons rouges.

Pourquoi a-t-on de la couperose ?

Les facteurs sont encore réduits à des hypothèses, les causes pourraient être :

  • la présence de bactéries, ou champignons,
  • un dysfonctionnement du tissu conjonctif
  • les émotions fortes

Qu'est-ce qui provoque les poussées de couperose ?

Lorsque l'on est atteint de rosacée, il est nécessaire d'éviter les facteurs déclenchants, qui augmentent le débit sanguin de la peau :

  • l'exposition au soleil et au UV, les ultra-violets peuvent endommager la
    peau et laisser les vaisseaux dilatés en permanence,
  • les bains chauds,
  • les boissons chaudes, l'alcool,
  • les mets épicés,
  • l'effort physique,
  • le stress émotionnel.

Diminuer naturellement la couperose

Bien que le traitement médical soit parfois indispensable, il est important pour les personnes souffrant de rosacée, d'identifier les substances et les situations conduisant à des poussées. Une fois ces facteurs déclenchants identifiés, elles seront à même de les éviter.

Les soins du visage en cas de rosacée

Il est généralement conseillé d'utiliser des savons doux et hydratants pour le visage, et des cosmétiques conçus pour les peaux sensibles. Les produits qui contiennent de l'alcool, les parfums ou d'autres ingrédients irritants peuvent aggraver la rosacée.

Protéger le visage avec de l'écran solaire avec un indice de protection à 15 ou plus peut aider à minimiser les dommages causés par les rayons ultraviolets du soleil.

Des crèmes couvrantes ou des fonds de teint "camouflage" existent, ils sont souvent à base de pigment vert, permettant ainsi de couvrir la peau et d'en atténuer les rougeurs.

De nombreux laboratoires cosmétiques et pharmaceutiques proposent des produits dédiés : Avène, Fangocur, La Roche Posay, Rosaliac, Uriage…

Bon à savoir : plus la couperose est traitée rapidement, plus le traitement est efficace, et la rosacée contrôlée.

Les huiles essentielles efficaces contre la couperose

Attention, l'usage des huiles essentielles (HE) n'est pas anodin, il est fortement conseillé de tester sur la peau tout risque allergique et de commencer le traitement avec une seule goutte d'huile essentielle.

Guy Roulier conseille les HE d'armoise arborescente, camomille, ciste, géranium, hélichryse, lavande et teinture de benjoin. Il est préférable de se faire conseiller par un thérapeute qui élaborera la formule la plus appropriée. Ces huiles peuvent être appliquées pures ou diluées dans un mélange à 20 % dans une huile végétale grasse (huile de calendula, d'abricot), ou encore du beurre de cacao ou de karité.

Quant à Dominique Baudoux, il conseille la formule suivante :

Remède anti-rougeurs et couperose, aux huiles essentielles

  • 2 gouttes d'HE cyprès de Provence
  • 1 goutte d'HE hélichryse italienne
  • 2 gouttes d'HE ciste ladanifère CV Corse
  • 4 gouttes d'HE géranium rosat CV Égypte
  • 4 gouttes d'huile végétale de calophylle inophylle
Indication : trois gouttes de ce mélange sont à appliquer localement le matin et le soir, jusqu'à obtenir une amélioration sensible.

A savoir: on trouve en pharmacie des préparations aux huiles essentielles toutes prêtes, dans différentes formulations.

Recette de crème contre la couperose aux huiles essentielles à faire soi-même

  • 5 g de cire d'abeille
  • 1 c. à soupe de beurre de karité
  • 1 c. à soupe de beurre de cacao
  • 1 c. à café de glycérine végétale
  • 1 c. à soupe d'eau d'hamamélis
  • 1 c. à soupe d'infusion de thé vert
  • 2 c. à soupe d'eau de sureau
  • 1 goutte d'HE d'hélichyse
  • 1 goutte d'HE de camomille
  • 2 gouttes d'HE de géranium
Faire fondre la cire d'abeille.

Dans un autre récipient, faire fondre au bain-marie les beurres de karité et de cacao, puis incorporer à la cire d'abeille.

Verser l'eau d'hamamélis, le thé vert et l'eau de sureau dans la glycérine, faire chauffer à feu très doux, puis ajouter à la préparation précédente.

Incorporer les huiles essentielles, bien mélanger, et verser dans des petits pots de verre à fermer hermétiquement.

Les différentes techniques de chirurgie utilisées en cas de couperose

Lorsque la rosacée a laissé des cicatrices apparentes et disgracieuses, et surtout dans sa forme accentuée – le rhinophyma, un seul recours sera possible : la chirurgie. À noter que les interventions sont à effectuer durant l'hiver.

La chirurgie au laser ou lampes pulsées

Généralement, ce traitement nécessite entre une à trois séances par zone affectée. Ces techniques ont l'avantage de ne laisser que peu de cicatrices, néanmoins elles peuvent provoquer des ecchymoses et un rougissement temporaire. À savoir que le traitement n'est pas définitif, si des lésions réapparaissent, il faudra prévoir de nouvelles séances.

La dermabrasion

La couche superficielle de la peau est frottée avec une brosse à rotation rapide, c'est une action abrasive, très douloureuse.

L'électrocoagulation

Cette technique vise à coaguler un à un les vaisseaux sanguins, à l'aide d'une fine aiguille de bistouri électrique. Cette méthode comporte des risques de dépigmentation de la peau.


A lire:

des remèdes - masques beauté à faire soi-même spécial peau sensible et rougeurs

Sources :

Passeport Santé

Roulier Guy, Les huiles essentielles pour votre santé, éditions Dangles, 1990.

Dominique Baudoux, L'aromathérapie, se soigner par les huiles, éditions Amyris, 2002.