Que vous soyez novice ou déjà peintre confirmé, cette leçon pour débuter la peinture acrylique sur toile vous guidera sur le chemin de votre première oeuvre.

Le matériel nécessaire (un site de référence: http://www.geant-beaux-arts.fr/) :

  • Une toile vierge (les toiles disponibles dans les magasins discount feront très bien l'affaire) (un format A3 est une bonne base, mais le choix est fonction de l'oeuvre souhaitée).
  • Un lot de pinceaux pointus de différentes tailles et un lot de pinceaux plats assortis (http://communaute.lateliercanson.com/web/le-mag/choisir-ses-pinceaux-pour-peindre-a-l-acrylique)
  • Une boîte d'assortiment de peinture acrylique (pour débuter, quelques tubes ordinaires suffisent)
  • Du vernis incolore brillant, servant également de médium pour diluer la peinture
  • Un bon crayon, une gomme, une règle

Première étape: la peinture de fond

Pour préparer la toile, et l'unifier, passer un fond neutre, soit blanc, soit très légèrement teinté dans la teinte dominante du tableau, orange très léger pour un coucher de soleil, bleu très pale pour la mer, etc.

Ce fond est indispensable pour unifier le support. Cette teinte de base apparaîtra parfois entre deux coups de pinceau et donnera de la profondeur à la toile.

Deuxième étape: le dessin

Sur cette première couche bien sèche, reproduire le dessin choisi. Pour une première oeuvre, préférer la simplicité et la copie d'un dessin. En effet, il est plus facile de débuter en copiant un tableau existant, mais lorsque vous serez plus expérimenté, la réalisation d'oeuvres originales sera possible.

Pour le dessin, reproduire les éléments avec un crayon fin. Il est possible également de décalquer un modèle ou de le reproduire grâce à la technique du découpage en carré (voir leçon sur le dessin).

Troisième étape: la peinture

Pour peindre votre dessin, il faut commencer par les éléments les plus éloignés: le ciel, l'arrière-plan, puis se rapprocher peu à peu du premier plan. Cette façon de peindre permet de tromper l'oeil du spectateur en induisant des plans différents, lui donnant une impression de volume, une perspective optique.

Il est indispensable de bien respecter cet ordre de peinture pour donner de la profondeur au tableau.

On peut commencer par peindre en diluant les couleurs, le rendu obtenu rappelle celui de l'aquarelle, ce qui permet d'imaginer l'aspect définitif du tableau tout en gardant la possibilité de corriger la tonalité d'un ou plusieurs éléments pour créer un ensemble harmonieux.

Cet effet est obtenu en mélangeant la couleur avec un peu de vernis de finition, cela rend la peinture plus fluide tout en lui gardant son brillant. Par contre l'eau a tendance à affadir les couleurs de l'acrylique.

Une fois cette ébauche du tableau faite, ré-hausser les couleurs, donner de la puissance à la toile en posant plus de matière, toujours en respectant les différents plans, du lointain au proche.

Attention: l'acrylique sèche rapidement, c'est à la fois un avantage (votre travail avance très rapidement), mais c'est aussi un inconvénient, car il est difficile de modifier le travail au bout de quelques minutes. Il existe un retardateur qui permet de gagner du temps et de travailler dans la peinture fraîche, de mélanger sur la toile pour "fondre" deux couleurs.

Petit rappel, commencer le tableau par l'élément le plus éloigné.

Réussir son dégradé de couleurs

Le dégradé: pour réussir le dégradé, passer une première bande d'un bleu soutenu par exemple, puis ajouter du médium fluidifiant, continuer sur quelques centimètres, remettre du médium pour éclaircir, continuer, ainsi de suite jusqu'à la ligne d'horizon. puis, sans tarder, prendre un pinceau sec et propre, repasser sur la couleur afin de mélanger, de fondre les teintes entre elles, l'ensemble doit être fluide mais non uniforme.

Les médiums structurants

Il existe des médiums structurants: ils ne sont pas indispensables dans votre palette, mais il permettent d'épaissir la peinture sans en altérer la couleur en permettant des effets de volume, en donnant de "l'épaisseur" à votre coup de pinceau.

Plus économique, vous pouvez insérer du sable fin dans votre couleur, c'est intéressant pour suggérer l'écorce d'un arbre ou la plage, mais l'usage demande du doigté. Le choix de votre médium sera fonction de l'effet que vous recherchez.

Les magasins proposent différents médiums : http://recherche.geant-beaux-arts.fr/geant-beaux-arts-recherche/servlet/LetCaspardoSearch?query=medium%20pour%20peintures%20acryliques.

De nombreux magazines sont disponibles pour vous guider dans l'apprentissage de la peinture:

Les modèles: vous trouverez de nombreux modèles libres de droits sur internet, entre autres sur le site de votre auteur: http://www.facebook.com/album.php?aid=8974&id=100001801822371&l=5aae2d7b71

Si vous appréciez également la peinture à l'huile, vous pouvez découvrir les bases du travail au couteau dans l'article suivant: http://dominique-taillandier.suite101.fr/debuter-la-peinture-a-lhuile-au-couteau-en-quelques-lecons-a31603

Alors, vite à vos pinceaux ........