Comment se placer sur un rond-point ?

Ces carrefours à sens giratoire sont apparus depuis plus d'une trentaine d'années dans notre paysage routier et posent toujours des problèmes. Ils sont pourtant, pour la plupart, des éléments importants de sécurité et de fluidité de la circulation routière. Il y a en effet moins d'accidents graves sur les ronds-points que dans les autres intersections.

La signalisation

Un panneau de danger (triangulaire) signale la présence et la distance du giratoire : 50 mètres en agglomération, 150 mètres hors-agglomération.

A l'entrée du rond-point, un panneau "cédez le passage" ainsi que le marquage au sol, donnent la priorité aux véhicules se trouvant déjà sur l'anneau.

A l'approche de l'intersection, on trouve généralement un panneau de direction. Sur ce panneau, les directions sont indiquées par des flèches.

Les simples traits informent de la présence de sorties et permettent ainsi de les compter et de savoir dans quelle file se placer, le rond-point devant être coupé en deux parties.

Première moitié du rond-point

Quel que soit le nombre de sorties se trouvant dans cette première moitié, il faut prendre la file la plus à droite.

  • Pour la 1ère sortie, on se place sur la file de droite et le clignotant est mis avant de s'engager sur le giratoire.
  • Pour la 2ème sortie de la moitié de droite, il faut toujours se placer dans la file extérieure, mais le clignotant doit être mis une fois la première sortie passée. Ceci est logique puisque l'on sort à la route suivante.
  • Pour sortir en face, c'est-à-dire tout droit si l'intersection n'existait pas, il faut là encore prendre la file de droite et mettre le clignotant avant de sortir.
Juste avant de tourner le volant pour sortir du rond-point, il est important de regarder directement sur son côté gauche afin de savoir où se trouvent les autres véhicules et d'éviter un accrochage avec quelqu'un qui sortirait, à tort, en même temps que nous.

Deuxième moitié du rond-point

Pour toutes les sorties se trouvant sur la moitié gauche du giratoire, il faut se placer sur la file de gauche.

Pour cela, il est nécessaire de se préparer avant l'intersection en serrant à gauche avec le clignotant à gauche.

Il faut ensuite s'engager directement dans la file intérieure de l'anneau.

Au niveau de la sortie précédant celle choisie, on se rabat à droite après avoir signalé son intention avec le clignotant à droite et avoir contrôlé directement dans l'angle arrière droit de son véhicule.

La taille du giratoire

Même pour les ronds-points les plus petits, il faut considérer qu'il y a 2 files de circulation. On serre alors plutôt à droite ou à gauche suivant la direction choisie.

Si le rond-point comporte 3 files, le principe reste le même : la voie la plus à droite pour la première moitié de l'intersection et celle la plus à gauche concernant les sorties de la 2ème partie.

La file du milieu est alors empruntée pour se rabattre progressivement, en 2 fois, ce qui fluidifie la circulation.

Ne pas craindre les grands ronds-points

Plus il y a d'espace, plus la circulation est facile et le temps pour agir est allongé.

Par ailleurs, si se rabattre à droite semble être dangereux à cause de la présence d'un autre véhicule, il ne faut pas hésiter à faire un deuxième tour de rond-point. Cela ne prendra qu'une trentaine de secondes et évitera le risque d'accident.

Les poids-lourds

Les véhicules les plus encombrants restent toujours sur la voie de droite, leur changement de file sur un giratoire représentant un trop grand danger pour les autres. Il est donc indispensable de surveiller leurs clignotants pour connaître la direction qu'ils vont prendre.

Sur la file de gauche, rester en retrait par rapport à un poids-lourd évite de se retrouver pris en sandwich entre le camion et le bord intérieur du rond-point.