Le saviez-vous, les bijoux que vous portez en disent autant sur votre sens de l'esthétique que sur votre rang social. De tout temps les riches ont porté des bijoux pour montrer leur niveau de richesse dans toutes les civilisations. Les pauvres en portaient ou non mais le bijou était une marque d'identité régionale ou professionnelle. De plus, pour montrer son appartenance à une communauté professionnelle ou religieuse le bijou était parfois remplacé par un objet comme un couteau de poche gravé pour les charpentiers. A travers l'évolution sociale jusqu'à nos jours le bijou est présent dans toutes les classes sociales mais ce qui fait la différence est sa valeur.

Les matières précieuses comme signe distinctif

Le bijou en or et en pierres précieuses est répandu dans toutes les couches de la société. Car il existe des procédés qui permettent de rendre précieux n'importe quel métal sans valeur (la dorure, le plaqué or ou argent). On peut aussi incruster un bijou avec des pierres précieuses sous forme pleine ou avec des éclats. L'éclat de rubis est souvent utilisé pour rehausser la valeur d'un pendentif prévu pour une vente à bas prix, par exemple.

Universellement, l'or et le diamant sont des matériaux demandés dans le monde entier. Les classes sociales les plus élevées aiment des bijoux où l'or est sculpté et orné pour un effet très scintillant. Le diamant est apprécié, monté en nombre conséquent. Le diamant rose est l'un des plus recherché par les bijoutiers de la place des Voges à Paris, haut lieu des bijoutiers artisans parisiens.

La marque du bijoux

La marque est un atout supplémentaire pour la valeur du bijou car il devient une création unique. En effet, depuis que la création unique est révélatrice du plus grand luxe, les maisons de haute couture n'hésitent pas à éditer des bijoux de mode à leur nom en création limitée. Elles mettent à la disposition du plus grand nombre leur marque en créant des collections "collector" comme la marque Chanel. Un bijou d'une valeur moyenne possède des atours de luxe.

Les adolescents se sont emparés du phénomène. Ils portent sans complexe une montre de moyenne gamme signée D&G avec un vêtement de sport Lacoste. Une façon de montrer que leurs ambitions peuvent être atteintes plus rapidement que l'on peut le penser.

Les femmes ont plus de retenue car le bijou reste une marque de féminité mais plus qu'une réussite sociale c'est la preuve d'une réussite affective. Elles préfèrent le vrai diamant même à petit prix plutôt qu'une bague Marc Jacobs en plaqué or.