De nombreuses personnes souffrent de blépharite, une infection d’origine microbienne, mycosique ou allergique. Ses symptômes : paupières rouges, démangeaisons, débris croûteux autour des cils, difficulté à ouvrir les yeux au réveil. Alors, que faire pour soulager ses yeux ?

Origines

Il s’agit une infection locale, se situant dans le cadre des affections dermatologiques. En effet, elle est souvent associée à une sécrétion excessive des glandes sébacées entraînant une peau grasse et la formation de pellicules. Elle peut être d’origine allergique, comme dans la plupart des cas, ou microbienne – le staphylocoque doré étant le principal responsable.

Des troubles alimentaires – diabète, mauvaise alimentation, inflammations intestinales – ainsi que des facteurs environnementaux comme la poussière, le vent et la pollution peuvent aussi contribuer au développement de la maladie.

Que faire ?

Quelques remèdes de grand-mère pourront soulager une blépharite légère. Si aucune amélioration ne s’est produite dans les deux ou trois jours, consultez un spécialiste des soins oculaires. Dans tous les cas, une hygiène stricte des mains et des yeux est à prévoir, afin de détacher les débris et de conjurer la formation de petites tumeurs enflammées. Évitez de vous toucher et de vous frotter les yeux et gardez vos serviettes de bain bien propres.

Hygiène des yeux d'abord

Deux ou trois fois par jour, appliquez une compresse d’eau chaude pendant quelques minutes. Puis, massez du doigt le bord des paupières dans un mouvement circulaire allant de l’intérieur vers l’extérieur pendant 30 secondes. Vous pourrez ainsi éliminer les sécrétions accumulées.

À cette fin, une solution composée d’une cuillère à café de bicarbonate de soude et d’eau tiède que vous aurez portée à ébullition auparavant est aussi recommandée.

Dernier conseil : une compresse de tisane de camomille tiède et filtrée, de mauve, d’aloè vera ou d’euphraise (en sachant que la camomille peut, parfois, être mal tolérée) deux fois par jour. Le soulagement devrait être immédiat.

Traitements médicamenteux

Si les symptômes persistent, vous allez devoir appliquer au bord des cils une pommade à base de cortisone, si le médecin estime qu’il s’agit d’une allergie, ou d’antibiotiques, en cas de bactérie. Il faudra, dans le premier cas, pousser un peu plus l’investigation.

Il faut savoir que la blépharite est difficile à soigner et que, dans un cas comme dans l’autre, elle tend à devenir chronique. La prise d’antihistaminiques se révèle néanmoins plutôt efficace. N’oubliez pas que, si votre blépharite est d’origine dermatologique, il vous faudra soigner aussi les autres troubles avec des produits adaptés (shampooings, lotions). Optez, enfin, pour des produits cosmétiques non irritants.