Avec le retour des beaux jours, nous avons tendance à vivre davantage au contact avec la nature. Les fenêtres s'ouvrent, nous mangeons dehors, et voici que les insectes, moustiques, abeilles, guêpes s'invitent à notre table ou dans notre chambre et dans notre maison. Les traitements répulsifs et efficaces contre les insectes existent, mais ils sont souvent chers, et surtout, ils utilisent fréquemment des produits nocifs pour notre santé ou pour l'environnement. Faites d'une pierre deux coups, et apprenez comment fabriquer vous-même des répulsifs à insectes sans vous ruiner et avec des produits 100 % naturels. Et pour aller jusqu'au bout de votre démarche, vous pouvez aussi apprendre à faire un engrais naturel, bio et gratuit.

Faire soi-même un produit naturel pour repousser les insectes, moustiques, guêpes, aoûtats

Vous pouvez vous fier aux huiles essentielles ou HE (en utilisation externe, demandez conseil à votre praticien de santé pour un usage interne) comme répulsif contre les insectes. Plusieurs huiles essentielles ont des vertus intéressantes contre les insectes, tant en prévention et en répulsif que pour apaiser et soigner les blessures et piqûres d'insectes.

  • L'HE de citronnelle de Java : utilisez-la dans un diffuseur en prévention, elle est un excellent répulsif naturel contre les moustiques et les insectes. En curatif, si vous avez été piqué, l'HE de citronnelle apaisera la piqûre, ajoutez une goutte d'HE de citronnelle diluée dans un peu d'huile d'amande douce, et frottez régulièrement la plaie jusqu'à disparition de la douleur.
  • L'HE de géranium rosat : cette huile essentielle, à l'odeur incroyablement douce, peut également être utilisée en diffuseur, en prévention des insectes. Cette huile essentielle a d'excellentes vertus cutanées, notamment pour guérir les plaies des piqûres de moustique, de guêpe, d'abeille, d'araignée, ou même de puce.
  • L'HE de lavande aspic ou de lavande officinale : même utilisation en diffuseur en préventif. Cette huile essentielle, en plus d'apaiser les piqûres d'insectes, soulage également les brûlures causées par les méduses.
Vous pouvez bien sûr acheter des mélanges d'huiles essentielles déjà prêts en boutique biologique ou en pharmacie, en spray ou en diffuseur, mais ils vous coûteront généralement plus cher qu'un flacon d'huile essentielle seule avec un flacon d'huile d'amande douce que l'on trouve dans le rayon "bébé" d'un supermarché ou d'un magasin de produits biologiques.

Il existe de nombreux produits naturels et bios pour prendre soin de toute votre maison sans vous ruiner, cliquez ici pour en savoir plus. Le vinaigre blanc est également un excellent répulsif, et il apaise aussi les brûlures et les piqûres d'insecte, pensez-y !

Fabriquer un insecticide et fongicide naturel à la maison pour le jardin : quels ingrédients bios utiliser ?

Un insecticide naturel et biologique à faire soi-même pour la maison, c'est bien, mais savez-vous que vous pouvez également fabriquer très simplement un insecticide et fongicide naturel et bio pour votre jardin ?

L'ail est connu en phytothérapie comme vermifuge naturel, désinfectant intestinal, mais aussi pour soulager et apaiser naturellement les piqûres d'insecte en externe et pour traiter les parasitoses et autres vers intestinaux des enfants… Il est également un insecticide et fongicide naturel.

Vous pourrez fabriquer cet insecticide naturel à l'ail vous-même sans vous ruiner. Voici donc une recette maison d'insecticide naturel bio à utiliser pour votre jardin contre les pucerons, les araignées rouges et autres insectes qui ont tendance à pulluler sur vos jeunes plants. Une astuce supplémentaire : cet insecticide vous permettra de faire coup double, car il est également fongicide et efficace contre la rouille ou le "blanc" qui s'installent sur vos plantes !

Mélangez un litre d'eau avec 10 ml de savon liquide biologique, 20 ml d'huile d'amande douce et environ 10 à 20 grammes de bicarbonate de soude avec deux gousses d'ail écrasées. Laissez macérer votre insecticide bio pendant deux jours. Filtrez-le. Vous pouvez ensuite en asperger vos plantes, par exemple, le matin. Laissez agir une bonne demi-heure, puis rincez les feuilles à l'eau pure avec un arrosoir à pomme.

Petite astuce complémentaire : savez-vous comment fabriquer un herbicide ou désherbant naturel à la maison, sans vous ruiner ? Quand vous faites cuire vos pommes de terre, conservez l'eau de cuisson et versez-la encore bouillante sur les surfaces à désherber. Là où l'eau de cuisson des pommes de terre passe, l'herbe ne repousse pas… Ne replantez rien pendant quelques temps à cet endroit, l'effet désherbant est très efficace.

Vous pouvez également utiliser du gros sel, ou encore plus pratique, du vinaigre blanc de ménage qui fera flétrir la mauvaise herbe en deux temps, trois mouvements ! Attention, cette dernière solution est à réserver à vos allées de graviers par exemple, ou bien à des endroits où vous souhaitez que rien d'autre ne pousse car s'il s'agit de désherbant naturel, il ne fait pas de sélection entre "bonnes" et "mauvaises" herbes ! En bordures, à utiliser avec parcimonie, pour éviter que le gazon près de la bordure ne flétrisse lui aussi sous le coup de ce puissant désherbant.

Vous trouverez ici un article contenant des astuces écolos et bios contre les mauvaises herbes.